Un choc frontal entre deux trains régionaux, survenu mardi matin dans le sud de l'Allemagne.
Un choc frontal entre deux trains régionaux, survenu mardi matin dans le sud de l'Allemagne. - Peter Kneffel / dpa / AFP

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • L’accident s’est produit « peu après 7h00 » sur la ligne entre Rosenheim et Holzkirchen, à environ 60 km au sud-est de Munich, dans le sud de l’Allemagne
  • Le bilan est de 9 morts, 1 disparu, 18 blessés grave et 63 légers
  • 2 des 3 boîtes noires ont été récupérées
  • Un système de sécurité existait sur la voie ferrée. Il devait prévenir ce type d'accidents.

18h12: C'est la fin de ce live. Pour un rappel des informations de la journée, cliquez sur le lien ci-dessous.

 

>> A lire aussi: VIDEO. Allemagne: Ce que l’on sait de l’accident ferroviaire mortel en Bavière


15h17: >> A voir aussi, notre diaporama: Les grandes catastrophes ferroviaires depuis l'an 2000


15h09: Dernier bilan de la police: 9 morts, 1 disparu, 18 blessés graves et 63 blessés légers


14h22: «Les deux conducteurs n'avaient pas de contact visuel»

 

Selon le ministre des Transports, les deux conducteurs n'avaient probablement aucune idée qu'ils n'étaient pas seuls au petit matin dans l'obscurité sur cette voie ferrée traversant un bois.

 

«Les deux trains ont dû se percuter à une vitesse élevée. Sur ce tronçon de la voie, une vitesse de 100 km/h est possible. Le tronçon est dans un virage si bien que les deux conducteurs n'avaient pas de contact visuel»


14h18: 2 des 3 boîtes noires récupérées

Deux des trois boîtes noires ont pu être récupérées et la troisième doit l'être dans la journée. Leur analyse doit tirer au clair les circonstances de l'accident.

 

«Nous devons attendre les résultats, toute autre chose serait de la spéculation», a-t-il dit, on ne peut parler «pour l'heure des causes, de la raison de la collision», a ajouté le ministre des Transports.


14h17: Un système de sécurité existait sur la voie ferrée

La voie ferrée sur laquelle deux trains allemands se sont percutés mardi était équipée d'un système de prévention de ce type d'accidents, a indiqué le ministre des Transports.

 

«Nous avons affaire à une voie qui est sécurisée par le système PZB 90 (...) ce système doit automatiquement assurer que des trains ne se percutent pas en les forçant au freinage», a expliqué devant la presse le ministre Alexander Dobrindt.


14h09 : Angela Merkel se dit « bouleversée » par la collision ferroviaire en Allemagne

« Je suis bouleversée et triste après ce grave accident ferroviaire (…) mes pensées vont en particulier aux familles des neuf personnes qui y ont perdu la vie », a indiqué la chancelière dans un communiqué, se disant « confiante dans le fait que les autorités compétentes mettront tout en œuvre pour déterminer les causes de cet accident ».


13h33 : D’impressionnantes équipes de secours sont déployées sur place

Selon la correspondante d'Euronews présente sur place, 215 policiers, 180 pompiers et 200 membres de la Croix Rouge ont été dépêchés sur les lieux de l'accident. 


13h25: «C'est absolument épouvantable (...) C'est un spectacle choquant de voir comment ces deux trains se sont imbriqués»



13h22: «Impossible» de déterminer les causes de l'accident pour le moment, précise le ministre


13h21: «Il y a un virage, on peut supposer qu'ils n'avaient pas la possibilité de voir le train arriver en face»

«Les trains circulaient certainement à grande vitesse quand ils se sont heurtés», précise le ministre fédéral des Transports de Bavière Alexander Dobrindt. «Il y a un virage, on peut supposer qu'ils n'avaient pas la possibilité de voir le train arriver en face».


