Les suspects de l'attentat à l'aéroport de Bruxelles, le 22 mars 2016. Un avis de recherche a été lancé pour retrouver l'homme de droite.
Les suspects de l'attentat à l'aéroport de Bruxelles, le 22 mars 2016. Un avis de recherche a été lancé pour retrouver l'homme de droite. - POLICE BELGE

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

L'ESSENTIEL À 23h00

  • Ce live est terminé. Suivez la suite des événements de ce jeudi en live par ici
  • Trois kamikazes ont été identifiés dont Najim Laachraoui, suspecté d'avoir participé aux attentats de novembre
  • Le bilan est porté à 31 morts et 300 blessés (Parquet fédéral belge)
  • Le bilan français est désormais de dix blessés, dont quatre grièvement
  • Le chauffeur de taxi a mené la police à la planque des suspects
  • Dans la perquisition à Schaerbeek, un engin explosif et un drapeau de Daesh ont été trouvés
  • L'aéroport de Bruxelles est fermé jusqu'à vendredi mais la plupart des gares sont ouvertes

 

A LIRE AUSSI

Le réseau franco-belge au cœur de l'enquête

Explosifs, testament... Ce qu'on sait de l'enquête

Le TATP, cet explosif qui avait déjà été utilisé en novembre à Paris

Reportage: A Schaerbeek, «on tremble de l'intérieur»

Le lien avec les attaques de Paris en novembre se précise

 


23h00 : Merci de nous avoir suivis

C’est la fin de ce live. Merci d’avoir suivi avec nous les événements après les attentats de Bruxelles. Pour résumer la journée, Najim Laachraoui a été identifié par ADN comme étant le 2e kamikaze tué à l’aéroport. Il était activement recherché car suspecté d’avoir aidé à l’organisation des attentats de novembre. Les deux autres djihadistes morts dans les attentats sont les frères El Bakraoui, Ibrahim (aréoport) et Khalid (métro). Un quatrième homme, visible sur les caméras de vidéosurveillance de l’aéroport, n’a pas encore été identifié et est activement recherché par la police. Le bilan des attaques fait état de 31 morts et d’environ 250 blessés.


22h24 : Les Belges rallument inlassablement les bougies éteintes

 


22h20 : Il y a du monde place de la Bourse

 


22h15 : Comment les Belges ont exprimé leur belgitude

Fidèle à la parole de son grand Jacques, Bruxelles a continué de brusseler, après les attentats qui l’ont frappé mardi matin, entre contradictions et flegme à toute épreuve. Pour lire le reportage de notre envoyée spéciale, c'est par ici.


21h30 : Bernard Squarcini livre son point de vue sur les attentats

L'ancien patron des services de renseignements a répondu aux questions de 20 Minutes au sujet des attentats de Bruxelles. Il juge ainsi que «les services de renseignement belges sont très bons mais sous-dimensionnés». La suite est à lire par ici.


20h45 : Le sélectionneur de l’équipe de foot de Belgique voulait jouer à Bruxelles « contre la peur »

Le sélectionneur de la Belgique, Marc Wilmots, a affirmé qu’il aurait préféré disputer le match amical face au Portugal à Bruxelles, comme initialement prévu, pour montrer qu’il n’a « pas peur » du terrorisme mais « accepte » la décision d’inverser le match.


20h35 : Le bilan provisoire passe à 31 morts et 300 blessés

Selon le dernier bilan du cabinet de la ministre de la Santé belge, 31 personnes sont mortes et près de 300 ont été blessées. 150 personnes sont encore hospitalisées. 61 patients sont gravement blessés et se trouvent en soins intensifs.


20h30 : Neutraliser Daesh, « priorité numéro un » de Barack Obama

Le président américain Barack Obama a érigé ce mercredi en priorité absolue la neutralisation du groupe djihadiste Etat islamique qui a revendiqué les attentats de Bruxelles.

« C’est ma priorité numéro un (…) Nous continuerons de combattre l’EI jusqu’à les chasser de Syrie et d’Irak, et que (le groupe) soit finalement détruit », a déclaré Barack Obama.


