Ce drame sodide s'est déroulé à Bournemouth, sur  la côte sud de l'Angleterre.
Ce drame sodide s'est déroulé à Bournemouth, sur la côte sud de l'Angleterre. - Adrian Dennis AFP

Un Anglais de 28 ans est actuellement jugé en Angleterre pour avoir, le 16 mai 2013, tué et démembré son père. Puis caché les parties du corps de cet homme de 1,83 m et de 158 kilos dans des boîtes en plastique faisant office de meuble télé. 

Ce jour-là, Nathan Robinson et son père William Spiller, un chauffeur de taxi de 48 ans, ont une violente dispute dans l'appartement qu'ils partagent à Bournemouth (côte sud de l'Angleterre). Et selon le Telegraph qui rapporte les faits, le jeune homme, après avoir tué son père, ne perd pas «son sang-froid». A l'aide d'un couteau de bricolage et de deux scies, Nathan Robinson découpe alors «soigneusement» le corps et le range dans des boîtes empilées pour en faire un meuble télé.

Une odeur pestilentielle et des mouches

Après avoir caché la tête de la victime dans un classeur de sa chambre à coucher, le suspect aurait tout fait pour faire croire que son père était toujours vivant (paiement du loyer, envoie des SMS, etc.).

Ce n'est qu'un mois plus tard, en juin 2013, suite aux inquiétudes d'un collègue de la victime, que les policiers font la sordide découverte. Une odeur pestilentielle et des mouches envahissaient alors l'appartement.

Le meurtrier croit à une blague

Nathan Robinson n'a pas nié avoir tué son père à qui il devait de l'argent, mais, toujours selon le Telegraph, a paru surpris quand les policiers sont venus le chercher chez sa mère, à Birmingham. Il aurait même cru à une «blague». Celui qui comparait actuellement devant la Cour de la Couronne a assuré qu'il ne se trouvait pas dans son état normal au moment du drame.

Mots-clés :