^tfw


13h14: La police a commencé à enquêter sur les causes de l'accident

La police judiciaire, sous la conduite du Parquet de Traunstein (sud-ouest) et appuyée par la police fédérale, a commencé à enquêter sur les causes de l'accident, a indiqué la police dans son communiqué.


13h11: Deux personnes, «vraisemblablement toujours dans les débris»

Neuf personnes ont été tuées dans la collision frontale de deux trains survenue mardi matin dans le sud de l'Allemagne et deux personnes étaient toujours recherchées en milieu de journée, selon un nouveau bilan de la police, qui a revu à la baisse le nombre de blessés. Deux personnes, «vraisemblablement toujours dans les débris» des deux trains, restaient recherchées par les secours, a-t-il ajouté.

Dans un communiqué distinct, la police évoque «18 blessés graves et environ 90 blessés légers».

 


13h04: Manuel Valls exprime son «émotion»

 

«Émotion après l'accident ferroviaire en Bavière. Solidarité de la France avec les blessés, les proches des victimes et nos amis allemands», a déclaré le Premier ministre français sur Twitter.



12h55: La conférence de presse commence dans quelques minutes


12h45: Neuf morts, deux personnes disparues (police)

 

Neuf personnes ont été tuées dans la collision entre deux trains survenue mardi matin dans le sud de l'Allemagne et deux personnes étaient toujours recherchées, selon le dernier bilan de la police.

 

«Nous avons maintenant neuf morts. Le chiffre est confirmé», a indiqué à l'AFP Jürgen Thalmeier, porte-parole de la police locale, alors que le précédent bilan faisait état de huit morts. Deux personnes sont également toujours recherchées par les secours, a-t-il ajouté.


12h34: Neuf morts, annonce la police


12h24: Un neuvième mort, annonce un journaliste allemand sur place

Un journaliste de rosenheim24 annonce qu'un neuvième corps sans vie aurait été récupéré


12h11: Drapeaux en berne à la mairie de Bad Aibling

 

 


12h09: La police annonce que tous les survivants ont été secourus


11h57: La maison-mère Transdev se dit choquée, le PDG va sur place

«Les dirigeants et l'ensemble des collaborateurs de Transdev sont terriblement choqués par cet accident d'une exceptionnelle gravité. Jean-Marc Janaillac, président-directeur général de Transdev, s'est immédiatement rendu sur les lieux», a déclaré le groupe dans un communiqué.


11h53: Le ministre fédéral allemand des Transports sur les lieux de l'accident vers 12h

 

Alexander Dobrindt, ministre fédéral des Transports, devrait se rendre sur les lieux de l'accident vers midi, rapporte rosenheim24


11h46: «Nous mettons tout en oeuvre pour aider les voyageurs, les proches et les salariés»

 

«L'accident est un choc énorme pour nous. Nous mettons tout en oeuvre pour aider les voyageurs, les proches et les salariés», a indiqué Bernd Rosenbusch, le patron de la compagnie ferroviaire bavaroise BOB, qui exploite les trains sur cette ligne.


11h45: 8 hélicoptères déployés pour les blessés graves

 

Au moins huit hélicoptères ont été déployés pour évacuer les blessés les plus graves, rapporte Francetvinfo, citant l'agence allemande DW. Les autres victimes sont prises en charge par des ambulances.


11h40: Pas une erreur d'aiguillage, affirme la compagnie

La compagnie Deutsche Bahn affirme que l'accident n'a pas été provoqué par une erreur d'aiguillage, car le choc «s'est produit sur une ligne à une voie», rapporte rosenheim24.  Toujours aucune information officielle sur les causes de l'accident.


11h33: Une conférence de presse est prévue vers 12h00, a indiqué la police locale


11h29: Les précédents accidents ferroviaires mortels en Allemagne

Plusieurs accidents ferroviaires sont survenus ces dernières années en Allemagne:

 

  • Avril 2012 à Offenbach (Hesse, centre), trois personnes avaient été tuées et 13 blessées.
  • 1998, un InterCity Express (ICE), l'équivalent du TGV français, reliant Munich (sud) à Hambourg (nord) avait déraillé, faisant 101 morts et 88 blessés à Eschede (nord). C'est la catastrophe la plus meurtrière en Allemagne depuis 1945 (102 morts près de Munich).