20h20 : Les médecins bruxellois confrontés à « de la traumatologie de guerre »

Membres arrachés, traumatismes cérébraux, lésions vasculaires, peau carbonisée : les victimes des attentats de Bruxelles ont été transportées à l’hôpital avec des blessures observées habituellement dans des zones de guerre. « Certains malades sont arrivés avec des trous, avec des débris de ferrailles dans les membres et dans le thorax », ont témoigné les médecins ce mercredi.


19h30: Le point sur l'enquête en vidéo

 


19h20: Le deuxième kamikaze de l'aéroport a été identifié comme étant Najim Laachraoui

Le deuxième homme qui s'est fait exploser mardi à l'aéroport international de Bruxelles-Zaventem a été identifié comme étant Najim Laachraoui, qui était recherché dans l'enquête sur les attentats de Paris, ont indiqué à l'AFP deux sources policières confirmant les informations de médias belges. Son ADN avait été retrouvé dans plusieurs habitations utilisées par les commandos du 13 novembre ainsi que sur du matériel explosif utilisé lors des attaques djihadistes à Paris et Saint-Denis (130 morts). Selon le journal flamand De Standaard et la RTBF, il est le deuxième kamikaze mort à l'aéroport de Bruxelles mardi avec Ibrahim El Bakraoui.

 

 


19h00: Selon plusieurs médias, Najim Laachraoui aurait été identifié comme le deuxième kamikaze de l’aéroport

 


18h53: Najim Laachraoui identifié comme le deuxième kamikaze de l’aéroport?

Selon les information du Monde,  l’artificier des attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis a été identifié par son ADN comme l’un des trois kamikazes des attentats perpétrés mardi à Bruxelles. Najim Laachraoui se serait fait exploser dans l’aéroport au côté d’Ibrahim El Bakraoui, le frère de Khalid, le kamikaze du métro.


18h45: Le «kamikaze» de Bruxelles expulsé en 2015 de Turquie est Ibrahim El Bakraoui 

Le «kamikaze» de l'aéroport de Bruxelles dont le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé qu'il avait été expulsé en 2015 de Turquie vers la Belgique puis remis en liberté par les Belges est Ibrahim El Bakraoui, a indiqué à l'AFP un haut responsable turc.

Ibrahim El Bakraoui a été formellement identifié par les autorités belges comme étant l'un des deux kamikazes qui se sont fait exploser à l'aéroport de Bruxelles.


18h35: L'hommage de la famille royale aux victimes

Le couple royal a rendu hommage aux victimes de l'attentat à la station de métro de Maelbeek.

Plus tôt dans la journée, il s'était rendu à l'aéroport de Bruxelles.

 


18h20 : John Kerry se rendra en Belgique vendredi

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry se rendra vendredi en Belgique pour « exprimer formellement les condoléances » des Etats-Unis après les attentats qui ont frappé Bruxelles, et rencontrer des responsables belges. Il « va réitérer le fort soutien des Etats-Unis aux efforts belges visant à la fois à enquêter sur ces attaques et à continuer de contribuer aux efforts internationaux dans la lutte contre l’extrémisme violent », a précisé son porte-parole.


17h40: Un des kamikazes de Bruxelles avait été arrêté en juin 2015 en Turquie et expulsé

Un des trois kamikazes qui ont participé à l'attentat meurrier contre l'aéroport de Bruxelles avait été arrêté en juin 2015 dans le sud de la Turquie, expulsé vers la Belgique le 14 juillet puis remis en liberté par les Belges, a affirmé mercredi le président turc Recep Tayyip Erdogan, ajoutant que les autorités belges n'avaient pas confirmé ses liens avec les djihadistes «malgré nos mises en garde».


17h00 : Quand la cellule de Verviers projettait un attentat contre un aéroport…

Le Monde raconte dans un reportage, l’histoire de la cellule de Verviers, dans la province de Liège, partiellement démantelée une semaine après les attentats du 7 janvier 2015. Pilotée par Abdelhamid Abaaoud, cette cellule avait déjà pour objectif de viser un attentat. Plus d’un an après, une dizaine de personnes liées à la cellule de Verviers sont toujours en fuite.


