Des migrants secourus par les gardes-côtes italiens en Sicile, le 18 mars 2016.
Des migrants secourus par les gardes-côtes italiens en Sicile, le 18 mars 2016. - Ap/SIPA

En 48 heures, près de 1.500 migrants ont été secourus en Méditerranée, au large de la Libye, ont indiqué ce lundi les garde-côtes italiens. Au total, ce sont 1.482 personnes qui ont été secourues dimanche et lundi au cours d’une douzaine d’interventions impliquant plusieurs navires engagés dans les opérations de secours ou de surveillance des côtes libyennes.

Les 730 personnes secourues dimanche et 752 autres secourues lundi, dont de nombreuses femmes et enfants, se trouvaient sur pas moins de 12 canots pneumatiques, selon les garde-côtes italiens, qui coordonnent les opérations de recherche et de secours des migrants dans cette partie de la Méditerranée. Leurs nationalités n’ont pas été révélées.

Quelque 14.492 migrants sont arrivés sur les côtes italiennes depuis le début de l’année, selon des statistiques du 24 mars fournies par le Haut-commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR) et qui ne prenaient donc pas en compte ces dernières arrivées. Cela représente une hausse de 42,5 % par rapport à la même période de l’an dernier.

>> A lire aussi : L'Italie est-elle prête pour la prochaine vague de migrants ?

 

Mots-clés :