Vladimir Poutine annonce le 12 février 2015 un accord de cessez-le-feu sur l'Ukraine après une nuit de négociations à Minsk
Vladimir Poutine annonce le 12 février 2015 un accord de cessez-le-feu sur l'Ukraine après une nuit de négociations à Minsk - Alexander Zemlianichenko Pool

Et si Vladimir Poutine avait tout planifié depuis un an dans la crise ukrainienne? C’est du moins ce que se demande le Novaya Gazeta. Le quotidien d'opposition russe avance, dans un article repéré par France Info, une feuille de route qu’aurait établi Moscou et qui prouverait l’ingérence russe dans les affaires ukrainiennes. Le document date de février 2014, époque à laquelle Viktor Ianoukovitch éait toujours à la tête de l’Ukraine. «Ianoukovitch peut maintenant être éjecté à tout moment», peut-on lire en guise d'introduction, précise France Info.

«La Russie va enfin jouer un rôle majeur»

Le scénario imaginé par les Russes évoque ensuite la fuite du président ukrainien, l’annexion de la Crimée, le référendum, le soulèvement du Donbass ou même la crise économique qui frappe actuellement la Russie. Mais cela vaudrait le coup de souffrir: «L'intégration de la Crimée et de l'est-ukrainien apporteront de nouvelles ressources démographiques, un important potentiel industriel et un renouveau de l'armée russe», souligne le document publié Novaya Gazeta, avant de conclure «La Russie va enfin jouer un rôle majeur.»

 

Mots-clés :