Les véhicules des services de secours dans la zone touristique de Sultanahmet après un attentat suicide, le 12 janvier 2016 à Istanbul, en Turquie.
Les véhicules des services de secours dans la zone touristique de Sultanahmet après un attentat suicide, le 12 janvier 2016 à Istanbul, en Turquie. - AP/SIPA

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Une explosion a frappé le quartier touristique Sultanahmet à Istanbul, faisant au moins dix morts et quinze blessés.
  • Le président turc a évoqué «un attentat commis par une personne d'origine syrienne».
  • La plupart des victimes sont des Allemands.

 


22h30: Ce live est à présent terminé. Merci de l'avoir suivi.

Vous pouvez retrouver la synthèse de cette journée par ici.


19h29: Un Péruvien parmi les dix personnes tuées

Un Péruvien a été tué, a confirmé Lima. Le bilan dressé par le bureau du gouverneur d'Istanbul a également fait état de 15 blessés. Deux d'entre eux se trouvent dans un état grave, a précisé le gouvernement turc. Parmi eux figure un citoyen norvégien, selon Oslo.


19h24: «Au moins huit Allemands» tués, confirme Merkel

La chancelière, exprimant son «sentiment de solidarité avec la Turquie», a estimé que les auteurs d'attentats, où qu'ils frappent, visent toujours la même cible, à savoir «notre vie libre et notre société libre». «Les terroristes sont les ennemis de tous les gens libres, ce sont les ennemis de l'humanité, que ce soit en Syrie, en Turquie, en France ou en Allemagne», a-t-elle insisté, promettant que Berlin les combattrait «avec détermination».


18h44: Le bilan des victimes allemandes revu à la baisse

« D’après les premiers éléments dont disposent les autorités turques, huit Allemands ont été tués et neuf autres grièvement blessés », a indiqué le ministre allemand des Affaires étrangères la presse, précisant tenir ses informations de son homologue turc. Sous couvert d’anonymat, un responsable turc avait auparavant annoncé « au moins 9 » Allemands décédés.


18h36: Hollande dénonce un «odieux attentat»

François Hollande a dénoncé «l'odieux attentat» suicide d'Istanbul, exprimant sa «solidarité» à l'égard de la Turquie et de l'Allemagne, «très durement touchée».


18h03: TUI propose l'annulation gratuite des voyages vers Istanbul

Le voyagiste allemand TUI a annoncé qu'il proposait à ses clients ayant un voyage prévu à Istanbul jusqu'au 18 janvier, de l'annuler ou de le modifier sans frais.


17h57 : Pour Gilles Kepel l’attentat à Istanbul est « symboliquement très fort »

Selon le spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain, «c’est par Istanbul que transitent la plupart des djihadistes européens qui se rendent en Syrie et c’est d’Istanbul qu’ils reviennent pour commettre des méfaits en Europe».


L’attentat à Istanbul est "symboliquement très… par ITELE


17h45: Angela Merkel parlera à 18h30

C'est le correspondant d'I Télé à Berlin qui le dit sur Twitter;


17h32: C'est la vieille ville qui a été visée

L'attentat a frappé l'ancien hippodrome byzantin, qui borde la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue, les deux monuments les plus visités de la plus grande ville de Turquie. Située sur la rive européenne d'Istanbul, la vieille ville, classée par l'Unesco au Patrimoine mondial, regroupe les principaux vestiges historiques de l'ancienne capitale successivement des empires romain, byzantin et ottoman.

 


17h22: Les témoins racontent l'explosion et la découverte des corps décédés


Istanbul : "C'était le chaos total" par ITELE

17h06: Daesh avait ciblé Istambul comme une cible

«La Turquie a clairement désigné Istanbul comme une cible prochaine de Daesh», a rappelé Christian Makarian, directeur délégué à la rédaction de l’Express sur BFMTV.


16h55: Les condoléances des politiques affluent sur Twitter

 

 


16h51: Paris met en garde ses ressortissants

«Notre consulat général à Istanbul et le centre de crise et de soutien du Quai d'Orsay sont mobilisés. Des consignes de vigilance ont été immédiatement transmises à nos ressortissants présents en Turquie», a indiqué, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Le Quai d'Orsay a a conseillé par SMS aux 315 Français qui ont déclaré sur la plateforme internet Ariane du ministère qu'ils voyagent ou séjournent en ce moment à Istanbul, d'éviter les sites touristiques de la ville.


16h30: L'opposition syrienne condamne l'attentat
La Coalition nationale syrienne, principale composante de l'opposition en exil, a condamné l'attentat suicide qui a fait au moins 10 morts mardi dans un quartier touristique d'Istanbul. Ce groupe basé à Istanbul « condamne fermement l'explosion terroriste et présente ses condoléances aux familles des victimes », a indiqué la formation dans un communiqué publié sur internet.


16h: Pas de victime française selon les autorités turques
Le porte-parole du Quai d'Orsay vient de le confirmer sur Twitter


15h57: L'auteur de l'attentat d'Istanbul est un djihadiste du groupe Daesh
C'est le Premier ministre Ahmet Davutoglu qui vient de l'annoncer. Selon la Repubblica, l'auteur de l'attentat est né en Arabie Saoudite et se nomme Nabil Fadli tandis que les autorités turques le présentent comme un ressortissant syrien né en 1988.

*


15h35: Après Pray for Paris, Pray for Istanbul


15h30: Au moins neuf Allemands tués dans l'attentat

Un responsable turc a précisé à l'AFP que neuf des dix victimes étaient allemandes.

L'attaque dans le quartier très touristique de Sultanahmet a en outre fait 15 blessés, dont deux dans un état grave, selon les autorités.


14h59: L'attentat n'a toujours pas été revendiqué

Et ce n'est pas une première comme le souligne le journaliste du Monde sur place.


14h56: Les «Je suis Istambul» sortent aussi sur les réseaux sociaux


14h47: Les drapeaux turques surgissent sur Twitter


14h46: Le Parti socialiste réagit aussi


14h44: La Républicains adressent leurs condoléances aux familles de victimes


14h42: Le quartier est bouclé

Sur Twitter, les photos d'un journaliste sur place en attestent.


14h40: Les premiers témoins s'expriment

Plusieurs témoins évoquent le scénario d'un attentat suicide. «J'ai entendu une très forte explosion, et puis de nombreux cris. Et puis j'ai vu une boule de feu et je me suis enfui», a raconté à l'AFP un homme turc qui n'a pas donné son nom, «je suis sûr à 100% qu'il ne s'agissait pas d'une bombe mais d'un attentat suicide».


14h32:  Le ministre allemand des Affaires étrangères se veut lucide

«Nous devons désormais partir du principe que des Allemands ont été blessés, nous ne pouvons aussi pas exclure que des Allemands sont parmi les morts», a-t-il déclaré devant la presse, Frank-Walter Steinmeier.

Il a évoqué un «acte de terrorisme barbare et lâche».

 


14h26 : Les Allemands touchés dans l’attentat étaient partis en voyage organisé

« Nous sommes très préoccupés par le fait que des citoyens allemands pourraient et font probablement partie des victimes (décédées) et des blessés », a déclaré Angela Merkel lors de cette conférence de presse commune avec le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal.

« Les personnes concernées sont membres d’un groupe de voyage organisé », a-t-elle indiqué précisant qu’elle s’entretiendrait « dans les prochaines heures » avec le chef du gouvernement turc, Ahmet Davutoglu.


14h20: La Turquie, cible fréquente des terroristes

La Turquie a été frappée depuis 25 ans par une série d'attentats dont le plus meurtrier est survenu à Ankara le 10 octobre 2015. Lors de celui-ci,103 personnes avaient été tuées et plus de 500 personnes blessées, car il s'agissait d'un double attentat suicide devant la gare principale d'Ankara lors d'un rassemblement prokurde à Ankara. Cette attaque avait été attribuée par les autorités à Daesh.


