L'homme était armé d'un pistolet 9mm Parabellum. Ilustration.
L'homme était armé d'un pistolet 9mm Parabellum. Ilustration. - Jones - Rex Shutterstock Sipa

Il croyait son arme déchargée et s’est tué en faisant un selfie. Un Américain de 43 ans est décédé, ce mercredi, à Concrete (Etat de Washington), après s’être tiré une balle en plein visage.

Interrogé par le Skagit Valley Herald, le chef de la police, Chad Clark, a précisé que la petite amie de la victime était présente sur les lieux du drame.

Une mort « accidentelle » et « involontairement »

Cette dernière a confié que son amoureux avait à plusieurs reprises durant la journée réalisé des autoportraits en chargeant et en déchargeant son arme avant de prendre la pause. Il aurait alors « oublié » la balle qu’il venait de mettre dans son pistolet.

Le journal local précise que la police a conclu l’affaire en évoquant une mort « accidentelle » et « involontairement ». Pour rappel, l’an dernier, Deleon Alonso Smith, jeune américain de 19 ans habitant au Texas, s’était lui aussi logé une balle dans la tête alors qu’il tentait de prendre un selfie avec son arme. Il voulait poster la photo sur Instagram.

Mots-clés :