16h45: Point sur l'enquête

Les frères El Bakraoui, le fuyard, Najim El Laachraoui, les informations divulguées par le procureur Frédéric Van Leeuw... Retrouvez toutes les informartions dont nous disposons pour le moment concernant l'attaque du 22 mars à Bruxelles. 


16h40 : Réunion extraordinaire des ministres Intérieur et Justice de l'UE jeudi à Bruxelles.

L'information nous parvient de l'AFP.


16h30 : Les propos de Michel Sapin font polémique

Mardi soir, le ministre des Finances français a évoqué une supposée « naïveté » des autorités belges face au communautarisme. Ces propos ont suscité de vives réactions, en Belgique. « C’est indécent par rapport à un peuple qui souffre, qui est sous le choc, on a besoin de solidarité, pas de donneurs de leçons », a répliqué sur France Info la vice-présidente du parti socialiste belge, Laurette Onkelinx.


15h55: Le match Belgique-Portugal finalement pas reporté

La rencontre amicale qui devait se tenir à Bruxelles a un temps été annulée pour des raisons de sécurité, mais elle aura finalement bien lieu. Les deux équipes se rencontreront au Portugal, à Leiria. Plus d'informations ici


15h50 : L’aéroport de Bruxelles fermé au moins jusqu’à jeudi

L’aéroport de Zaventem restera fermé au moins jusqu’à demain, a annoncé le patron de la société gestionnaire Brussels Airport, Arnaud Feist. D’autre part, le métro bruxellois fermera ses portes ce soir, à partir de 19h. Des perturbations ralentissent actuellement les bus et métros de la capitale belge. Entre 25 et 30 % de chauffeurs de bus/conducteurs de métro ont eu peur de se rendre sur leur lieu de travail, a révélé un chauffeur de la STIB, à l’agence Belga. Une information que n’a pas confirmée le porte-parole


15h30: Deux cartes d'identités auraient été trouvées dans un appartement Schaerbeek

Selon BFM TV, deux cartes d'identité belges auraient été retrouvées dans un appartement de Schaerbeek, celui où ont été retrouvés les 15 kilos d'explosif. Ces deux nouveaux noms n'étaient pas encore apparus dans le dossier. Aucune source officielle ne confirme cette information pour le moment.


15h20: Une nouvelle victime à Zaventem

Le corps d'une nouvelle victime aurait été retrouvé à l'aéroport de Zaventem, a appris l'agence Belga d'une source sûre. Le nouveau bilan serait donc de 32 morts, dont 16 à l'aéroport international de Bruxelles.


15h10 : Qui est l'homme à gauche d'Ibrahim El Bakraoui?

Longtemps présenté comme Khalid El Bakraoui, frère d'Ibrahim, l'homme qui se situe à gauche de l'image issue des caméras de surveillance de l'aéroport international de Bruxelles n'a pas été identifié. De même pour l'homme au chapeau, qui lui est en fuite. 


14h50: Fausse alerte à Charleroi

Une alerte à la bombe a été donnée à l'aéroport de Charleroi il y a une heure, alors que la police inspectait un véhicule suspect. L'alerte vient d'être levée, les recherches de la police n'ayant a priori débouché sur rien de concluant. Il s'agissait en réalité de la voiture de l'un des membres du personnel qui s'est arrêtée sur un GSM.


14h45: Une étudiante française a échappé de peu à l'attaque du métro de Bruxelles

Claire, 21 ans, effectue son stage de fin de licence à Bruxelles, au Parlement européen. Elle raconte qu'elle a failli être touchée par les attaques de la station de métro Maelbeek.


14h35: Les gens continuent d'affluer vers la Bourse

Pour rendre hommage aux victimes des attentats de mardi.

 


14h20: «On tremble de l'intérieur»

Découvrez le reportage de notre envoyée spéciale à Bruxelles Florence Flou (@flofloux) à Schaerbeek, où la police a découvert des explosifs mardi soir.

