Un sac contenant des déchets issus de la décontamination de la région de Fukushima retrouvé vide après avoir été emporté par le courant.
Un sac contenant des déchets issus de la décontamination de la région de Fukushima retrouvé vide après avoir été emporté par le courant. - FNN

Sept sites où étaient entreposés des déchets rassemblés lors de la décontamination de la région de Fukushima se sont retrouvés sous les eaux vendredi à cause des pluies torrentielles qui se sont abattues sur le Japon, et des sacs ont été emportés par le courant, rapporte le quotidien japonais Asahi Shimbun.

Sur ces sites de stockage temporaire, sont entreposés dans de grands sacs noirs la terre, l’herbe et d’autres déchets issus de l’effort de décontamination. Dans le village d’Iitate (région de Fukushima), au moins 240 sacs de polyéthylène, pouvant chacun contenir un mètre cube de déchets et peser de 200 à 300 kg, ont été emportés par une rivière, selon le ministère de l’Environnement japonais, cité par la chaîne locale Fukushima TV. Certains sites étant encore difficiles d'accès, cette estimation pourrait toutefois être revue à la hausse.

Au moins deux sacs retrouvés vides

Les autorités locales disent avoir prévenu le ministère de l’Environnement dès vendredi, et 113 des sacs auraient pu être récupérés. Les autorités tentent de retrouver au plus vite les 127 encore manquants, restés bloqués sous des ponts ou d’autres obstacles dans la rivière, pour s’assurer qu’ils n’ont pas perdu leur contenu. Malgré la découverte d’au moins deux sacs vides, le ministère de l’Environnement affirme que ceux-ci étant pleins d'herbes coupées récemment, qui ne contenaient qu'une faible dose de radioactivité.

Les récentes pluies torrentielles, qui ont causé la mort d’au moins cinq personnes, ont également eu pour effet de déverser dans l'océan de l'eau contaminée par la radioactivité à proximité de la centrale de Fukushima dévastée par le tsunami de 2011, selon un porte-parole de la compagnie Tepco.

Mots-clés :