Fusillade en Californie: La piste terroriste n'est pas éliminée par les enquêteurs

TUERIE Au moins 14 personnées ont été tuées et 17 blessées...

L.C. et P.B.

— 

Des policiers du Swat transportés par un de leurs véhicules sur les lieux de la fusillade de San Bernardino en Californie.

Des policiers du Swat transportés par un de leurs véhicules sur les lieux de la fusillade de San Bernardino en Californie. — Micah Escamilla/AP/SIPA

L'ESSENTIEL

  • Une fusillade a eu lieu dans une salle où se déroulait un repas de Noël des services sanitaires de la ville de San Bernardino, en Californie.
  • Il y a 14 morts et 17 blessés.
  • Il n'y a finalement que deux tireurs, un homme et une femme, tués après une course-poursuite.
  • Les deux suspects ont été identifiés: Syed Farook, 28 ans, né aux Etats-Unis, un employé participant au repas, et Tashfeen Malik, 27 ans, qui serait sa compagne.
  • Selon le FBI, la piste terroriste n'est «pas écartée» mais pas confirmée. La piste d'une dispute est également examinée.

09H30 : Ce live est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi

09H20: Le résumé des événements en vidéo

 

9h : La presse américaine pointe du doigt les Républicains

 

Le Dailynews titre en une «Dieu ne résoudra pas le problème». Une manière de dénoncer l'attitude de certains élus, majoritairement républicains, qui refusent tout débat sur le contrôle des armes dans le pays.

8h25 : La police détruit des engins explosifs

Les démineurs de la police ont procédé à la destruction, sur le site de la fusillade, de ce qui semblait être trois engins explosifs 

7h50 : La photo d'un des tireurs diffusée

L'homme sur la photo est présenté comme étant Syed Farook, l'un des auteurs de la tuerie de San Bernardino

 

 

7h20: «La piste terroriste n'est pas éliminée»

Pour l'instant, le motif reste obscur. «La pistes terroriste n'est pas éliminée», indique le chef de la police, précisant qu'il semble y avoir «une certaine préparation» de la part des suspects, équipés d'armes automatiques. La piste de la dispute est également examinée, alors que Farook, un employé du département, participait eu repas de Noël et qu'il s'est éclipsé brusquement avant de revenir 20 minutes plus tard et d'ouvrir le feu.

7h15: Il n'y avait que 2 tireurs (et pas 3) confirme la police

La police avait évoqué trois tireurs à la mi-journée, se basant sur des témoignages. Mais en recoupant les informations, les autorités pensent qu'il n'y avait finalement que deux tireurs: les deux suspects tués à bord du 4x4 noir après la course-poursuite.

7h10: La police confirme l'identité de Syed Farook et de la femme, Tashfeen Malik

Le suspect tué est bien Syed Farook, 28 ans, annonce la police lors d'une conférence de presse. Il est né aux Etats-Unis, précise le chef de la police. La femme est Tashfeen Malik, 27 ans. La police ne sait pas s'il s'agit «de sa femme ou de sa fiancée ou de sa copine».

7h00: Ce que l'on sait sur Syed Farook

C'est à lire ici.

6h05: «Je ne sais pas pourquoi il ferait quelque chose comme ça», déclare le beau-frère de Farook

Son beau-frère, Fahrad Kahn, s'exprimait lors d'une déclaration organisée à une mosquée voisine. «Je ne sais pas pourquoi il ferait quelque chose comme ça, je suis sous le choc», a-t-il déclaré. «Chaque vie est précieuse», a encore lancé un imam, offrant ses condoléances.

6h00: La conférence de presse repoussée d'une heure

Elle devait se tenir à 21h00 (6h00) mais aura lieu vers 22h00 (7h00). Selon la police, il y a de nouveaux éléments.

5h15: Le mauvais hashtag #SanBernadino retweeté 300.000 fois

Merci l'autocomplete de Twitter. C'est San BernaRdino.

4h15: La carte des lieux

Il y a trois lieux principaux dans le drame:

- Le centre régional Inland (à gauche)

- l'endroit où deux suspects ont été tués à bord du 4x4 (au milieu)

- la maison fouillée par les autorités (à droite)

(Carte du L.A. Times)

3h45: Syed Farook, un employé des services sanitaires?

Selon le Los Angeles Times, un Syed Farook est listé comme employé des services sanitaires du compté de San Bernardino, le groupe qui avait loué une salle dans le bâtiment attaqué. Mais le journal appelle à la prudence, rappelant qu'il pourrait s'agir d'un homonyme. 20 Minutes choisit pour l'instant de ne pas publier sa photo, car celle partagée en ligne pourrait être celle d'un homonyme.

3h30: L'un des suspects serait un citoyen américain nommé Sayeed Farook

C'est NBC qui lâche le nom, orthographié Sayeed Farook ou Said Farukh. Son frère serait l'un des autres suspects et l'identité de la femme est pour l'instant inconnue. On rappelle que pour l'insant, le FBI a dit qu'un acte terroriste était «possible» mais pas confirmé. Le L.A. Times insiste sur la piste d'une dispute.

3h20: Il y a bien eu une dispute, mais elle n'est pas forcément à l'origine du drame

La police confirme qu'une dispute a bien eu lieu lors de la fête de Noël et qu'une personne a quitté les lieux, comme le raconte le L.A. Times. Mais les autorités ne «savent pas» si c'est cette même personne qui est revenue accompagnée et a ouvert le feu.

3h10: Les autorités fouillent une maison dans une ville voisine

Elle serait connectée aux suspects, selon ABC.

2h50: Une troisième personne interpellée mais son implication pas confirmée

La police n'appelle pas cette personne "un suspect". Il s'agit d'une personne qui tentait de fuir la scène près de 4x4 mais "elle n'a peut-être rien à voir", précise la police. Elle est actuellement entendue.

2h35: Deux suspects tués, un homme et une femme

Les deux suspects neutralisés après la poursuite avec le 4x4 noir «sont morts sur les lieux». Il s'agit «d'un homme et d'une femme», indique le chef de la police de San Bernardino, Jarrod Burguan. Ils étaient habillés «avec des tenues d'assaut» et «armés de fusil d'assaut et des armes de poing». Leur relation n'est pas connue pour l'instant. Une troisième personne qui a tenté de s'enfuir a été interpellée mais la police ne sait pas s'il s'agit d'un suspect.

1h30: C'est la 355e tuerie de masse de l'année aux Etats-Unis

Cela fait plus de un par jour, rappelle le Washington Post, en comptant les tueries qui font au moins 4 morts (y compris leur auteur).

1h25: La chasse se poursuit pour localiser le 3e suspect

1h10: Un policier blessé, deux suspects touchés, un autre sans doute toujours en fuite

La police de San Bernardino vient de faire un court point presse. Elle confirme que deux suspects ont été touchés (on ne sait pas s'ils sont morts ou juste blessés). Un officier a été blessé mais ses jours ne sont pas en danger. Un troisième homme serait toujours en fuite.

1h00: Première explication? "Un homme en colère" aurait quitté la réunion avant de revenir avec deux autres personnes

A prendre avec des pincettes, mais l'info vient d'une source d'un journaliste vétéran du LA Times. Selon lui, "un homme a quitté le meeting en colère avant de revenir avec un ou deux autres personnes" et d'ouvrir le feu.

 

0h50: Le corps du 2nd suspect extirpé du 4x4, un 3e homme aurait été interpellé

Les forces spéciales ont pris des précautions, approchant avec un bouclier et tirant le corps avec un long bâton. Selon KTLA, un 3e homme aurait été interpellé vivant. Une opération est en cours autour d'une maison voisine (il pourrait y avoir une 4e personne, potentiellement le chauffeur qui attendait au volant du 4x4).

0h40: Deux suspects touchés

Sur les images de télévision, on a vu un suspect au sol, un autre se trouve dans le 4x4 noir, peut-être inconscient.