 


14h15: 1.350 appels reçus à la cellule de crise française: 

Quelque 1.350 appels ont été reçus à la cellule de crise mise en en place côté français depuis mardi. Le ministère français des Affaires étrangères a confirmé que dix français ont été blessés dont quatre gravement. «Toutes (les victimes françaises) ont été prises en charge par les services de santé belges que nous remercions pour leur réactivité et leur efficacité», a souligné le Quai d'Orsay.


13h45: A 19 ans, il a vécu une troisième attaque terroriste

C'est un mormon de 19 ans. Brûlé au visage et aux mains mardi, il a vécu la troisième attaque terroriste de sa jeune vie après le marathon de Boston et les attentats de Paris en novembre dernier. «C'est un miracle qu'il soit encore en vie», selon son père.


13h35: Qui sont les frères El Bakraoui, auteurs des attentats de Bruxelles?

Le procureur fédéral belge vient de le confirmer. Les frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui ont été identifiés comme auteurs des attentats coordonnés de Bruxelles. Mais qui sont-ils? Elements de réponse à lire par ici.


13h25 : Toutes les infos du procureur sont des infos sûres

13h24 : Sur l'attentat de la station Maelbeek

L'explosion s'est produire à l'intérieur de la deuxième rame alors que le métro se dirigeait vers la station Arlois. Les enquêteurs ont déterminé que l'explosion a été déclenchée par Khalid El Bakraoui, en kamikaze, après avoir relevé ses empreintes. 


13h22 : Le testament d'Ibrahim El Bakraoui

Toujours à Schaerbeek, les enquêteurs ont retrouvé dans une poubelle un ordinateur contenant le testament d'Ibrahim El Bakraoui. «Il dit être dans la précipitation, être recherché de partout et que s'il s'éternise, il risque de finir dans une cellule à côté [de Salah Abdeslam] en prison»


13h21 : Sur la perquisition à Schaerbeek

Sur les indices du chauffeur de taxi, les enquêteurs ont investi le 4 rue Max Roos à Schaerbeek, mardi soir. Ils y ont retrouvé 15 kilos de TATP (l'explosif qui a notamment servi lors des attentats de Paris), 150 litres d'acétone, 30 litres d'eau oxygénée, une valise contenant des clous et des vis ainsi que des détonateurs.


13h19 : Ce que l'on sait du troisième homme

En fuite, selon Frédéric Van Leeuw, le procureur fédéral belge, l'homme situé à droite sur la photo transmise par la police a déposé « un grand sac contenant la charge explosive la plus importante » avant de fuir. « Il a explosé ensuite en raison de la grande instabilité » sans faire d'autres victimes a encore précisé le procureur. Aucune arme de guerre ou de poing n'a été découverte.


13h16 : Ce que l'on sait de l'attentat à l'aéroport de Zaventem

La première explosion s'est produite, dans la rangée 11 du hall des départs à 7h58. Douze secondes après, la seconde explosion a retenti dans la rangée 2. Elles sont l'œuvre de deux kamikazes qui ont été captés par les images de sécurité. L'homme au milieu de la photo est Ibrahim El Bakraoui. L'homme a gauche n'a pas été identifiée.


13h15: Nouveau bilan

M.Van Leeuw : «270 blessés en 31 victimes et ce chiffre risque malheureusement d'évoluer.»


13h10 : Le procureur van Leeuw prend la parole

L'homme au chapeau est en fuite. Il a laissé son sac, qui contenait une grande dose d'explosifs. Le sac a explosé en raison de l'instabilité des explosifs mais personne n'a été touché grâce au professionnalisme des équipes de déminage.


13h05: Le bilan français est d'au moins dix blessés

Manuel Valls a annoncé à Bruxelles que le bilan provisoire français des attaques du 22 mars était passé de huit à dix blessés.


