La Banque de Finlande à Helsinki le 5 mai 2011
La Banque de Finlande à Helsinki le 5 mai 2011 - Jonathan Nackstrand AFP

Le gouvernement finlandais planche actuellement sur une mesure économique révolutionnaire. Il s’agit de l’instauration d’un forfait de 800 euros comprenant l’ensemble des aides sociales (indemnités chômage, pensions de retraite, allocations diverses...). Cette somme serait versée à tous les Finlandais adultes sans distinction, quels que soient leurs revenus par ailleurs. Une première en Europe.

En Finlande, une nation où l’égalité entre les citoyens est une valeur capitale, l’idée est prise très au sérieux, même si l’agence de presse Bloomberg, spécialisée dans la finance, a fait le calcul qu’une telle mesure coûterait 46,7 milliards d’euros par an au pays.

>> A lire aussi : Finlande : Le gouvernement augmente les impôts des plus riches pour aider les réfugiés

Une somme considérable pour un pays dont les revenus annuels sont estimés à 49,1 milliards pour 2016, comme l’indique le média en ligne Quartz.

Mais malgré le coût que représenterait ce revenu universel de base, l’Etat espère pouvoir rapidement réaliser des économies et relancer l’activité grâce à cette mesure. En effet, il serait possible d’accepter des emplois temporaires tout en continuant à toucher l’intégralité des 800 euros, ce qui n’est pas le cas avec l’allocation-chômage actuelle. Le retour à l’emploi serait donc favorisé.

Le gouvernement finlandais devrait présenter officiellement cette mesure dès la fin de l’année prochaine. Le principe du revenu universel de base étant déjà soutenu par 69 % des Finlandais et par la plupart des partis politiques du pays, comme le précise Quartz, les choses pourraient ensuite aller très vite.

Mots-clés :