0h25: Un 4x4 noir encerclé, un suspect touché

Des tirs ont été échangés après une course poursuite dans les rues de San Bernardino. Sur les images de la télé américaine, on voit plusieurs impacts de balles dans la carrosserie. Les autorités ne "savent pas" si l'incident est lié à la tuerie de ce matin mais cela se passe à moins de 3 km du centre régional visé.

0h15: Ça s'active sur les lieux du drame

Une quizaine de véhicules de police et de SWAT viennent de démarrer pied au plancher. On ne sait pas où ils se dirigent. Une douzaine d'autres arrivent en renfort. Les suspects ont-ils été localisés? La scène rappelle celle de la chasse à l'homme lors de l'affaire de Chris Dorner, en 2013.

0h00: Le gouverneur de Californie promet que justice sera faite

Jerry Brown prie pour les victimes et leurs familles et promet que «tout sera fait» pour arrêter les auteurs de cette «attaque brutale» et les juger.

23h24 - La chapelle de Loma Linda Medical Center

Les premières victimes ont été transportées à l’hôpital de Loma Linda. Des images de la chapelle sont partagées sur Twitter.

23h15 - La présence de trois tireurs soulignée

Le FBI admet que la présence de trois tireurs rend la fusillade différente des autres fusillades qu'ont connues les Etats-Unis.

23h08 - Les autorités ne savent pas où se trouvent les suspects

Les autorités n'ont pas suffisamment d'élements pour déterminer les motifs des tireurs. «Ils sont venus préparés comme s'ils étaient en mission», précise les autorités. Ils avaient un «but», indique le chef de la police. Ils étaient armés avec des armes d'épaules.

 

23h03 - La plupart des victimes étaient localisées dans un seul lieu de l'immeuble

Les tireurs étaient équipés et semblaient préparés. Les motifs ne sont pas connus. A la question de l'acte terroriste, le FBI dit ne pas savoir. La scène n'est pas encore complètement sécurisée.

 

22h58 - Au moins 14 personnes sont mortes selon les autorités

Pendant la conférence de presse, le chef de la police de San Bernardino, Jarrod Burguan annonce la mort d'au moins 14 personnes et 14 blessés dans la fusillade. Trois personnes sont entrées dans les locaux et ont commencé à tirer.

22h56 - Pour Barack Obama, les Etats-Unis ont un problème avec les fusillades

Le président américain Barack Obama a adressé mercredi ses condoléances aux familles de victimes de la fusillade de San Bernardino, en Californie, déplorant des scènes qui se répètent à travers les Etats-Unis et sont «sans équivalent ailleurs dans le monde».

«Il y a des mesures que nous pourrions prendre, non pas pour éliminer toutes ces fusillades, mais pour améliorer les chances qu'elles ne se produisent pas avec une telle fréquence», a déclaré M. Obama sur CBS.

 

22h48 - Les autorités demandent aux habitants de se tenir à l'écart de la zone

 

22h40 - Une conférence de presse attendue à 22h45

 

22h36 - Donald Trump réagit sur Twitter à la fusillade

Le candidat républicain à la présidentielle américaine réagit à la fusillade. Pour lui, elle fait mauvaise impression. Il souhaite bonne chance à l’application de la loi.

22h30 - « C’était très effrayant »

 

Mark Stutte, qui travaille pour les services de santé publique, raconte à Kla.com que sa fille, présente sur les lieux, l’a appelé. « Elle est allée aux toilettes et m’a appelé », raconte-t-il. « Trois tireurs sont entrés et ont commencé à tirer sur les gens ». Et de reprendre : « C’était effrayant. J’étais loin, je ne pouvais rien faire pour elle »

22h21 - Quatre premières victimes admises à l'hôpital Loma Linda

22h17 : Le tireur aurait ouvert le feu pendant un meeting

Selon le Los Angeles Times, le tireur portait un masque et une tenue de camouflage. La police est à la recherche d’un 4x4 noir..