13h00: Les frères El Bakraoui voulaient venger l'arrestation de Salah Abdeslam

Selon une info TF1, les frères El Bakraoui voulaient venger l'arrestation de Salah Abdeslam et la mort de Mohamed Belkaid. La police aurait trouvé, dans une poubelle de la planque de Schaerbeek, un ordinateur dans lequel les présumés kamikazes auraient laissé un testament audio à l'attention de leur mère et de leur cousin. Lors de cette même perquisition, 20 kg de TATP prêts à l'emploi auraient également été saisis.


12h55: Vidéo. La minute de silence observée en Belgique à 12 heures

 


12h50 : « Il faut être fort »

Manuel Valls, toujours. « Il faut tourner la page de l’angélisme, de l’insouciance que notre société a connu. Il faut être fort. »


12h50 : La menace terroriste est plus que jamais présente
«Les menaces sont plus que jamais présente en Europe et dans nos pays. Les attaques d'hier ne font que confirmer la diffusion de ces attaques terroristes. Les dialogues permanent entre la Belgique et la France sont indispensables» dans ce contexte, a ajouté Manuel Valls.


12h48: Manuel Valls prend la parole

«Je veux remercier Charles Michel, d'avoir pris le temps de me recevoir malgré un emploi du temps chargé». Le ton est amical, chez le Premier ministre français qui montre son soutien à son homologue belge. «Nous sommes des peuples frères, cousins, nous aimons nous titillés, mais nous sommes plus que jamais unis», a-t-il notamment déclaré.


12h46: Charles Michel remercie Manuel Valls

«Nous sommes confrontés à des ennemis qui se dissimulentr, qui frappent avec lâcheté des victimes anonymes avec une violence anonyme. Et un mot pour Manuel (Valls), merci d'être ici, pour le symbole.»


12h45: Le Premier ministre belge s'exprime au côté de Manuel Valls

Charles Michel: «Nous avons compris que le terrorisme n'a pas de frontières. Ce sont les valeurs de démocratie et de liberté qui sont agressées par ces attentats tragiques.»


12h35 : La rue du Busselenberg est toujours bouclée

 

Info 20 Minutes. Une habitante d'Anderlecht affirme que «la rue du Busselenberg» où a lieu l'interpellation «est toujours bouclée», et qu'il y a «beaucoup de policiers» dans les environs.


12h30 : Le match Belgique-Portugal annulé

L'Union belge et la Fédération portugaise de football ont annoncé que le match amical prévu le 29 mars entre les deux équipes était annulé.

Extrait du communiqué de l'Union Belge:

«Pour des raisons de sécurité et par précaution, la Ville de Bruxelles a demandé à l’URBSFA que le match Belgique - Portugal du 29 mars n’ait pas lieu. Cette rencontre de nos Diables Rouges contre le Portugal, prévue le mardi soir au Stade Roi Baudouin, n’aura donc pas lieu.»


12h25 : Info 20 Minutes. L'identité de l'homme arrêté est en cours de vérification

Info 20 Minutes. Selon une source proche de la police d'Anderlecht, un homme a bien été interpellé ce matin entre 8 et 9 heures, rue Busselenberg, à la suite d'une perquisition dans une maison et non pas une pizzeria. «L'identité n'est pas vérifiée, elle est en cours de vérification.» Selon nos informations, le bourgmestre a été informé de la situation.


12h15: L'homme arrêté n'est pas Najim Laachraoui

La Dernière Heure, RTL Info et La Libre Belgique font marche arrière sur l'identité de l'homme arrêté à Anderlecht. Il ne s'agirait donc pas de Najim Laachraoui, comme l'affirmaient plusieurs sources ce matin.

 

 


12h05 : Minute de silence dans la capitale belge

La minute de silence a été très largement suivie par les habitants de Bruxelles, notamment sur la place de la Bourse.

 


12h00 : Najim Laachraoui aurait été arrêté dans une pizzeria

Des médias belges annoncent que Naijm Laachraoui aurait été arrêté par les forces spéciales dans une pizzeria de la ville d'Anderlecht.


11h58 : La minute de silence sera respectée un peu partout à Bruxelles

Et notamment à la Commission européenne, où Manuel Valls, Jean-Claude Juncker ainsi que le couple royal belge sont attendus.

