Joaquin "El Chapo" Guzman est escorté vers un hélicoptère à l'aéroport de Mexico le 8 janvier 2016 après avoir été arrêté dans l'Etat du Sinaloa
Joaquin "El Chapo" Guzman est escorté vers un hélicoptère à l'aéroport de Mexico le 8 janvier 2016 après avoir été arrêté dans l'Etat du Sinaloa - ALFREDO ESTRELLA AFP

On commence à en savoir un peu plus sur les conditions de la capture de Joaquin « El Chapo » Guzman, en fuite depuis six mois après son évasion rocambolesque de la prison d’Altiplano, le 11 juillet dernier.


Une vidéo sonore de l’évasion de « El Chapo… par 20Minutes

Il a échappé à une première arrestation

Selon la procureure générale mexicaine Arely Gomez le narcotrafiquant avait contacté des producteurs et actrices afin de réaliser un film autobiographique. C’est un « aspect important qui nous a permis de le localiser », a-t-elle précisé. Elle a également indiqué que le fugitif avait échappé à une première arrestation en octobre après que les soldats eurent décidé de ne pas ouvrir le feu sur lui tandis qu’il fuyait au côté d’une petite fille.

Les enquêteurs surveillaient depuis décembre la maison où Guzman a été arrêté vendredi, lors d’un raid mené par les Marines mexicains. Dans la fusillade, cinq narcotrafiquants ont été tués dans des échanges de tirs et un militaire blessé.

 

Des enquêteurs retirent des corps, de la maison où a été donnée l’assaut contre El Chapo-AFP

 

Guzman et son chef de la sécurité ont tenté de fuir par le système de drainage de la ville, mais les Marines avaient anticipé cette réaction, a raconté la procureure. Il avait en effet employé la même tactique lors de sa fuite, près de Culiacan en 2014.

Vers une extradition aux Etats-Unis

La ministre américaine de la Justice Loretta Lynch a salué un « coup porté à l’organisation internationale de trafic de drogue qu’il est suspecté d’avoir dirigée, une victoire à la fois pour les citoyens du Mexique et des Etats-Unis ». Les Etats-Unis avaient réclamé son extradition après son arrestation en février 2014, à Mazatlan, mais le Mexique l’avait refusée.

Cette fois, la demande pourrait être acceptée. « La grande question n’est pas de savoir s’ils vont l’extrader mais quand », a déclaré Alejandro Hope, expert en sécurité et ancien membre des services de renseignement mexicains.

Joaquin Guzman, moustache et cheveux noirs, est apparu dans la soirée menotté devant les caméras sur le tarmac de l’aéroport de Mexico, vêtu d’un bas de survêtement et d’un polo sombre, entouré de militaires dont l’un lui tenait fermement la nuque.

Joaquin "El Chapo" Guzman est escorté vers un hélicoptère à l’aéroport de Mexico le 8 janvier 2016

 

« Guzman Loera va retourner à nouveau à l’Altiplano », à 90 km de la capitale, d’où il s’était évadé en juillet, a déclaré Arely Gomez lors d’une conférence de presse à l’aéroport, avant que Guzman ne soit emmené à bord d’un hélicoptère de l’armée.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé