Syrie: Un recruteur présumé de djihadistes français arrêté

MONDE L'homme, arrêté en Turquie, a été remis aux autorités françaises...

20 Minutes avec AFP

— 

Photo publiée par le site jihadiste Welayat Salahuddin le 14 juin 2014 montrant de présumés prisonniers irakiens aux mains des soldats de l'Etat islamique

Photo publiée par le site jihadiste Welayat Salahuddin le 14 juin 2014 montrant de présumés prisonniers irakiens aux mains des soldats de l'Etat islamique — Welayat Salahuddin

Un homme, «proche de mouvements terroristes» et soupçonné d’avoir eu un rôle «déterminant dans le recrutement de jeunes français» pour la Syrie, a été arrêté en Turquie et remis mercredi aux autorités françaises, a déclaré jeudi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Mourad Fares est «un individu particulièrement dangereux, proche des mouvements terroristes djihadistes», dont l’Etat islamique et le Jabhat Al-Nosra, a précisé Bernard Cazeneuve dans un communiqué, confirmant une information de RTL.

Rôle déterminant dans le recrutement de Français

Il a été dans un premier temps arrêté par les autorités turques le 16 août avant d’être remis à la France, où il a été arrêté mercredi soir à son arrivée à l’aéroport parisien de Roissy.

«Il a été remis ce matin à la justice par la direction générale de la sécurité intérieure», selon le ministère. Son rôle «serait déterminant dans le recrutement de jeunes français, à Toulouse et à Strasbourg, et leur départ en Syrie», a affirmé Cazeneuve.

Originaire de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), l’homme était parti en Syrie en juillet 2013, a précisé le ministère. Un mandat d’arrêt international avait été émis contre Mourad Fares par un juge d’instruction parisien le 24 juillet pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Mots-clés :