Hillary Clinton a terminé dans l'Iowa à quasi-égalité avec son adversaire Bernie Sanders, le 1er février 2016.
Hillary Clinton a terminé dans l'Iowa à quasi-égalité avec son adversaire Bernie Sanders, le 1er février 2016. - W.MCNAMEE/AFP

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • L'Iowa est le premier Etat à voter dans la course à l'investiture.
  • Trump et Clinton comptent environ 5 points d'avance dans les sondages mais le processus archaïque dans cet Etat les rend souvent inexacts.
  • Les précédents vainqueurs républicains, Rick Santorum et Mike Huckabee, n'avaient pas remporté l'investiture.
  • En revanche, la victoire de Barack Obama l'avait propulsé vers la Maison Blanche.

8h00: C'est terminé pour cette nuit

Merci aux insomniaques d'avoir passé la nuit en notre compagnie. On se quitte avec deux synthèses:

>> Ted Cruz s'impose, Donald Trump retombe sur Terre, Marco Rubio en embuscade

>> Hillary Clinton et Bernie Sanders à égalité, une défaite pour la favorite

 


7h00: Clinton et Sanders vont se partager les délégués

Avec 0,2% d'avance pour Clinton, l'égalité est quasi-parfaite. Vu que les délégués (grands électeurs) sont attribués à la proportionnelle chez les démocrates, ils vont donc se les partager.


6h00: Sanders promet une "révolution politique"

A égalité, Hillary Clinton et Bernie Sanders vont se partager les délégués, et c'est une victoire pour Sanders, qui n'avait aucune chance il y a six mois. Climat, éducation, santé, finance... Le candidat socialiste promet "une révolution politique" qu'il compte financer avec une taxe sur la spéculation de Wall Street. "Les Américains ont secouru Wall Street, il est temps que Wall Street secourt la classe moyenne".


5h40: Hillary Clinton "respire"

Elle a moins de 0,5% d'avance sur Sanders, et ça va se finir à quasi égalité. Elle ne déclare pas une victoire formelle et dit être "impatiente" de poursuivre le débat avec son concurrent. Ce qui est clair, c'est que la campagne va durer plusieurs mois, ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose pour se préparer à affronter le candidat républicain.


5h30: "Le nominé ne sera pas choisi par les médias ou l'élite du party", lance Cruz


5h00: Trump beau joueur

Il commence par féliciter "Ted" Cruz pour sa victoire. Mais il refuse de parler de contre-performance. "Tout le monde m'a dit, 'Ne va pas dans l'Iowa, tu n'a aucune chance', mais nous finissons 2e et j'en suis honoré", a lancé Trump lors d'un discours de 5 minutes. Désormais, il regarde devant, dans le New Hampshire et la Caroline du Sud, où il est largement le favori des sondages.


4h55: 3e, Rubio tient un discours triomphant

Il n'a pas gagné, mais c'est tout comme. Personne n'attendait Rubio aussi près de Cruz et Trump. "Ils nous ont dit que ce n'était pas possible", s'amuse le candidat. "Mais quand je serai le nominé, je vais unir notre parti", promet-il.


4h45: Donald Trump toujours muet sur Twitter

On attend son message "Je suis 2e mais c'est quand même une victoire".


4h35: Bye Bye Mike Huckabee

On l'aime bien, Mike mais il jette l'éponge. Il avait remporté l'Iowa en 2008, mais cette année, il devrait terminer à 7% des voix.


4h25: Ted Cruz REMPORTE l'Iowa

BAM, c'est fait. Le cowboy Texan devrait terminer avec 28% des voix. Pour Trump, leader des sondages, c'est la douche froide, à 24%, talloné par Rubio à 23%.


4h15: Le démocrate Martin O'Malley jette l'éponge

Il suspend sa campagne après un vilain 0 pointé en Iowa.


4h10: L'avance d'Hillary Clinton fond

Elle n'a plus qu'1% d'avance sur Bernie Sanders. Va-t-il falloir recompter?
 


4h00: Cruz maintient son avance

On est à 75% des bulletins dépouillés. Et Cruz garde 3% d'avance sur Trump, et 6% sur Rubio. Ça sent bon pour le cowboy texan.


3h30: Ben Carson ne suspend PAS sa campagne (il va chercher des habits propres)

La rumeur circule mais son équipe de camagne dément. Selon CNN, il va faire une étape chez lui en Floride, lundi soir, pour "chercher  des habits propres" et "respirer" avant de repartir vers le New Hampshire. Ça n'envoie quand même pas un bon message, alors que Carson devrait finir 4e en Iowa.


3h20: Cruz devant Trump sur 25% des votes dépouillés

C'est très serré chez les républicains. Cruz est à 30% et Trump à 27%, avec un quart des bulletins dépouillés. Il reste cependant des gros secteurs favorables à Trump. Et surtout, les écarts restent très faible, avec moins de 1.000 voix de différence. Bref, tout peut encore changer.


3h15: Un soutien majeur pour Rubio

Plus que sa probable 3e place dans l'Iowa, Marco Rubio peut se frotter les mains avec le soutien du sénateur de Caroline du Sud, Tim Scott. Cela pourrait l'aider dans cet Etat qui vote tôt, juste après le New Hampshire.


3h00: Jeb Bush fait l'impasse sur l'Iowa

Le candidat tient un meeting dans le New Hampshire en ce moment. Il mise tout sur cet Etat qui lui est plus favorable. S'il ne parvient pas à se placer en 2e ou 3e position, ça sentira le sapin.


2h30: Petit avantage Trump et Clinton selon un sondage pré-caucus de CNN

A prendre avec beaucoup de pincettes, c'est un sondage réalisé avant le Caucus, dans la file d'attente. On a:

- Républicains: Trump (27%), Cruz (22%), Rubio (21%)

Ça sera une mauvaise nouvelle pour Cruz, talonné par Rubio, et attendu pour Trump, qui avait 5 points d'avance dans les sondages.

- Démocrate: Clinton (50%), Sanders (44%) O'Malley (3%)

Si elle s'impose, Clinton pourra respirer, alors qu'elle avait fini 3e en 2008.


2h15: Un petit Trump selfie

A chaque fois, les électeurs veulent lui serrer la main, un calvaire pour ce germophobe.


2h05: Un match à trois côté républicain

Selon la température prise par CNN, c'est un match à 3 entre Trump, Cruz et Rubio. Comme on s'y attendait.


1h55: Hillary Clinton a préparé deux discours

En cas de victoire ou de défaite. Cela montre à quel point c'est serré avec Sanders. En 2008, on rappelle qu'Hillary n'avait fini qu'en 3e position dans l'Iowa, derrière Obama et Edwards.
 


1h45: La participation pourrait battre des records

Selon plusieurs correspondants de CNN sur place, la participation pourrait battre le record de 2012 pour les républicains et de 2008 pour les démocrates. Selon les experts, ça serait plutôt favorable à Donald Trump et Bernie Sanders, qui ont fait de la mobilisation des nouveaux électeurs leur arme principale.

Il ne reste plus que 15 minutes avant que les portes ne se ferment, et ça fait encore la queue dehors pour rentrer.


1h20: Qui va jeter l'éponge après l'Iowa?

Les candidats vont sans doute s'accrocher jusqu'au New Hampshire, le 9 février, car ils ont dépensé beaucoup de temps et d'argent dans ces deux Etats. Ensuite, ça devrait se resserer, et on voit mal des candidats comme Huckabee, Santorum ou Fiorina, à moins de 2% dans les sondages, continuer.


1h00: Les cheveux de Trump continuent d'amuser la Toile

En gros plan, ça fait quand même assez peur.


0h50: Le classement des recherches Google côté républicain

Trump, Cruz, Rubio. Le résultat de ce soir?


0h30: H-1 avant le début du caucus

Chaque candidat donne ses derniers conseils pour trouver le bon endroit de rassemblement.


0h05: Vampire Weekend pour Bernie Sanders

Ça date de ce week-end, mais ça mérite bien une place dans ce live: Vampire Weekend a donné un concert pour soutenir le candidat socialiste, et Bernie a même chanté un peu avec eux sur scène.

&spfreload=10


23h55: Ted Cruz courtise la droite religieuse

C'est un peu Reverend Cruz pour ce dernier meeting. Cela avait réussi à Rick Santorum et Mike Huckabee en 2012 et 2008 mais cette année, il y a trop de conservateurs et le vote va sans doute être divisé entre tout le monde.


23h45: Les Rubio en famille

Sa femme, Jeanette, et leur 4 enfants sont là pour encourager papa. Qui pourrait finir en 3e position, ce qui serait plutôt une bonne performance.


23h35: Palin avec Trump sur le terrain

Elle vient de présenter le candidat comme "le futur PDG des Etats-Unis". Sa présence va relancer les rumeurs sur un possible ticket Trump-Palin pour la présidence, ce qui ferait sans doute le bonheur des démocrates.


23h30: La participation, l'élement crucial

La partipation aux primaires en est général faible, sous les 20%. En 2012, environ 120.000 personnes avaient participé chez les républicains, par exemple. Autrement dit, chaque voix compte. C'est pour cela que la logistique et les volontaires sur place pour faire du porte à porte peuvent faire la différence. Cette année, si on dépasse les 135.000 personnes, cela voudra sans doute dire que Trump a réussi à mobiliser. Au-delà des 150.000, on pourra parler d'un vrai engouement, comme pour Obama en 2008.


23h15: Qui vote dans un caucus?

Dans l'Iowa, il s'agit d'un caucus (un rassemblement public) fermé. En clair, il faut être inscrit sur les listes comme républicain ou démocrate pour pouvoir participer. Dans d'autres Etats, les scrutins sont ouverts à tout le monde. Les électeurs indépendants ou les non-affiliés peuvent cependant choisir une étiquette sur place à la dernière minute. Ensuite, c'est la grande foire. Chez les démocrates, ils se rassemblent dans une salle par groupe. Et chacun peut tenter de convaincre son voisin de passer à l'ennemi.


23h00: C'est parti!

Bonsoir à tous, et merci de nous retrouver pour cette nuit électorale US. Dans L'Iowa, les bureaux de vote ferment à 21h00 (4h00 du matin en France). On n'est donc pas vraiment couchés.


On passe enfin aux choses sérieuses. Après plusieurs mois d’une campagne déjà interminable, la véritable course à l’investiture a commencé ce lundi, avec le caucus dans l’Iowa. Donald Trump va-t-il confirmer son avance dans les sondages, qui laisse tous les experts perplexes ? Hillary Clinton va-t-elle résister à la vague socialiste de Bernie Sanders ? Rendez-vous à partir de 23h00 sur 20 Minutes pour suivre cette première soirée électorale en direct, avec des premiers résultats attendus vers 4h00 du matin.

En attendant, voici un peu de lecture pour être à jour :

>> Chronologie : Les 10 grands rendez-vous de l’élection américaine

>> Guide : Les primaires, comment ça marche ?

>> Interview : Donald Trump a 60 % de chances de remporter l’investiture républicaine


Mots-clés :