Un membre des forces spéciales prend position près de la maison perquisitionnée.
Un membre des forces spéciales prend position près de la maison perquisitionnée. - DIRK WAEM / Belga / AFP

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

L'ESSENTIEL

  • Un premier point sur la situation à Bruxelles, dans le quartier de Forest, à lire ici
  • La fusillade aurait débuté ce mardi en début d’après-midi

  • Un suspect a été tué

  • Quatre policiers, dont une Française, ont été touchés et au moins un tireur serait en fuite

  • Onze personnes ont été arrêtées en Belgique depuis le début de l'enquête, en novembre dernier


22:45 : Merci à tous de nous avoir suivi pour ce live

Pour avoir un récapitulatif des événements de la journée, c'est par ici.

Enfin, demain jeudi, à 10h30, sera organisée une conférence de presse par le parquet fédéral.


22:30 : Des nouvelles des policiers blessés

Le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, a précisé que deux des quatre policiers avaient quitté l’hôpital, et que deux autres y étaient restés. Et d’ajouter : « Mais pas vraiment pour la gravité de leur blessure mais parce qu’ils sont en état de choc après avoir été sous le feu. »


21:56 : Un communiqué sans surprises

Le communiqué du parquet fédéral ne nous donne pas beaucoup plus d'informations si ce n'est que le suspect, armé d'une kalachnikov, a été tué vers 18h15. En revanche, toujours pas de précisions sur d'éventuels suspects en cavale.


21:54 : Communiqué du parquet fédéral

« Dans le cadre de l’instruction menée par le parquet fédéral à la suite des attentats de Paris, une perquisition a été menée cet après-midi, vers 15h, dans un appartement situé rue du Dries à Forest.
Lors de cette opération, une ou plusieurs personnes ont immédiatement ouvert le feu sur les policiers dès l’ouverture de la porte par les forces de l’ordre. Quatre policiers ont été blessés : trois dans un premier temps, dont une policière française et le quatrième plus tard pendant un des échanges de coups de feu.
Un suspect armé d’une arme de guerre de type Kalachnikov a été tué lors de l’assaut donné rue du Dries, vers 18h15. Il s’agit d’une personne dont l’identification est en cours.
L’enquête se poursuit activement, de jour comme de nuit, et il n’est pas possible de donner davantage de précisions actuellement afin de ne pas nuire à l’enquête.
Une conférence de presse sera organisée demain, 16 mars, à 10h30, au parquet fédéral. »


21:32 : Confirmation d’une Française blessée

Le ministre belge de la Justice a confirmé qu’une policière française a été blessée lors de l’opération de police.


21:28 : De nouvelles perquisitions en cours

Selon la RTBF, de nouvelles perquisitions sont en cours dans la chaussée de Neerstalle, toujours à Forest.


21:25 : Une policière française blessée

En plus des quatre policiers belges touchés par des tirs lors de l’opération, une policière française aurait été légèrement blessée selon BFMTV.


21:20 : Un suspect toujours en liberté ?

On ne sait pas avec précision si un suspect est toujours en cavale. Le Premier ministre belge a indiqué que les opérations de police se poursuivaient mais sans davantage de détails. Les riverains de la maison perquisitionnée ont en tout cas pu rentrer chez eux et la présence policière s’est amoindrie.


21:15: Fin de la conférence

Le premier ministre et le ministre de l'Intérieur quittent la conférence. Ce fut bref.


21:12 : Charles Michel rend hommage aux policiers

Le premier ministre remercie les policiers belges pour leur intervention. La conférence est difficile à suivre étant donné que Charles Michel s'exprime alternativement en Flamand et en Français.


21:10 : Le parquet va publier un communiqué ce soir

Charles Michel vient d'annoncer que le parquet belge donnera d'autres détails dans la soirée. Par ailleurs les opérations de police se poursuivent à Forest.


21:00 : Conférence de presse du premier ministre Charles Michel

Charles Michel confirme que quatre policiers ont été blessés et qu'un suspect a été tué.


20:34 : L'opération semble toucher à sa fin

L'opération semblait toucher à sa fin vers 20h heure française, des riverains étant autorisés à regagner leur domicile sans que l'on sache précisément si des hommes étaient encore recherchés.

Il s'agissait, a expliqué la chaîne RTBF, d'une opération de vérification d'identités figurant dans le dossier du volet belge de l'enquête sur ces attentats qui ont fait 130 morts le 13 novembre 2015.


19:47 : Le suspect tué n'est pas Salah Abdeslam

Le parquet fédéral belge a fait savoir que le suspect présumé tué « n’est pas Salah Abdeslam ».


