Le Premier ministre hongrois Viktor Orban à Bruxelles le 19 mars 2015
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban à Bruxelles le 19 mars 2015 - Thierry Charlier AFP

D’après le Premier ministre hongrois Viktor Orban, les migrations actuelles vers l’Europe menacent la civilisation du continent. C’est dans le cadre d’une conférence en l’honneur de l’ex-chancelier conservateur allemand Helmut Kohl que le dirigeant populiste a lancé sa déclaration choc : « Une migration de masse se produit aujourd’hui dans le monde, et elle pourrait changer la face de la civilisation européenne. Si cela se produit, cela sera irréversible ».

Et de poursuivre : « S’il y a une Europe multiculturelle, on ne reviendra pas en arrière, ni vers une Europe chrétienne, ni vers le monde des cultures nationales. […] Si nous faisons une erreur aujourd’hui, ce sera pour toujours ».

Un questionnaire polémique distribué en Hongrie

Le gouvernement hongrois a adressé récemment à la population un questionnaire sur l’immigration très controversé, dont plusieurs des questions « véhiculent des préjugés sur les étrangers », selon le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans

La Commission européenne souhaite que les Etats de l’UE prennent en charge de façon plus solidaire les réfugiés et demandeurs d’asile. Le principe de quotas qu’elle a avancé a suscité l’opposition de plusieurs pays, le populiste Viktor Orban la qualifiant d' « absurde ».

Mots-clés :