La police canadienne a confirmé à la chaîne CBC qu'il s'agissait bien d'une photo du tireur d'Ottawa Michael Zehaf-Bibeau.
La police canadienne a confirmé à la chaîne CBC qu'il s'agissait bien d'une photo du tireur d'Ottawa Michael Zehaf-Bibeau. - DR

Les autorités canadiennes n'ont pas encore confirmé l'identité du tireur abattu mercredi. Plusieurs médias, dont CBS News et CTV, avancent cependant un nom: Michael Zehaf-Bibeau, un Canadien de 32 ans connu des services de renseignement.

Sa photo a d'abord été repérée par le journaliste français William Reymond dans une réponse à l'appel à témoins de la police d'Ottawa sur Twitter. Retweetée par un compte djihadiste francophone (depuis suspendu) dans la foulée, elle est bien authentique selon la chaîne CBC, qui a obtenu confirmation des forces de l'ordre, mercredi soir.

Passeport suspendu

L'homme, qui a tué un garde posté devant le monument aux morts avant d'être abattu par un garde du Parlement, se serait récemment converti à l'islam, selon deux «officiels américains», indique Reuters. Comme Martin Rouleau-Couture, abattu lundi après une course-poursuite avec les autorités, Michael Zehaf-Bibeau était considéré comme un «voyageur à haut risque» par les services de renseignements qui lui avaient récemment annulé son passeport, selon des sources officielles du quotidien Globe and Mail. Selon CNN, il avait exprimé son intention d'aller suivre un entraînement au djihad à l'étranger.

Cinq arrestations et un jour en prison

Zehaf-Bibeau était connu de la police de Montréal, où il avait été arrêté cinq fois pour des délis mineurs: trois fois pour possession de marijuana et deux fois pour ne pas avoir respecté les conditions de sa mise à l'épreuve, selon le journaliste canadien Domenic Fazioli.

En 2011, il avait encore été inculpé pour sa participation à un cambriolage à Vancouver. Il n'avait finalement été condamné qu'à un jour de prison pour avoir «proféré des menaces».

Mots-clés :