 


11h55 : Un drapeau blanc pour Bruxelles à Strasbourg

Un homme a escaladé la cathédrale de Strasbourg en pleine nuit pour accrocher un drapeau blanc à son sommet avant d’envoyer un message anonyme à caractère pacifique ce matin à la rédaction des Dernières Nouvelles d'Alsace.

 

 


11h45: L'aéroport de Bruxelles toujours fermé

L'aéroport de Zaventem ne rouvrira pas ses portes aujourd'hui, avance le compte Twiter officiel de l'aéroport. 

 


11h35 : Sven Mary regrette à demi-mot de s’être lancé dans la défense de Salah Abdeslam

S’il a formellement nié vouloir laisser tomber la défense de Salah Abdeslam, l’avocat belge a en revanche affiché quelques regrets, au lendemain des attaques qui ont frappé Bruxelles. « Si j’avais été au courant, je n’aurais peut-être jamais commencé » à défendre le suspect, a-t-il avoué à l’agence Belga.


11h25: Les premières victimes identifiées

Le gouvernement préuvien a annoncé le décès de l'une de ses ressortissantes, qui vivait en Belgique depuis plus de cinq ans et avait la double nationalité péruvienne-belge. Elle se trouvait sur les lieux au moment de l'attaque de l'aéroport de bruxelles. Des sources diplomatiques marocaines font, elles, état d'une victime originaire du Maroc dans l'attaque du métro bruxellois. 


11h10: Le parquet fédéral tiendra une conférence de presse à 13 heures

L'objet de la conférence n'est en revanche pas précisé.

 


11h05 : L'information est reprise par plusieurs médias belges

Echo relaie également l'information, citant une «source policière». Le parquet fédéral n'a pour sa part donné aucun confirmation. L'information est reprise par beaucoups de médias belges.


10h55: Najim Laachraoui aurait été arrêté à Anderlecht

L'info provient de la Dernière Heure. Il aurait été arrêté à Anderlecht, au sud-ouest de Bruxelles. L'information n'est pour le moment confirmée par aucune source officielle.

 


10h45: Le bilan est désormais d'au moins 31 morts et 260 blessés

L'information vient de la ministre de la santé publique belge, Maggie de Block, qui a d'autre part précisé sur les ondes de Radio 1 que le «bilan actuel pourrait encore augmenter.»

 


10h30 : Manuel Valls ne veut pas donner de leçons à la Belgique

Le Premier ministre s’est exprimé ce matin sur Europe 1. Il a notamment déclaré que « partout en Europe et aussi en France, on a fermé les yeux » sur la montée des « idées extrémistes du salafisme » avant d’insister sur le fait qu’il n’était « pas là pour donner des leçons aux Belges. »

 


09:52 : L’identification s’annonce compliquée

L’identification des victimes est toujours en cours et s’annonce complexe.

« Certaines personnes sont maintenues dans un coma artificiel, tandis que d’autres sont aux soins intensifs et présentent des blessures graves », détaille Maggie de Block, ministre de la Santé publique belge, lors d’une conférence de presse relatée par le quotidien belge La Dernière Heure, qui fait état de 31 morts et 260 blessés.

Le dernier bilan établi par le Centre de crise belge fait lui état de 31 morts et 250 blessés. « Nous pensons également que certaines personnes font partie des victimes, mais nous n’avons pas encore trouvé de preuves physiques les concernant. »


09:43 : Inquiétude pour un blessé français

Manuel Valls a confirmé ce mercredi sur Europe 1 que les attentats de Bruxelles avaient fait huit blessés français et confié avoir « beaucoup d’inquiétude » pour l’un d’entre eux.

« Je suis prudent (sur le bilan), le Quai d’Orsay, à travers sa cellule, suit ça très attentivement », a expliqué le Premier ministre.

« Il y a huit de nos compatriotes qui sont blessés, deux gravement et nous avons pour l’un d’entre eux beaucoup d’inquiétude », a précisé Manuel Valls, qui se rendra à Bruxelles dans la journée en compagnie de la maire de Paris Anne Hidalgo.


