Evasion fiscale: «Juncker, il faut agir ou partir», lancent les Verts européens

POLITIQUE En réaction au «Luxleaks», ils veulent que le président de la Commission européenne prenne de vraies mesures pour lutter contre l'évasion fiscale...

Maud Pierron

— 

Capture d'écran du site lancé mardi 25 novembre par les Verts européens.

Capture d'écran du site lancé mardi 25 novembre par les Verts européens. — 20 Minutes

Les Verts européens veulent maintenir Jean-Claude Juncker sous pression après le scandale du «LuxLeaks» et le pousser à prendre des mesures. Selon nos informations, à l’initiative d’Eva Joly et du député européen belge Philippe Lamberts, ils lancent mardi après-midi  un mini-site d’«action» sur le thème «Juncker, il faut agir ou partir» pour lutter contre l’évasion fiscale. Une pétition sera également mise en ligne pour demander l’application de dix mesures afin de «mettre fin à la guerre fiscale en Europe».

Début novembre, plusieurs médias ont révélé que le Luxembourg pratiquait, a minima, l'évasion fiscale à grande échelle pour attirer sur son territoire les multinationales, pratiques développées notamment lorsque Jean-Claude Juncker était Premier ministre du Duché. L’extrême droite européenne a déposé une motion de censure qui sera examinée cette semaine, sans aucune chance d’être votée.

Les écologistes européens, eux, veulent jouer «sur le temps long» et par la pétition «permettre au débat de sortir de l’enceinte du Parlement européen» pour construire «un ultimatum dans le temps». Une manière de montrer qu’il existe un débouché au-delà de l’extrême droite, une réponse «pro-européene et démocratique» à la colère des peuples, explique une source parlementaire.

Mots-clés :