Du vin, de l'eau et des steaks «Trump» mis en avant par Donald Trump lors de son discours du 8 mars 2016.
Du vin, de l'eau et des steaks «Trump» mis en avant par Donald Trump lors de son discours du 8 mars 2016. - L.SLADKY/SIPA/AP

Il a visiblement confondu candidat à la présidence des Etats-Unis et présentateur du téléshopping. Après sa victoire dans le Michigan et dans le Mississippi, mardi, Donald Trump avait envie de se vanter un peu. Et il est venu faire un discours victorieux avec des renforts de poids : des kilos de steaks crus, des bouteilles d’eau minérale et de vin à son nom, pour un grand moment de n’importe quoi.

Il a, fier de lui, montré ses produits en réaction aux attaques de Mitt Romney, qui s’était moqué de de ses résultats d’entrepreneur. Son eau, jure-t-il, connaît « un grand succès » et il affirme qu’il possède « les plus grands vignobles » de la côte Est.

Trump a encore brandi un magazine « distribué dans tous [ses] hôtels ». Il a juste oublié de préciser que le vrai « Trump Magazine », qui cherchait à imiter la formule d’Oprah Winfrey, a mis la clé sous la porte en 2009, après moins de deux ans d’activité. Tout comme sa vodka. Et sa compagnie aérienne, revendue après une faillite, et son université, visée par des poursuites judiciaires. Mais avec lui, c’est sûr, l’Amérique va « redevenir grande ».

Mots-clés :