Le ministre allemand de l'Aide au développement Gerd Müller, issu des rangs des conservateurs de la chancelière Angela Merkel,  à Munich, le 15 décembre 2013.
Le ministre allemand de l'Aide au développement Gerd Müller, issu des rangs des conservateurs de la chancelière Angela Merkel, à Munich, le 15 décembre 2013. - AFP PHOTO/CHRISTOF STACHE

Un ministre allemand a explicitement pointé du doigt le Qatar comme ayant financé les djihadistes de l'Etat islamique (EI) à l'oeuvre en Irak, dans une interview diffusée ce mercredi.

«Une telle situation a toujours un historique», a déclaré à la chaîne de télévision publique ZDF le ministre de l'Aide au développement Gerd Müller, issu des rangs des conservateurs de la chancelière Angela Merkel. «Qui finance ces troupes?», s'est-il interrogé. «Je pense au Qatar.»

«Cela n'a pas pu se faire sans argent»

La veille, le ministre de l'Economie, le vice-chancelier social-démocrate Sigmar Gabriel, avait estimé que la communauté internationale n'échapperait pas au «débat sur qui maintenant et par le passé, a fourni les moyens financiers pour armer l'EI», ajoutant: «Cela n'a pas pu se faire sans argent.» Il n'avait toutefois nommé aucun pays.

L'Allemagne doit prendre dans les jours qui viennent une décision sur de possibles livraisons d'armes aux Kurdes qui combattent les djihadistes dans le nord de l'Irak, un sujet polémique dans le pays.

Mots-clés :