VIDÉO. Virginie: Deux journalistes tués en direct... Le suspect se suicide...

FAIT DIVERS Une reporter et un caméraman sont morts ce mercredi matin aux alentours de 6h45 en Virginie aux Etats-Unis...

H.S. avec AFP

— 

Au moins deux journalistes d'une chaîne de télé locale en Virginie (Etats-Unis) ont été tués par balles en plein direct le 26 août 2015.

Au moins deux journalistes d'une chaîne de télé locale en Virginie (Etats-Unis) ont été tués par balles en plein direct le 26 août 2015. — Capture d'écran

Deux journalistes de la chaîne locale WDBJ7 en Virginie (Etats-Unis) ont été tués par balles en plein direct. Un communiqué a été publié sur le site de la chaîne précisant que l’attaque avait eu lieu aux alentours de 6h45 ce mercredi matin dans le quartier de Bridgewater Plaza dans la ville de Moneta près du lac Smith Moutain.

Lire: Racisme, homophobie, vengeance contre son ex-employeur... Ce que l'on sait du suspect

Les deux victimes, Alison Parker, reporter, et Adam Ward, cameraman, âgés de 24 et 27 ans, étaient tous deux originaires de la région. Les deux employés réalisaient une interview lorsque le feu a été ouvert, les images ont été enregistrées. Vicki Gardner, la présidente de la chambre de commerce interviewée au moment des faits a été touchée dans le dos. Après avoir subit une opération chirurgicale, Vicki Gardner serait dans un état stable a fait savoir Chris Turnbull, porte-parole de l’Hôpital Carilion Roanoke où elle a été transférée.

Le tireur présumé filme la scène

Interrogé par la station de radio WTOP, le gouverneur démocrate de Virginie Terry McAulife indiquait qu’un suspect, Vester Flanagan, âgé de 41 ans, avait été identifié par la police et serait un ancien employé de la chaîne WDBJ7. Ses collègues, y compris les deux victimes, le connaissaient sous le nom de Bryce Williams.

L’homme a filmé la scène de la tuerie avant de la publier sur ses comptes Facebook et Twitter. Dans son dernier tweet, Vester Flanagan accusait Alison Parker de tenir des propos racistes. Pris en chasse sur une autoroute, le tireur a refusé de s'arrêter et a accéléré. Quelques minutes plus tard, son véhicule a quitté la route et s'est écrasé. Les policiers se sont approchés de son véhicule et l'ont trouvé blessé par balle.

Il a été transporté à l'hôpital « pour blessures graves », a précisé sur Facebook le police de l'Etat, et est décédé quelques heures plus tard. Dans la matinée, la chaîne ABC News a fait savoir qu’un un fax de 23 pages, signé Bryce Williams, aurait été reçu au siège de la rédaction.

La tuerie de Charleston comme élément déclencheur?

Le document a été transmis aux autorités mais la chaîne a révélé une partie du contenu de ces pages dans l'après-midi: « Pourquoi suis-je passé à l'acte ? J'ai déposé un acompte pour l'achat d'une arme le 19 juin dernier. La tuerie de l'église de Charleston a eu lieu le 17 juin », explique le tueur avant de poursuivre, « La fusillade à l'église m'a rendu fou. Et les têtes de mes balles ont les initiales des victimes inscrites dessus ».

Vester Lee Flanagan fait également référence au tueur de Virginia Tech (la fusillade avait fait trente deux victimes le 16 avril 2007), Cho Seung-hui. Le tueur présumé des deux journalistes ajoute avoir souffert toute sa vie de racisme et de harcèlement parce qu'il était « noir et gay ».

 

Jeffrey Marks, le directeur de la chaîne WDBJ7, une filiale du groupe CBS, a confirmé ce matin sur CNN la mort des deux journalistes : « Nous avons établi grâce à l’aide de la police et de nos propres employés qu’Alison et Adam sont décédés ce matin peu après 06H45 quand les tirs ont été entendus ». 

Alison Parker avait décidé de fêter son dernier jour dans cette émission matinale, selon l’employeur. « Alison avait apporté des ballons. C’était sa dernière matinale et nous fêtions ça », selon son employeur. Son petit ami, Chris Hurst, lui aussi employé de la chaîne a fait part de son émotion sur Twitter.