Hommage national à Alexis Guarato, soldat français mort au Mali

ARMÉE Les funérailles du sergent-chef mortellement blessé au mali fin novembre ont eu lieu en présence du ministre de la Défense…

L.C. avec AFP

— 

Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian a rendu hommage à Alexis Guarato, soldat français mortellement blessé au Mali, le 3 décembre 2015.

Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian a rendu hommage à Alexis Guarato, soldat français mortellement blessé au Mali, le 3 décembre 2015. — A. Jeuland / Armée de l'air

Un hommage national en l’honneur d’Alexis Guarato, soldat français mortellement blessé au Mali, décédé le 26 novembre 2015. Ce sergent-chef de 35 ans était enterré ce jeudi en présence du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

>> A lire aussi: Qui était Alexis Guarato, le soldat français mortellement blessé au Mali?

 

 

Elevé à titre posthume au grade de sergent-chef

Au cours de ses funérailles, célébrées sur la base aérienne d’Orléans-Bricy, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a salué la « mission vitale pour la nation » des forces françaises au Mali. La cérémonie s’est déroulée en présence de la famille d’Alexis Guarato et de nombreux civils et militaires sur le tarmac de la base 123.

 

A son arrivée, le ministre a passé en revue les troupes, dont plusieurs sections du commando parachutiste de l’Air n°10, basé à Bricy, dont était issu le sergent Guarato, mort à 35 ans, élevé à titre posthume au grade de sergent-chef.

L’hommage national qui a été rendu il y a quelques jours aux victimes des attentats du 13 novembre nous rappelle combien votre mission, aussi difficile soit-elle, est vitale pour la nation », a souligné Jean-Yves Le Drian, face au cercueil recouvert du drapeau tricolore. Il a souligné le « courage exemplaire » de la victime, ses qualités humaines et « sa volonté sans faille ».

Aux proches du militaire, il a exprimé son « émotion », ainsi que « la fierté et la reconnaissance de la nation », avant de déposer la légion d’honneur sur le cercueil.

«Vous avez fait honneur à la France»

« C’est la France entière qui se recueille dans le souvenir de l’un des siens, l’un de ceux qui avait fait le choix de la défendre de la plus belle des façons en engageant sa vie pour protéger celle de ses concitoyens. Dans le combat contre les mouvements terroristes qui nous menacent, vous avez fait honneur à la France », a également déclaré le ministre.

Parmi les militaires présents se trouvaient les deux camarades d’armes des forces spéciales blessés en même temps que le sergent-chef Guarato, l’un en fauteuil roulant, l’autre portant le cercueil du défunt. Le 13 octobre dernier, leur véhicule avait sauté sur une mine anti-char alors qu’ils étaient en mission de reconnaissance à 50 km à l’est de Tessalit, dans le nord du Mali.

Un hommage a également été rendu à Paris ce jeudi à 9h30, sur le pont Alexandre III.

 

Mots-clés :