Les décors abandonnés de l'épisode IV de la saga Star Wars, tourné en 1976 dans le désert de Tataouine en Tunisie.
Les décors abandonnés de l'épisode IV de la saga Star Wars, tourné en 1976 dans le désert de Tataouine en Tunisie. - CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Des Jedi au djihad. La ville tunisienne de Tataouine, célèbre pour avoir inspiré les décors de la saga Star Wars, serait devenue une base stratégique pour les djihadistes tunisiens. Située dans le Sud-Est du pays, à une centaine de kilomètres de la frontière libyenne, cette ville de 60.000 habitants ferait office d’étape sur la route du djihad selon un reportage de la chaîne américaine CNN. La Libye abrite de nombreux camps d’entraînement installés par l’organisation Etat Islamique. A ne pas confondre avec le site touristique où l'on peut admirer les décors de Star Wars, comme nous le rappelons ici...

Trois terroristes présumés arrêtés début mars

Début mars, avant l’attaque terroriste du musée du Bardo revendiquée par l’organisation Etat Islamique, trois individus soupçonnés de terrorisme ont été arrêtés dans un appartement du centre-ville de Tataouine. Selon les autorités, citées par le Huffington Post Maghreb, ils «planifiaient une infiltration en territoire libyen». Le média estime que 2.000 à 3.000 Tunisiens auraient rejoint les rangs des combattants djihadistes en Syrie, en Irak et en Libye. La chaîne CNN penche plutôt en faveur de l'estimation la plus haute.

Deux caches d’armes découvertes

CNN révèle également que deux importantes caches d’armes auraient été découvertes dans les environs de la ville, comprenant des lance-grenades et pas moins de 20.000 cartouches de munitions. Cet arsenal pourrait provenir des réserves de l’armée libyenne dispersées après la chute du colonel Kadhafi en 2011.

Un lieu de pèlerinage pour les fans de Star Wars

Le désert de Tataouine a servi de décor au film Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir, tourné en 1976. George Lucas a même donné son nom à la planète fictive Tatooïne, berceau du jedi Luke Skywalker. La ville tunisienne accueille régulièrement de nombreux fans de la saga de science-fiction.

Mots-clés :