Avion russe abattu: La Turquie présente ses condoléances à Moscou pour la mort du pilote

DIPLOMATIE Ankara a exprimé sa «tristesse» et transmis ses «condoléances» à la Russie...

L.C. avec AFP

— 

Avion de guerre russe abattu au-dessus de la province syrienne d'Hatay (capture d'écran Haberturk TV).

Avion de guerre russe abattu au-dessus de la province syrienne d'Hatay (capture d'écran Haberturk TV). — Uncredited/AP/SIPA

Coup de théâtre. Alors que les relations entre Ankara et Moscou étaient de plus en plus tendues, après qu’un avion russe a été abattu le 24 novembre dernier par l’armée turque près de la frontière syrienne, la Turquie a présenté ce jeudi ses condoléances à la Russie pour la mort du pilote.

«Nous avons exprimé notre tristesse»

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a annoncé que son pays avait exprimé «ses condoléances» à la Russie après la mort du pilote dont l'appareil a été détruit par l'aviation turque. «Nous avons exprimé notre tristesse et adressé nos condoléances pour la mort du pilote russe», a déclaré le ministre, cité par les médias turcs.

Il a fait cette déclaration après un entretien à Belgrade avec son homologue russe Sergueï Lavrov. C'était le premier contact à ce niveau entre les deux pays depuis la destruction d'un bombardier russe par l'aviation turque à la frontière syrienne qui a provoqué une grave crise diplomatique entre Ankara et Moscou.

 

«Le bon sens va prévaloir sur l'émotion»

Si Mevlut  Cavusoglu s'est félicité de l'atmosphère de la rencontre, il a reconnu qu'il ne serait «pas réaliste de dire que les problèmes ont été surmontés au cours d'un premier entretien». «Il est important de garder les canaux de dialogue ouverts», a-t-il souligné. «Il y a des deux côtés une volonté de ne pas voir une escalade des tensions. Je suis sûr que le bon sens va prévaloir sur l'émotion».

Mots-clés :