Le candidat démocrate, Bernie Sanders, victorieux dans la primaire du New Hampshire.
Le candidat démocrate, Bernie Sanders, victorieux dans la primaire du New Hampshire. - WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.


8h00: C'est terminé pour nous

23h00 en Californie, on va se coucher. Merci d'avoir passé la soirée avec nous, et on se retrouve le 20 février pour le prochain scrutin!


8h00: Comment Bernie Sanders a atomisé Hillary Clinton

Il a séduit les jeunes, les indépendants et même les femmes. On vous explique tout par là.


6h10: "Cette campagne n'est pas morte", jure Jeb Bush

Avec sa 3e ou 4e position, Jeb Bush est encore en vie, surtout s'il termine devant son rival Marco Rubio. Il a encore de l'argent et des soutiens. Désormais, il lui faudrait une 2e ou 3e place en Caroline du Sud pour confirmer. Rendez-vous la semaine prochaine!


6h00: Pourquoi Donald Trump est plus que jamais le favori chez les républicains

Les maths sont implacables, il faut le prendre au sérieux. On vous explique tout ici.


5h10: Sanders doit sa victoire aux indépendants

Intéressant: l'écart monstre est surtout dû au vote des électeurs enregistrés comme indépendants, qui représentent 41% des électeurs de la primaire démocrate, ce soir; Sanders écrase Clinton 72%/27%. Chez les encartés démocrates, c'est égalité à 49/49. C'est important car dans plus de la moitié des primaires/caucus, les indépendants ne pourront pas voter, ce qui devrait handicaper sérieusement Sanders.


5h10: "C'est de ma faute", lâche Rubio

"Notre déception, ce soir, ce n'est pas n'est pas de votre faute. C'est de la mienne. Je n'ai pas été bon lors du débat, samedi soir. Cela n'arrivera plus, je vous le promets". Humain, finalement, Marco?


5h00: Trump devrait remporter la moitié des délégués

Ils sont attribués à la proportionnelle, mais uniquement aux candidats qui font plus de 10%. 4 ou 5 candidats vont donc se les partager.


4h50: Chris Christie va rentrer chez lui "respirer un grand coup"

Ce n'est pas encore l'abandon officiel, mais on s'en rapproche.


4h30: "Nous ne gagnerons pas en étant extrêmes", lance John Kasich

Gros contraste visuel entre le candidat modéré et Donald Trump.


4h15: Donad Trump savoure

On entend beaucoup de remerciements, beaucoup moins d'idées. Trump recycle le même discours de la gagne: "On ne gagne plus, on se fait battre par le Japon, par la Chine, par le Mexique, par ISIS. Avec moi, on va gagner à nouveau, l'Amérique va être à nouveau grande". Il a dû répéter "winning" environ 43 fois.


3h55: Sanders veut continuer sa "révolution"

Il répète quasiment le même discours que dans l'Iowa.


3h40: Kasich 2e chez les républicains

Sa médaille d'argent est confirmée, avec environ 16% des voix.


3h25: "J'ai du travail, notamment chez les jeunes", concède Clinton


3h15: Hillary félicite Sanders

Le combat commence. "Désormais, nous allons mener bataille dans tout le pays, je vais me battre pour chaque vote", promet-elle


3h10: 10%, le seuil à franchir pour les républicains

Sous les 10%, pas de délégués. Au-dessus, ils sont répartis à la proportionnelle.


3h00: Donald Trump peut-il aller au-delà de ses 34%?

C'est son problème numéro un: oui, Trump semble écraser tout le monde, mais il profite surtout de la division des votes entre le reste des candidats. Pour le moment, il plafonne à cause d'un solde très négatif entre les opinions favorables et défavorables. En clair, une fois que la course se resserrera, un autre candidat (Cruz d'un côté ou Rubio, Bush ou Kasich, de l'autre) pourrait encore émerger. Ça promet un joyeux bazar à la convention.


2h45: 18 points d'avance pour Sanders

Si l'écart se maintient, c'est une véritable fessée pour Clinton, qui espérait finir à moins de 10 points de son concurrent.


2h30: La bataille pour le podium fait rage chez les républicains

Le modéré John Kasich sembe avoir pris une option sur la seconde place. En revanche, pour la médaille de bronze, Bush, Cruz et Rubio se tiennent en deux points. Si Rubio finit 5e, ce sera une grosse claque pour un candidat qui espèrait pouvoir termine second. Son débat lui a coûté cher, semble-t-il.


2h10: Sanders remercie le New Hampshire

Qui aurait dit qu'un "socialiste" allait battre Hillary Clinton il y a un an? Bon, ceci dit, deux choses à savoir sur le New Hampshire:

  • Sanders, sénateur de l'Etat voisin (Vermont) joue presque à domicile et a tout misé sur le New Hampshire
  • L'électorat est blanc à une majorité écrasante. Clinton est plus forte que Sanders dans le vote noir et latino, qui va compter dans le sud et dans le Nevada.

2h00: Victoire projetée pour Trump et Sanders

Il n'y avait pas de suspense, tous les médias américains donnent la victoire à Trump et à Sanders, avec une marge assez confortable.


1h40: Grosses victoires en vue pour Bernie Sanders et Donald Trump

Can you feel the Bern? Le dépouillement a commencé. Sur seulement 2%, il y a un écart de presque 10 points en faveur de Bernie Sanders. C'est encore plus chez les républicains, avec 30 points d'avance pour Trump sur Cruz et Kasich.


1h35: La figurine Donald Trump, la dernière attaque de Ted Cruz

WTF, Cruz a payé des enfants pour jouer avec une figurine de Donald Trump et tout casser. "Nous ne tolérons pas ces valeurs chez nos enfants, pourquoi les voudrions-nous chez un président?"


