Donald Tusk et Jean-Claude Juncker s'entretiennent avec David Cameron à Bruxelles, le 19 février 2016.
Donald Tusk et Jean-Claude Juncker s'entretiennent avec David Cameron à Bruxelles, le 19 février 2016. - Dan Kitwood/AP/SIPA

Un accord a été trouvé entre les 28 dirigeants européens vendredi soir sur les demandes de réforme exigées par le Premier ministre britannique, David Cameron, pour le maintien du Royaume-Uni dans l’UE, a annoncé sur Twitter la présidente lituanienne ainsi que Donald Tusk, le président du Conseil européen.

« Accord. Soutien unanime pour un nouveau règlement pour le Royaume-Uni au sein de l’UE », a tweeté le Polonais tandis que Dalia Grybauskaité a indiqué que c’était la « fin du feuilleton ». « David Cameron s’est bien battu pour la Grande-Bretagne. Un bon accord pour le Royaume-Uni et l’UE. Félicitations ! », a écrit de son côté le Premier ministre danois Rasmussen sur le site de micro-blogging. Enfin David Cameron s’est félicité : « J’ai négocié un accord qui donne au Royaume-Uni un statut spécial dans l’UE. »

 

Le «meilleur des deux mondes»

«Je pense que cela suffit pour recommander que le Royaume-Uni reste dans l'UE», a déclaré le Premier ministre britannique lors d'un point presse, se félicitant de pouvoir désormais jouir «du meilleur des deux mondes». «Le monde d'aujourd'hui est un endroit incertain. A mon avis, c'est le moment se serrer les coudes, un moment pour être fort en nombre», a-t-il poursuivi, ajoutant: «C'est un moment historique»,  «qui déterminera le destin de notre pays».

Plus tôt dans la soirée, une proposition finale avait été présentée aux chefs d’Etat et de gouvernement réunis en sommet à Bruxelles depuis jeudi. « Les principaux points du projet sont un compromis, dans lequel chacun a donné un peu », avait alors précisé Joseph Muscat, le premier ministre maltais.

Mots-clés :