09:30 : Bruxelles va se recueillir à 12h

Une minute de silence sera observée à midi à Bruxelles en hommage aux victimes des attentats.

« J’invite la population à observer une minute de silence ce midi (11H GMT) en hommage aux victimes des attentats terroristes du 22 mars », a indiqué le chef du gouvernement bruxellois, Rudi Vervoort, sur Twitter.

Le Roi et la Reine des Belges, Philippe et Mathilde, ainsi que le Premier ministre Charles Michel, assisteront à cet hommage « aux alentours du Rond-Point Schuman », au coeur des institutions européennes, a précisé le Palais royal.

 


09:15 La vie reprend son cours à Bruxelles 

Alors que toute la Belgique entame trois jours de deuil national, la vie reprend à Bruxelles. La majorité des écoles sont ouvertes et les transports circulent. 

 


08:35 : Le suspect toujours recherché serait Najim Laachraoui 

Najim Laachraoui, dernier complice identifié dans l’enquête sur les attentats de novembre à Paris, pourrait être le suspect présumé des attentats de Bruxelles, toujours en fuite, selon le quotidien belge La Libre

Pour rappel, l’ADN de Najim Laachraoui, dernier complice identifié dans l’enquête sur les attentats de novembre, a été retrouvé sur « du matériel explosif utilisé lors des attaques », dans une maison louée à Auvelais, ainsi que dans un appartement de Schaerbeek

Dans le cadre de cette affaire, il est activement recherché par les autorités. 

Ces deux logements, ainsi qu'un troisième, situé à Charleroi, ont été loués sous de fausses identités, plus d’un voire deux mois avant les attentats.


08:29 : Il faut « renforcer le contrôle des frontières extérieures » de l’UE, affirme Manuel Valls

Le Premier ministre, attendu a Bruxelles dans le courant de la journée de mercredi, s'est exprimé ce mercredi matin à l'antenne d'Europe1, au lendemain des attaques. 

De son côté, Bernard Cazeneuve était au micro de France Inter. Le ministre de l'Intérieur est allé dans le même sens que le Premier ministre.

 


08:18 : Une victime marocaine identifiée

Une Marocaine a été tuée dans les attentats de Bruxelles et quatre autres ont été blessés dont deux grièvement, selon l'agence marocaine MAP.

Cette femme est décédée dans l'explosion du métro de Bruxelles, tandis que les quatre autres Marocains ont été blessés dans les attentats ayant frappé l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, a indiqué l'agence citant des sources diplomatiques marocaines à Bruxelles, qui évoquent un bilan provisoire.


08:14 : L'aéroport de Bruxelles reste fermé ce mercredi

Au lendemain des attaques, l'aéroport de Bruxelles reste fermé. 

Les passagers ont été appelés à se rapprocher des compagnies aériennes pour avoir plus d'information. 

 


08:02 : Deux kamikazes auraient été identifiés

Selon la RTBF, les frères El Bakraoui, deux Bruxellois, ont été identifiés parmi les kamikazes présumés des attaques meurtrières de mardi.

Les frères El Bakraoui serait les Kamikazes des attentats de Bruxelles le 22 mars 2016
Les frères El Bakraoui serait les Kamikazes des attentats de Bruxelles le 22 mars 2016 - Capture BFMTV

D'après la radio belge, Brahim El Bakraoui aurait servi de bombe humaine lors de l'attentat contre l'aéroport de Zaventem qui a fait une dizaine de morts et une centaine de blessés.

L'autre frère, Khalid, serait le kamikaze qui a perpétré l'attaque dans le métro à hauteur de la station Maelbeek. L'explosion a fait une vingtaine de morts et plus d'une centaine de blessés.

Les deux frères El Bakraoui, Khalid et Brahim, étaient connus des services de police pour grand banditisme et non pour des faits de terrorisme, précise la radio belge. Plus d'informations par ici

L’un des deux frères, Khalid, avait loué sous une fausse identité l’habitation du 60 rue du Dries à Forest, où avait éclaté une fusillade avec la police.