1h30: Les indépendants peuvent voter dans l'une ou l'autre primaire

Chaque Etat a des règles différentes. Ici les électeurs enregistrés comme indépendants peuvent choisir de participer à la primaire démocrate ou à la républicaine. Ils peuvent faire la différence, alors qu'ils représentent environ 40% de l'électorat du New Hampshire.


1h20:  Deux tiers des républicains sont favorables à interdire aux musulmans d'entrer sur le territoire américain

Deux tiers. Ce n'est pas une faute de frappe. Pas suprenant que Donald Trump soit largement en tête dans les sondages du New Hampshire.


1h10: Hillary Clinton a un problème avec les jeunes démocrates

Dans l'Iowa, Sanders a gagné:

- 84% du vote chez les 18-29

- 58% des 30-44 ans

Même Obama n'avait pas fait aussi bien. C'est ce qui fait dire à de nombreux observateurs que la campagne de Clinton n'arrive pas à générer d'enthousiasme.


1h00: Les bureaux de vote ferment

Une poignée restera ouvert 1h de plus mais on devrait assez vite avoir les premières estimations.


0h30: La neige pèsera-t-elle sur la participation?

On l'oublie un peu avec les 25° en Californie, mais c'est l'hiver dans le New Hampshire. La neige découragera-t-elle les électeurs?


0h15: Les faux résultats de Fox News

Un bug? Fox News a publié des résultats ce matin juste après l'ouverture des bureaux de vote. On verra si les chiffres définitifs sont très différents...


0h05: Carly Fiorina existe encore

L'ancienne patronne de HP a coulé à moins de 2% dans les sondages. Elle ne devrait pas continuer très longtemps.


23h55: Le percée du modéré John Kasich, selon Google

Selon Google Trends, le gouverneur de l'Ohio fait presque jeu égal avec Donald Trump dans les recherches Internet. C'est un signal assez fort, surtout couplé avec les 46% de républicains qui se sont décidés dans les dernières minutes. Allez, on se jette: Kasich va finir second derrière Trump, coiffant Rubio au poteau.


23h40: 46% des électeurs républicains se sont décidés à la dernière minute

Selon un sondage sortie des urnes CNN. C'est une mauvaise nouvelle pour Rubio, avec son débat raté, et un petit espoir pour Christie, mordant dans les échanges.


23h30: H-90 minutes

La plupart des bureaux de vote ferment à 19h00, soit 1h00 du matin (heure de Paris). Et comme il s'agit d'une primaire, avec vote sur machine, et pas d'un caucus bordélique, on devrait avoir les résultats assez vite.


23h10: Le message simple de Bernie Sander

Le candidat socialiste promet une hausse du salaire minimum à 15 dollars de l'heure. Pour financer la mesure, il ne le cache pas: il augmentera les impôts, surtout sur les plus riches.


23h00: Et voilà le costume Rubio le robot

Sa performance catastrophique au débat va-t-elle coûter cher à Rubio? Dur à dire. Mais sa quadruple répétition en mode disque rayé a été remarquée: dans le New Hampshire, un individu déguisé en robot s'amuse visiblement.


22h45: Chris Christie version The West Wing

THIS. En regardant Chris Christie éviscérer Marco Rubio samedi lors du débat, on avait comme une impression de déjà vu. Sa tirade sur le discours de 25 secondes de Rubio rappelle beaucoup celle... du président Bartlet dans The West Wing.


22h25: John Kasich mise tout sur la 2e place

Trump est intouchable mais le gouverneur de l'Ohio a misé toute sa campagne sur le New Hampshire. S'il parvient à terminer 2e, cela devrait lui donner un coup de boost. C'est le dernier espoir des modérés, avec Bush et Christie.


22h20: Ted Cruz, roi du jeu de mots

#CruzToVictory, (pour "Cruise to victory" ou "filer vers la victoire") hu hu, Laurent Ruquier, sors de ce corps. Plus sérieusement, le New Hampshire, assez modéré, n'est pas un terrain favorable pour le candidat ultraconservateur. S'il termine 2e ou 3e, il sera très content.


22h15: Bill Clinton dans la place

Il n'y a pas, le logo d'Hillary Hôpital Clinton est vraiment immonde.


22h00: C'est parti!

Bonsoir à tous pour cette soirée. La victoire semble promise à Donald Trump et à Bernie Sanders, mais il y a du suspense pour la seconde place chez les républicains.


Pas le droit à l’erreur. Alors que la moitié des candidats républicains ont déjà jeté l’éponge, un mauvais résultat dans la primaire du New Hampshire, mardi soir, pourrait être fatal. Après sa défaite dans l’Iowa, Donald Trump veut rebondir et devrait facilement s’imposer, selon les sondages. Pour la seconde place, en revanche, c’est à couteaux tirés entre quatre candidats : ses deux principaux concurrents, Ted Cruz et Marco Rubio, le modéré et enfant du pays, John Kasich, et l’ancien favori Jeb Bush. Le score de Rubio sera intéressant, trois jours après son incroyable bug en direct lors du débat télévisé.

Lire aussi : La primaire du New Hampshire en cinq questions

Chez les démocrates, Bernie Sanders a tout misé – son argent et son temps – sur cet Etat, et cela devrait payer. Il pourra alors mettre un peu plus la pression sur Clinton, même si son véritable défi sera de prouver qu’il est capable de s’imposer dans un autre Etat. On se retrouve à 22h00 sur 20 Minutes pour vivre cette soirée électorale US, avec des premiers résultats attendus vers 1h00 du matin.


Mots-clés :