Une capture d'écran d'un tweet montrant le dauphin photographié par les touristes argentins.
Une capture d'écran d'un tweet montrant le dauphin photographié par les touristes argentins. - DR

L’affaire émeut : la semaine dernière, un bébé dauphin est mort sur une plage de la province de Buenos Aires en Argentine. La cause ? Des touristes ont tous voulu prendre des selfies avec l’animal, et l’ont malheureusement laissé se déshydrater au soleil.

Des images de la scène publiées sur Twitter montrent un bébé dauphin sur la plage en plein soleil, entouré de dizaines de touristes ahuris.

En nageant trop près des de la station balnéaire de Santa Teresita, dans la province de Buenos Aires, le bébé dauphin aurait été attrapé et sorti de l’eau par un touriste, rapporte le site mrmondialisation. Qui aurait fait un premier selfie avec l’animal. Dans la foulée, les touristes présents sur la plage se sont massés autour de l’animal pour prendre des photos avec.

>> A lire aussi : En 2015, les selfies ont plus tué que les requins

L’animal aurait surchauffé

Probablement trop longtemps, puisque le dauphin est mort, certainement de déshydratation, comme l’a expliqué le Daily Mail. Un écologiste de la Fondation Vida Silvestre écrit sur les réseaux sociaux qu’un « dauphin ne peut pas rester longtemps hors de l’eau. Ils ont une peau très épaisse et grasse qui fournit de la chaleur, de sorte qu’en dehors de l’eau il se déshydrate rapidement ».

https ://twitter.com/AgenciaTelam/status/700105085930631168

>> A voir aussi : Un dauphin redonne espoir à un naufragé, perdu 31 heures en mer

De « l’imbécillité humaine »

Le mammifère, un dauphin franciscana, est pourtant considéré comme une espèce vulnérable car on ne le trouve que dans les eaux du sud-est de l’Amérique du Sud. Sur Twitter, la Spa de France dénonce « l’imbécillité humaine ».

Mots-clés :