Cette fusillade avait éclaté à la suite d’une perquisition. Un homme avait tué par les forces de l’ordre. Cet homme, Mohamed Belkaïd, a « vraisemblablement » été un soutien logistique des attentats de Paris, selon une information de France Info, confirmée par le parquet belge.


07:56 : L'aéroport de Toulouse-Blagnac évacué 

En raison d'un colis suspect, l'aéroport de Toulouse-Blagnac a été évacué ce matin. Des vérifications sont en cours. 

Une patrouille policière à l'aéroport de Toulouse-Blagnac.
Une patrouille policière à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. - REMY GABALDA / AFP

 

 


07:49 : On en sait plus sur le suspect recherché

Les autorités belges, toujours à la recherche d'un troisième suspect, ont diffusé un avis de recherche quelques heures après l'attaque, transmis aux pays frontaliers comme la France. 

Dans ce document que RTL a pu consulter, le suspect est décrit comme étant un homme d'origine turque qui serait âgé de 22 ans. Il est propriétaire d'une Audi S4 sombre immatriculée en Belgique, un modèle ancien activement recherché par la police.


07:37 : Le parquet de Paris ouvre une enquête

L’ouverture d’une enquête par la justice française répond à une procédure classique, du fait de la présence de huit Français blessés, dont trois grièvement, parmi les victimes des attentats de Bruxelles, qui ont fait 31 morts et plus de 250 blessés selon le dernier bilan officiel.

Cette enquête, ouverte pour « assassinats et tentatives d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroristes en vue de commettre des crimes contre des personnes », est confiée aux services policiers de la DGSI (renseignement intérieur), de la SDAT (direction antiterroriste) et de la direction interrégionale de la police judiciaire de Lille.


07:25 : Le bilan porté à 31 morts et 250 blessés

Selon le dernier bilan établi par le Centre de crise belge, les attaques meurtrières de mardi ont fait 31 morts et 250 blessés. Huit Français ont été blessés, dont trois grièvement.


07:22 : Le monde rend hommage à Bruxelles

Les monuments célèbres du monde ont rendu hommage aux victimes des attentats de Bruxelles hier en s'illuminant aux couleurs de la Belgique.

 


7h00 : Une Péruvienne, première victime identifiée

Une citoyenne péruvienne est la première victime identifiée. « Le gouvernement du Pérou a le regret d’annoncer le décès de notre compatriote Adelma Marina Tapia Ruiz, victime de l’attentat survenu à l’aéroport international de Bruxelles », selon un communiqué du ministère péruvien des Affaires étrangères. Elle vivait à Bruxelles depuis six ans, se trouvait dans une des salles de l’aéroport de Zaventem où ont eu lieu les explosions. « Elle était accompagnée de son époux et de ses deux filles, dont l’une a été blessée par les débris », a déclaré à la presse à Lima le frère de la victime, Fernando Tapia.


6h30 : L’Euro de foot ne sera pas annulé

Le secrétaire d’Etat aux Sports Thierry Braillard assure ce matin que l’Euro-2016 de football, prévu en France du 10 juin au 10 juillet, « ne sera pas reporté ou annulé ». « On le répète depuis plusieurs mois, la menace terroriste a été intégrée à nos réflexions depuis le début » et « annuler ou reporter le championnat d’Europe de football, ce serait donner raison à ces lâches », assure le ministre dans un entretien à L’Equipe.


6h10 : Bonjour à tous

Bruxelles se réveille et panse ses plaies. L’alerte antiterroriste a été relevée dans toute la Belgique au niveau 4, son niveau maximal, et l’aéroport de Bruxelles restera fermé mercredi. La sécurité autour des institutions européennes à Bruxelles et Strasbourg, ainsi qu’autour des centrales nucléaires belges, a été renforcée. La nuit a été calme, avec la fin de la perquisition à Schaerbeek, qui a conduit à la découverte d’un engin explosif et d’un drapeau de Daesh. Surtout, la chasse à l’homme se poursuit pour retrouver le suspect « au chapeau », qui serait en fuite.


Mots-clés :