Depuis 2013, plus de 400 personnes ont été tuées au Kenya dans des attentats des shebab, un groupe affilié à Al-Qaïda.
Depuis 2013, plus de 400 personnes ont été tuées au Kenya dans des attentats des shebab, un groupe affilié à Al-Qaïda. - J.ZED/AP/SIPA

«Tuez-nous tous ou laissez nous tranquilles.» En refusant d'être séparés par religion, des passagers musulmans d'un bus attaqué lundi au Kenya ont sauvé les chrétiens présent à bord. «Ces musulmans ont envoyé un message très important d'unité, disant que nous sommes tous kényans et que nous ne pouvons pas être séparés par l'Homme», a déclaré le ministre de l'Intérieur Joseph

Les agresseurs ont demandé à tous les passagers de quitter le bus. Ils ont voulu séparer les chrétiens des musulmans, mais ces derniers ont refusé.

400 morts depuis 2013

Deux personnes ont été tuées et six autres blessées dans l'attaque: un passager du bus et le chauffeur d'un camion présent sur les lieux. Le bus n'avait pas d'escorte policière, car la voiture de celle qui l'avait accompagné en début de parcours était tombée en panne.

Les shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont mené plusieurs attaques en territoire kényan ces derniers mois, et ont souvent massacré les chrétiens et épargné les musulmans. Depuis 2013, plus de 400 personnes ont été tuées dans des attentats des shebab au Kenya.

Mots-clés :