22h11 - Des bus commencent à évacuer

Les victimes commencent à être évacuées par des bus scolaires.

 

21h50: Aucune arrestation

La shérif adjointe de San Bernardino County, Olivia Bozek, confirme qu'aucun suspect n'a été arrêté. Il y en a entre 1 et 3, selon elle. Selon des témoins, ils ont fuit à bord d'un 4x4 GMC Yukon noir.

21h50: Les prières de Jeb Bush et Donald Trump

Les candidats républicains prient pour la police et les victimes.

21h50: Le ras-le-bol d'Hillary Clinton

"Je refuse que ça devienne la norme. Nous devons prendre des mesures pour lutter contre la violence par armes à feu", écrit la candidate démocrate sur Twitter.

21h45: Le ou les suspects auraient fui à bord d'un 4x4 noir

L'information revient sur plusieurs médias américains. Selon ABC, la police du comté voisin de Riverside serait à la recherche d'un 4x4 noir.

21h40: Un paquet suspect détruit par les autorités

Selon le LA Times, les autorités ont fait explosé un paquet suspect par sécurité.

21h35: Obama briefé sur la situation

Selon la Maison Blanche, le président américain suit la situation. Il fera sans doute une décalaration plus tard, quand la situation sera sous contrôle.

21h30: Pas de lien avec la fusillade dans un planning familial du Colorado

Le planning famlial le plus proche se trouve à plus de 2km.

21h25: Le bâtiment abrite un centre régional d'aide aux personnes handicapées

 

Selon la page Facebook du Inland Regional Center, il  est précisé qu'il y a 670 employés qui aident 30.000 personnes handicapées.

21h20: Un tireur armée d'une mitraillette, selon des témoins

Selon des témoins de ABC, au moins un tireur était armée d'une mitraillette de type AK47 (Kalachnikov), et il portait un masque de ski et un gilet pare-balles. Les blessés sont actuellement triés sur place.

21h15: 12 morts, selon ABC

Le chiffre est à prendre au conditionnel pour l'instant, il n'y a pas de bilan des autorités au-delà de "20 victimes" (qui incluent les morts et les blessés)

21h10: Incertitude sur le sort du/des suspect(s)

Selon CBS, une personne pourrait avoir fui à bord d'une voiture noire, mais les autorités ne confirment pas. L'évacuation se fait dans le calme et suggère toutefois qu'il n'y a plus de tirs.

21h00: L'appel au secours a été passé à 10h59

Cela fait donc un peu plus d'une heure. Sur les images de CBS, on voit la police évacuer les employés d'un bâtiment administratif. Il n'y a pas l'air d'avoir de tirs actuellement. On ne sait pas si le/les suspects ont été arrêtés ou tués ou sont en fuite.

20h53: Il y aurait un à trois tireurs présumés selon la police

Le shérif de San Bernardino a tweeté cette information, citant le département de police. 

20h49: Des bâtiments administratifs et un terrain de golf dans la zone visée

Selon le correspondant de 20 Minutes en Californie, des bâtiments administratifs et un terrain de golf se trouvent le quartier concerné par la fusillade.

 

%5Etfw

 

20h43: La fusillade serait toujours en cours

Sur Twitter, la police locale confirme la présence d'un "tireur actif dans une zone proche du Park Center.

Sur son compte Twitter officiel, la ville de San Bernardino invite les habitants à ne pas emprunter certains axes routiers en raison dune «activité policière».

20h40: Les pompiers de la ville ont annoncé la fusillade sur Twitter

«Les pompiers de San Bernardino interviennent à la suite d'informations selon lesquelles il y aurait eu 20 victimes lors d'une fusillade», selon un message posté sur Twitter par le compte des pompiers de la ville.

Egalement sur Twitter, la police de San Bernardino «confirme qu'il y a un tireur en activité».

20h28: Une fusillade a fait 20 victimes à San Bernardino, en Californie

C’est le bilan provisoire des pompiers.