Syrie: 23 civils tués par des raids de l'armée de l'air sur Raqa, fief de l'EI

SYRIE Trois enfans font partie des victimes...  

20 Minutes avec AFP

— 

People walk past a building that was reportedly targeted by the US-led coalition,  in the Islamic State (IS) controlled Syrian city of Raqqa on November 11, 2014. The leader of the moderate Syrian opposition accused the US-led coalition in an interview of having a "confused" strategy in Iraq and Syria that targeted jihadists but turned "a blind eye" to crimes by Syrian President Bashar al-Assad.  AFP PHOTO/RMC/STR

People walk past a building that was reportedly targeted by the US-led coalition, in the Islamic State (IS) controlled Syrian city of Raqqa on November 11, 2014. The leader of the moderate Syrian opposition accused the US-led coalition in an interview of having a "confused" strategy in Iraq and Syria that targeted jihadists but turned "a blind eye" to crimes by Syrian President Bashar al-Assad. AFP PHOTO/RMC/STR — AFP

Au moins 23 civils ont été tués mardi dans des raids de l'armée de l'air sur la ville de Raqa, fief du groupe Etat Islamique (EI) situé dans le nord de la Syrie, a affirmé une ONG.

«Au moins 23 civils pont été tués, dont trois enfants dans une série de raids sur la ville de Raqa. Des dizaines d'autres ont été blessés», a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

« A la suite du premier raid, les gens ont accouru pour secourir les victimes et c'est à ce moment là que le second a eu lieu », a expliqué le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane. Raqa est le seul chef-lieu de province que contrôle le groupe extrémiste sunnite EI depuis son apparition en Syrie au printemps 2013 et la ville est devenue le bastion du groupe.

Le gouvernement syrien a lancé de fréquentes attaques contre la ville de Raqa et d'autres positions de l'EI dans le nord et l'est de la Syrie ces derniers mois mais selon les militants la plupart des victimes des raids sont des civils.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.