14h16: Un numéro vert d'informations mis en place par le Quai d'Orsay


14h14: Le point sur ce que l'on sait de l'attentat en images


Explosion à Istanbul en Turquie : Ce que l'on sait par 20Minutes

13h57: Angela Merkel évoque des victimes allemandes à Istanbul

La chancelière allemande Angela Merkel annonce ce mardi lors d'une conférence de presse que parmi les victimes de l'attentat à Istanbul, figurent des personnes de nationalité allemande. Des Allemands font «probablement» partie des dix morts et 15 blessés dans l'attentat suicide, a-t-elle dit, ajoutant «ne pas avoir toutes les informations».


13h35: L'auteur de l'attentat-suicide d'Istanbul identifié comme un Syrien né en 1988

Les autorités ont identifié l'auteur de cette attaque comme un ressortissant syrien né en 1988, a précisé le vice-premier ministre turc Numan Kurtulmus lors d'une courte déclaration devant la presse à l'issue d'une réunion de sécurité autour du Premier ministre Ahmet Davutoglu. Selon la chaîne TRT, le nom du kamikaze est Nabil Fadli. 


13h30: «La  plupart» des morts dans l'attentat d'Istanbul sont des étrangers 

«La plupart» des 10 personnes tuées lors de l'attentat suicide qui s'est produit mardi à Istanbul dans le quartier très touristique de Sultanahmet sont des citoyens étrangers, a annoncé le vice-premier ministre turc Numan Kurtulmus.


12h58: La nationalité des victimes pas encore connue, explique Manuel Valls

Le Premier ministre Manuel Valls a rapidement répondu aux médias à propos de l'attaque de ce mardi à Istanbul, expliquant ne pas connaître encore la nationalité des victimes. Il a par ailleurs exprimé sa «solidarité» avec les victimes, les proches et la Turquie, à l'issue d'une réunion du groupe socialiste à l'Assemblée nationale. «La France, la Turquie, tous les pays qui sont attaqués par le terrorisme doivent être solidaires et mettre en place tous les moyens indispensables pour lutter contre la menace terroriste», a-t-il dit.


12h55: La France conseille d'éviter aux ressortissants le secteur touché à Istanbul

La page des conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères a été réactualisée après l'attentat de ce mardi matin. Le compte Twitter de cette page conseille d'«éviter le secteur». 


12h45: La réunion de crise du Premier ministre à Ankara terminée 

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a convoqué ce mardi une réunion de crise à Ankara, et est terminée. Elle a duré environ une heure, rapporte le quotidien turc Hurriyet. Les principaux responsables de la sécurité, dont le ministre de l'Intérieur Efkan Ala et le chef des renseignements secrets (MIT), Hakan Fidan, étaient notamment appelés à y participer


12h30: Le président turc Recep Tayyip Erdoğan parle d'un «attentat suicide d'origine syrienne»

Le président turc réagit à l'explosion de ce mardi devant des ambassadeurs. Son intervention est retransmise en direct sur plusieurs médias, dont la chaîne turque TRT. Il évoque des victimes turques et étrangères. Il a qualifié l'explosion d'«attentat suicide commis par une personne d'origine syrienne». «C'est un kamikaze d'origine syrienne qui a perpétré cet acte terroriste», a-t-il dit lors d'un discours public à Ankara.

«La fermeté de la Turquie n'a pas changé», a déclaré mardi l'homme fort du pays. «La Turquie est la première cible de toutes les organisations terroristes actives dans la région parce qu'elle les combat toutes avec la même détermination», a-t-il ajouté.


12h24: Le porte-parole du parti AKP condamne «l'attaque» de ce mardi

Dans un message publié sur Twitter, le porte-parole du parti au gouvernement AKP et ancien ministre de la Culture Ömer Çelik condamne «l'attaque» survenue dans le quartier Sultanahmet. «Nous condamnons l'attaque dans le quartier de Sultanahmet», écrit-il notamment, avant de souhaiter un prompt rétablissement aux blessés.


12h17: VIDEO. Les premières images après l’explosion 


12h05: Le quartier Sultanahmet déjà touché en janvier 2015

Le quartier très touristique de Sultanahmet a déjà endeuillé l'année dernière à peu près à la même date. Une femme kamikaze avait lancé le 6 janvier 2015 un engin explosif contre un bâtiment de la police turque du quartier, blessant deux policiers. La femme était décédée et l'un des deux policiers était mort des suites de ses blessures.

