Le républicain Donald Trump dans le New Hampshire, le 8 février 2016.
Le républicain Donald Trump dans le New Hampshire, le 8 février 2016. - D.GOLDMAN/AP/SIPA

La route vers la nomination est encore longue jusqu’aux conventions de la fin juillet. Mais alors que la course s’est déjà bien resserrée avec neuf abandons sur 19 candidats, l’hécatombe devrait se poursuivre, mardi, avec la primaire du New Hampshire. Une semaine après le scrutin dans l’Iowa, voici ce qu’il faut surveiller.

1.Donald Trump s’impose-t-il comme prévu ?

Le winner a goûté à la défaite en terminant deuxième dans l’Iowa, alors que les sondages lui donnaient cinq points d’avance sur Ted Cruz. Cet écart entre les prévisions et le résultat a-t-il été causé par des sondages peu fiables ou bien une organisation sur le terrain trop légère de Trump, qui mise tout sur sa médiatisation ? On devrait être fixé. Avec 16 points de plus que Marco Rubio dans la moyenne des sondages de RealClearPolitics, tout autre résultat qu’une victoire sera une grosse désillusion pour le milliardaire.

2.Bernie Sanders confirme-t-il face à Hillary ?

Il n’est pas passé loin mais il a finalement perdu d’un cheveu dans l’Iowa. Dans le New Hampshire, c’est à quitte ou double pour le candidat socialiste. Le sénateur du Vermont joue presque à domicile dans cet Etat voisin où il a investi presque tout son argent et ses efforts. Il dispose d’une marge de sécurité importante dans les sondages (13 points). S’il s’impose, le plus dur commencera pour s’imposer comme une alternative crédible à Clinton : il devra prouver qu’il est capable de remporter un autre Etat, ce qui est loin d’être gagné.

3.Marco Rubio confirme-t-il son statut de favori ?

Le jeune sénateur de Floride a terminé troisième dans l’Iowa, très près de Cruz et Trump. Alors que Jeb Bush est à la dérive, Rubio semble incarner le seul espoir des républicains mainstream. Sur les sites de paris en ligne, il est désormais le favori. Mais alors que tout semblait aller pour le mieux, la machine s’est enrayée lors du dernier débat, samedi. Stressé, Marco Rubio a « bugué », répétant quatre fois la même tirade à quelques minutes d’intervalle. Le gouverneur du New Jersey l’a alors éviscéré, expliquant aux téléspectateurs que Rubio manquait d’expérience et ne répétait que des morceaux de discours de 30 secondes appris par coeur.

4.Ted Cruz confirme-t-il ?

Vainqueur la semaine dernière, Ted Cruz sera-t-il un nouveau Rick Santorum ou réussira-t-il à confirmer ? Pour cela, il devra séduire au-delà de sa coalition mélangeant la droite religieuse et le Tea party. Second au niveau national derrière Trump dans les sondages, il ne sera pas à son avantage dans un Etat plus modéré. L’objectif est surtout de limiter la casse en terminant en bonne position dans le peloton derrière Trump.

5.Ben Carson va-t-il jeter l’éponge ?

Docteur Ben n’a fait que 9 % dans un Etat pourtant religieux. A tel point que son passage chez lui, en Floride, pour « chercher des habits propres », a fait planer la rumeur d’un abandon prochain. Quoi qu’il arrive dans le New Hampshire, il devrait au moins continuer une ou deux semaines, histoire de tenter sa chance dans le Sud, où sa foi fervente pourrait l’aider. Il aura besoin d’une intervention divine pour survivre aux 15 scrutins simultanés du Super Tuesday, le 1er mars.

Mots-clés :