19:24 : Le locataire de l'appartement impliqué dans les attentats de novembre 

Selon BFMTV, le locataire de l'appartement perquisitionné est impliqué dans la préparation logistique des attentats de novembre. 


19:19 : Un suspect tué

Un suspect a été tué durant l’assaut des forces de police, lancé peu après 18h, rapportent des médias belges, citant le parquet fédéral. « Le parquet fédéral confirme qu’un tireur a été abattu », a tweeté la chaîne flamande privée VTM, tandis que plusieurs autres médias belges rapportaient la même information.


18h27 : Suspect neutralisé

Plusieurs sources belges avancent que le suspect a été neutralisé kalachnikov à la main suite à l’assaut donné par les forces de police. Son état de santé reste en revanche inconnu pour le moment.

 


18h23 : Un quatrième policier blessé

Selon le parquet fédéral belge, un quatrième policier aurait été blessé cet après-midi par des tirs dans l'opération qui s'est ensuivie dans le quartier.

 


18h15 : L’assaut aurait été donné par les forces de police

Des coups de feu viennent d’être entendus alors que l’un des hélicoptères qui survolent le périmètre de sécurité aurait repéré une personne dans un terrain vague tout près de l’habitation. L’information est avancée par plusieurs médias belges.


18h00 : Rappel de la situation

Trois policiers ont été blessés pendant une intervention conjointe des forces de l'ordre belges et françaises. L'un d'entre eux serait gravement blessé après avoir été touché à la tête. Aucun suspect n'a été interpellé pour le moment. 

 


17h46 : La police laisse filtrer très peu d’informations

La situation ne semble guère évoluer. Deux suspects seraient toujours en fuite tandis qu’un autre serait retranché dans un logement, rue de Dries, à Forest.


17h40 : Une crèche évacuée

Les enfants d'une des crèches de Forest qui avait été bouclée quittent petit à petit l’établissement, accompagnés de leurs parents.

 


17h33 : Le parquet dément pour le moment les rumeurs

Aucun suspect n’aurait été interpellé pour le moment, contrairement aux informations diffusées sur les réseaux sociaux.


17h25 : Des rumeurs sur Twitter...

Plusieurs personnes annoncent que l'un des suspects aurait été neutralisé par les équipes d'intervention. Aucune source officielle n'a confirmé l'information.


17h17 : La situation est calme, rue de Dries

Le maire de Forest assure que la situation est « calme dans la rue de Dries », où l’on a demandé aux gens de « rester chez eux » et où des « établissements scolaires sont fermés. »


17h10 : Petit pense-bête pour les médias qui couvrent l’événement

Forest se prononce « forêt » comme l’explique de fort belle manière l’écrivain Hugo Poliart sur son compte Twitter.

 


17h03 : Troisième fusillade en cours

De nouveaux coups de feu ont été entendus il y a quelques minutes à Forest, annonce La Libre, qui évoque également un incendie dans l’habitation et un autre policier blessé.

 


16h57 : Ecoles et crèches fermées, transports interrompus

Plusieurs écoles et crèches se trouvent dans le périmètre de sécurité et ont donc été bouclées par précaution. Le réseau de transports en commun est largement perturbé à proximité du lieu où s'est déroulée la fusillade. 

 


16h48 : L'un des trois policiers blessés serait dans un état grave

Des policiers ont été visés par des tirs lors d'une perquisition effectuée mardi après-midi à Bruxelles dans le cadre de l'enquête belge sur les attentats de Paris, selon le parquet fédéral belge.

 


16h40 : Le climat est tendu...

...dans le centre de Forest, à Bruxelles. 

 


16h35 : Les perquisitions ne visaient pas Salah Abdeslam

Là encore, c'est une information BFM TV. La police belge ne visait pas directement Salah Abdeslam mais certains de ses complices. 


16h31 : Deux rafales de tirs

L'attaque à l'arme automatique s'est déroulée en deux étapes, d'après les informations de BFM TV. La première vague a touché deux policiers, tandis que la seconde en a blessé un troisième. Deux tireurs seraient actuellement en fuite. 

 


16h24 : Sur les réseaux sociaux, les Belges ressortent les chatons

Comme en novembre dernier à l'occasion d'opérations anti-terroristes menées par la police fédérale, les internautes belges jouent le jeu du silence radio et diffusent images et gifs de chatons. 

 


16h17 : Interdiction de prendre des photos ou de filmer

La Police fédérale belge demande de ne pas prendre de photos ou de filmer, avancent les médias belges. 

 


16h10 : Une opération conjointe avec la police française

L'information est avancée par la chaîne iTélé. 

 


Mots-clés :