>> Les informations concernant l'attentat de janvier 2015 à Istanbul, à relire ici


11h52: Le Royaume-Uni appelle ses ressortissants à la vigilance

Les conseils aux voyageurs se rendant en Turquie et publiés par les autorités britanniques ont été réactualisés avec l'explosion de ce matin. Ils appellent les touristes à la vigilance, alors que le pays a été plusieurs fois touchés par des attentats. L'ambassadeur britannique en Turquie a par ailleurs publié des messages concernant l'explosion, expliquant être en lien avec les autorités pour connaître les nationalités des blessés. 


11h50: L'Allemagne appelle ses ressortissants à éviter les sites touristiques à Istanbul

L'Allemagne appelle ses ressortissants à éviter les sites touristiques à Istanbul. «Il est recommandé avec insistance aux voyageurs se trouvant à Istanbul d'éviter provisoirement les lieux de rassemblement, notamment sur la place publique et aux abords d'attractions touristiques», a indiqué le ministère sur son site internet.


11h45: Un couple d'Allemands tué, selon la police

Un couple d'Allemands a été tué mardi matin dans l'explosion, annonce la chaîne turque en langue anglaise TRT citant les services de police. 


11h40: Six Allemands, un Norvégien et un Péruvien blessés

Selon l'agence Doğan News Agency, six Allemands, un Norvégien et un Péruvien ont été blessés par l'explosion ce mardi matin. Le ministère norvégien des Affaires étrangères a confirmé qu'un de ses ressortissants figurait aussi parmi les victimes.


11h30: Les autorités turques décrètent une censure concernant la couverture médiatique de l'explosion

Les autorités ont décidé d'imposer une censure concernant le traitement des médias sur l'explosion de ce mardi matin, annonce un communiqué repris par de nombreux médias turcs. ... ce qui n'empêche pas des médias de continuer à en parler.


11h22: Le Premier ministre Davutoglu convoque une réunion de crise à Ankara

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a convoqué ce mardi une réunion de crise à Ankara, a indiqué une source gouvernementale à l'AFP. Les principaux responsables de la sécurité, dont le ministre de l'Intérieur Efkan Ala et le chef des renseignements secrets (MIT), Hakan Fidan, étaient notamment appelés à y participer, a précisé cette source sous couvert d'anonymat.

 


11h18: Trois touristes allemands avec des blessures légères à l'Hôpital Cerrahpaşa

Trois touristes de nationalité allemande ont été pris en charge à l'hôpital Cerrahpaşa, dans le centre historique, rapporte le site du quotidien turc hurriyetdailynews.com


11h15: Certains blessés sont dans un état critique

Selon la chaîne CNN Türk, certains blessés transportés à l'hôpital sont dans un état critique. Le bilan des morts pourrait hélas encore augmenter. La plupart des victimes a été transportée à l'Hôpital Çapa de la ville. 


11h00 : Des policiers extraits de leur véhicule retourné sur la chaussée

Selon les images de la chaîne IHA, des habitants sont venus en aide à des policiers qui étaient dans leur véhicule blanc et bleu retourné sur la chaussée par l’explosion. Deux hommes sont sortis de la voiture, sans blessures apparentes. D’autres véhicules apparaissent endommagés. 


10h57: Vidéo. Ce que l'on sait ce mardi matin de l'explosion à Istanbul, qui a fait 10 morts

 


10h55: Les forces de l'ordre ont bouclé la zone touristique, évacuant touristes et médias

Plusieurs médias turcs rapportent que les forces turques de l'ordre interdisent l'accès à la place où est survenue la forte explosion, dans le quartier de Sultanahmet. La circulation des trams dans cette zone a été temporairement suspendue.


10h50: L'explosion a retenti à des kilomètres à la ronde

L'explosion très forte, a été entendue par des témoins à des kilomètres à la ronde.


10h45: Les autorités turques soupçonnent la violente explosion d'être d'origine «terroriste»

«Nous soupçonnons une origine terroriste», a déclaré un responsable turc à l'AFP sous couvert de l'anonymat, confirmant les récits de nombreux témoins sur place.


 

 


Mots-clés :