11h22: «Les sauveteurs escaladent (les épaves) et en ressortent des gens»

Le choc «frontal» s'est produit sur une ligne à une voie, a déclaré sur la chaîne allemande n-tv Rainer Scharf, de la police de Bavière, évoquant un «très grave accident». «Il faut sauver plusieurs blessés», a-t-il ajouté.

Selon le journaliste de la radio-télévision bavaroise Bayrischer Rundfunk Diethard Kühne, «les deux trains se sont percutés dans un petit bois».

«Sur place, on voit des débris. Les sauveteurs escaladent (les épaves) et en ressortent des gens», a-t-il déclaré à l'antenne, indiquant que les trains s'étaient «enfoncés l'un dans l'autre sur 10-15 mètres», sans être «complètement détruits».


11h20: Incertitude sur l'état des conducteurs

On ignorait dans l'immédiat l'état des conducteurs, a indiqué dans un communiqué la compagnie Meridian, filiale de la compagnie française Transdev, elle-même filiale du groupe Veolia. La cause de l'accident n'a pas été déterminée dans l'immédiat.


11h10: La police annonce 8 morts et 55 blessés graves

«Nous avons huit morts dans les trains», a indiqué à l'AFP Jürgen Thalmeier, porte-parole de la police locale, ajoutant que 55 personnes étaient grièvement blessées.


11h03: Le bilan grimpe à huit morts, annonce la police


10h52: Les opérations devraient durer encore plusieurs heures

 

 

 


10h25: Les deux trains sont «imbriqués l'un dans l'autre»

Selon la compagnie Meridian, appartenant au groupe français Transdev, les deux trains sont «imbriqués l'un dans l'autre» et ont «partiellement déraillé». L'origine de la collision n'est pas encore connue, selon la compagnie. Le trafic sur la ligne entre Rosenheim et Holzkirchen a été coupé, ainsi que deux routes locales.


 

 

 



10h16: Environ 250 secouristes sur place

Un important dispositif de secouristes a été mis en place, environ 250, rapporte le site rosenheim24. Le lieu de l'accident serait difficile d'accès, obligeant les secours à héliporter les blessés. 

 

 


10h: Pour situer le lieu de l'accident


10h05: Les secours s'organisent après l'accident de trains


VIDEO. Accident meurtrier en Allemagne


9h49: Nouveau bilan de la police: au moins 4 morts, 15 blessés graves

«Au moins quatre personnes» sont mortes et une centaine blessés, dont quinze grièvement, selon un nouveau bilan de la police.

«Il y a actuellement quatre morts» et «quinze grièvement blessés, a indiqué à l'AFP Martin Winkler, porte-parole de la police de Rosenheim, qui a évoqué au total «une centaine» de blessés.


9h44: La police locale annonce 4 morts sur Twitter

 


 

 

 


9h26: Les photos de l'accident

 

 


9h25: « Plusieurs » personnes sont mortes

Un accident de train en Bavière, aux abords de la commune Allemande de Bad Aibling (Sud-Est de Munich), annonce la BBC, a provoqué la mort de plusieurs personnes et la police annonce une centaine de blessés. L’accident serait dû à une collision entre deux trains de la compagnie Bayerische Oberlandbahn GmbH (BOB), l’un des deux appareils aurait déraillé.

« Plusieurs » personnes sont mortes et une centaine ont été blessées mardi matin dans la collision entre deux trains près de Bad Aibling, dans le sud de l’Allemagne, selon un nouveau bilan de la police. Une conférence de presse se tiendra à midi à la mairie de Bad Aibling prévient la police. 


Mots-clés :