Un djihadiste francophone mis en scène dans une vidéo de Daesh.
Un djihadiste francophone mis en scène dans une vidéo de Daesh. - Capture d'écran

Le djihadiste francophone qui proférait des menaces, notamment contre l'Espagne et le Portugal, dans une vidéo diffusée la semaine dernière par l'Etat islamique (EI), serait un Luxembourgeois d'origine portugaise de 27 ans, nommé Steve Duarte, selon les autorités portugaises citées par l'hebdomadaire Expresso.

«Steve Duarte, 27 ans, est en Syrie depuis fin 2014. Les autorités portugaises ont de fortes suspicions qu'il soit le bourreau de la dernière vidéo de l'EI», mise en ligne le weekend dernier, a affirmé Expresso jeudi soir sur son site internet. Contactés par l'AFP, les services de sécurité portugais n'étaient pas en mesure de confirmer cette information dans l'immédiat.

Steve Duarte, qui a grandi au Luxembourg, «a aussi la nationalité portugaise et rentrait fréquemment à Figueira da Foz (centre du Portugal), où il a encore de la famille», détaille le journal. Il compte parmi la dizaine de djihadistes d'origine portugaise dans les rangs de l'Etat islamique.

« Rétablir Al-Andalus »

Dans une vidéo de près de huit minutes diffusée par la branche média de la Province de Ninive (nord de l'Irak) de l'EI, cinq hommes exécutent d'une balle dans la tête cinq prisonniers en tenue orange présentés comme des «espions». L'homme cagoulé qui s'exprime en français évoque notamment l'Espagne et le Portugal, assurant que l'EI veut rétablir Al-Andalus, nom des territoires de la péninsule ibérique sous domination musulmane entre le 8e et le 15e siècle. Il cite les villes de Tolède et Cordoue.

Il parle aussi d'ennemis de l'EI «en pleine débâcle» et les prévient de s'attendre à quelque chose qui leur fera oublier «le 11-Septembre et les attentats de Paris». Ces attaques revendiquées par l'EI dans la capitale française ont fait 130 morts en novembre.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé