Le Hamas accuse un dauphin d'être un espion israélien

PROCHE-ORIENT L'animal aurait été capturé au large de Gaza...

N.Beu.

— 

Illustration d'un dauphin.

Illustration d'un dauphin. — Peter Pinnock / Mood Bo/REX/SIPA

Il ne parle certainement pas hébreu et n’a probablement pas d’avis tranché sur le conflit israélo-palestinien. Pourtant, un dauphin a bien été capturé par le Hamas qui l’accuse d’espionnage au profit du Mossad, selon plusieurs journaux israéliens.

L’animal aurait été intercepté il y a plusieurs semaines au large de Gaza par l’unité navale du Hamas, le mouvement de résistance islamique au pouvoir dans la bande de Gaza. Il aurait été repéré en raison de ses « mouvements suspects », selon le journal palestinien Al-Quds, cité par le Yediot Aharonot. Sur lui, était fixé un « équipement d’espion » incluant des caméras, accuse le Hamas. Al-Quds avance même qu’il portait sur lui un dispositif permettant blesser ou de tuer un être humain.

Requins tueurs et oiseaux cinéastes

Si l’accusation peut sembler fantaisiste, elle repose tout de même sur une réalité : les animaux sont régulièrement utilisés par les armées du monde entier, y compris les dauphins. Le cas d’Israël est cependant particulier, compte tenu des théories conspirationnistes qui circulent sur son compte. Ces dernières années, les médias turcs ont notamment accusé le Mossad de doter les oiseaux de matériel d’espionnage ; en 2012, un aigle avait ainsi été capturé et identifié au Soudan comme un espion israélien. En 2010, un dirigeant égyptien avait même évoqué l’existence de requins contrôlés par Israël pour attaquer les touristes dans la Mer Rouge, rappelle le Yediot Aharonot.

L’histoire, véridique ou non, aura en tout cas inspiré les iconographes israéliens.

Mots-clés :