Un migrant enveloppé dans une couverture de survie attend d'embarquer à bord d'un ferry dans le port du Pirée, près d'Athènes, le 5 janvier 2016.
Un migrant enveloppé dans une couverture de survie attend d'embarquer à bord d'un ferry dans le port du Pirée, près d'Athènes, le 5 janvier 2016. - Santi Palacios/AP/SIPA

La Grèce vient d’annoncer officiellement l’ouverture mercredi de quatre « hotspots » dédiés à « canaliser » les flux migratoires vers l’Europe en distinguant les réfugiés des migrants économiques. Ces centres exigés par Bruxelles seront-ils à la hauteur de la situation exceptionnelle que connaît l’espace Schengen depuis 2015 ? En à peine deux mois, plus de 80.000 migrants sont déjà entrés en Europe en 2016, après le record du million d’arrivées atteint en 2015.

L’Italie et la Grèce sont les deux portes d’entrée de l’Europe avec respectivement près de 154.000 et 885.000 arrivées en 2015. De plus en plus de réfugiés, principalement syriens, afghans et irakiens, ont tenté la traversée de la mer Egée depuis la Turquie - qui accueille 2,5 millions de réfugiés syriens - pour rejoindre la Grèce. Plus de 232 personnes y ont péri ou ont été portées disparues au cours du seul mois de janvier 2016.

20 Minutes fait le point sur les chiffres de cette crise migratoire et les routes empruntées par les réfugiés.

2016 : La crise des migrants en Europe
Create your own infographics

Mots-clés :