L'identification des victimes commence tout juste après la série d'attentats qui a frappé Bruxelles mardi matin.
L'identification des victimes commence tout juste après la série d'attentats qui a frappé Bruxelles mardi matin. - SIPA

Trente-et-un morts et 250 blessés. C’est le dernier bilan établi par le Centre de crise belge des attaques meurtrières de mardi matin à l’aéroport de Bruxelles-Zaventem et à la station de métro Maelbeek, à Bruxelles.

Les victimes sont originaires de quarante nationalités différentes. Ce bilan est provisoire et pourrait s’alourdir encore. L’identification des victimes est en cours mais elle est particulièrement complexe. « Certaines personnes sont maintenues dans un coma artificiel, tandis que d’autres sont aux soins intensifs et présentent des blessures graves. Nous pensons également que certaines personnes font partie des victimes, mais nous n’avons pas encore trouvé de preuves physiques les concernant », a précisé la ministre de la Santé publique belge, Maggie De Block.

>> A lire aussi : Suivez en direct le déroulement de la situation après les attentats à Bruxelles

Une citoyenne péruvienne, première identifiée

Une citoyenne péruvienne est la première victime à avoir été identifiée. Elle s’appelle Adelma Marina Tapia Ruiz et vivait à Bruxelles depuis six ans, a précis le ministère péruvien des Affaires étrangères. Elle se trouvait dans une des salles de sport de l’aéroport international de Bruxelles lors de l’explosion. « Elle était accompagnée de son époux et de ses deux filles, dont l’une a été blessée par des débris », a raconté le frère de la victime. Parmi les morts figure aussi une Marocaine, décédée dans l’explosion du métro de Bruxelles. Son identité n’a pas encore été communiquée.

Manuel Valls inquiet pour l’un des Français blessés

Parmi les 250 blessés figure aussi dix Français, toujours selon un bilan provisoire. Quatre sont blessés grièvement. Ce mercredi matin sur Europe 1 , Manuel Valls avait confié avoir « beaucoup d’inquiétude » pour l’un d’entre eux. Le Premier ministre se rendra à Bruxelles dans la journée.

On sait aussi que ces attaques ont fait plusieurs victimes américaines, dont un employé de l’air et trois missionnaires mormons. Ces trois mormons, identifiés comme Richard Norby (66 ans), Joseph Empay (20 ans) et Mason Wells (19 ans) ont été blessés gravement mais leurs jours ne seraient plus en danger. Ils raccompagnaient la Française Fanny Rachel Clain, 20 ans, elle aussi missionnaire. Elle avait déjà franchi les portiques de sécurité quand l’explosion a retenti.

Mots-clés :