La sensuelle Obama girl fait irruption dans les primaires américaines

1 contribution
Publié le 25 juillet 2007.

ETATS-UNIS - Des clips suggestifs de R&B consacrés aux candidats cartonnent sur le web…

Mais qui donc a semé le trouble dans le couple du candidat démocrate américain Barack Obama au point que ses filles ont demandé à leur mère si leurs parents étaient toujours ensemble? La fautive est la pulpeuse Amber Lee Ettinger, alias «Obama girl», dont le clip de R&B «I've got a crush on Obama» (j'ai un faible pour Obama) a déjà été visionnée plus de 2,5 millions de fois sur Youtube.

Dans des tenues légères et sur un ton suggestif, la belle jeune femme de 25 ans se trémousse dans les rues de New York et chante son amour pour le candidat à la Maison Blanche. «J'aime quand tu deviens dur… face à Hillary dans le débat» ou «la réforme du système de sécurité sociale universelle, ça me rend chaude», fait-elle mine de confier à Barack Obama au téléphone portable.



Aucun lien avec l'équipe de campagne

A l'origine de la vidéo qui fait beaucoup parler d'elle outre-atlantique (Amber Lee Ettinger devrait poser nue en octobre dans le magazine «Playboy»), deux jeunes New-Yorkais qui souhaitaient attirer l'attention sur leur site parodique www.barelypolitical.com . Fans de Barak Obama, Ben Relles, 32 ans, et Leah Kaufman, 21 ans, nient toutefois tout lien avec la campagne officielle du candidat à la Maison Blanche. Ce qu'a tenu à confirmer l'intéressé qui n'a toutefois pas demandé que la vidéo soit retirée de la Toile.

En juin dernier, ils recrutent un réalisateur sur le site d'annonces Craiglist, qui tourne le clip dans les rues de Big Apple en moins de six heures. Le succès est tel qu'une nouvelle vidéo est mise en ligne le 16 juillet, opposant la «Obamagirl» à des supportrices du candidat républicain Rudolph Giuliani (visionnée à ce jour 800.000 fois).



Au tour d'Hillary Clinton d'avoir son clip


L'idée fait boule de neige. En juillet également, Taryn Southern, une ancienne candidate de l'émission «American Idol» (la Star Academy américaine) écrit et filme son propre clip, «Hot 4 Hill» (chaude pour Hillary) aux tonalités érotiques, en l'honneur de Hillary Clinton, la principale rivale de Barack Obama. «Hillary, j'aime tes cheveux, le tailleur-pantalon que tu portes et la forme de ton derrière», chante-t-elle. Avant de poursuivre, toute émoussée: «Hillary, je sais que tu n'es pas gay mais j'espère bi-lingue».



Considérée par certains comme une vidéo anti-Hillary, Taryn Southern a du préciser sur son blog qu'elle avait réalisé le clip car elle «sentait que c'était sa responsabilité sociale de fournir à l'Amérique un point de vue juste et équilibré sur la campagne démocrate». Rien de moins. La guerre des clips musicaux érotico-politiques est ouverte.
Alexandre Sulzer
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr