L'Australie a annoncé lundi la saisie de 800 millions d'euros de méthamphétamine liquide, dissimulée notamment dans des coussinets de soutiens-gorge, l'une des plus grosses prises de l'histoire de la lutte antidrogue sur l'île-continent.
L'Australie a annoncé lundi la saisie de 800 millions d'euros de méthamphétamine liquide, dissimulée notamment dans des coussinets de soutiens-gorge, l'une des plus grosses prises de l'histoire de la lutte antidrogue sur l'île-continent. - Newspix/Shutterstock/SIPA

L’Australie vient de saisir 800 millions d’euros de méthamphétamine liquide. Selon le ministre de la Justice australien, Michael Keenan, trois Hongkongais (une femme et deux hommes) et un Chinois, « qui n’étaient pas des petits joueurs, mais des gros poissons de ce réseau criminel », ont été arrêtés au cours de cette opération d’ampleur qui a commencé en décembre dernier.

Un coup de filet qui a été décrit, ce lundi, par le ministre comme la plus grande saisie de méthamphétamine liquide de l’histoire de la lutte antidrogue australienne. Quelque 3,6 millions de doses individuelles de cristaux « d’ice » ont ainsi « retiré des rues », a ajouté Michael Keenan, précisant que la valeur de la saisie était estimée à 1,26 milliard de dollars australiens (soit 800 millions d’euros).

 

>> A lire : Percée ravageuse de la « méth » chez les jeunes urbains en Inde

Une opération menée conjointement avec la police chinoise

Le commandant Chris Sheehan, de la police fédérale australienne, a précisé que cette saisie s’était inscrite dans une opération menée conjointement avec la police chinoise à partir de l’inspection, en décembre 2015 à Sydney, d’un conteneur en provenance de Hong Kong et originaire de Chine. Un conteneur rempli de coussinets de soutiens-gorge, à l’intérieur desquels étaient dissimulés 190 litres de méthamphétamine liquide.

 

La police aux frontières a alors alerté la police fédérale dont les investigations ont permis de découvrir 530 litres supplémentaires de méthamphétamine dissimulés, cette fois dans des œuvres d’art, en cinq endroits de Sydney.

L’Australie a l’un des plus forts taux de consommateurs de méthamphétamine

Ce coup de filet intervient deux mois après l’annonce d’un plan à 300 millions de dollars australiens de « lutte contre le trafic et la consommation de méthamphétamine » en Australie. Un rapport gouvernemental avait, en effet, montré que l’île-continent avait l’un des plus forts taux de consommateurs de méthamphétamine, puissante drogue de synthèse également appelée « crystal ».

Le nombre d’usagers a ainsi doublé entre 2007 et 2013. Acheté 80 dollars américains (71 euros) en Chine, le gramme de crystal se revend 500 dollars dans les rues australiennes.

Mots-clés :