Des déplacés originaires de Sinjar fuient vers la région autonome du Kurdistan, dans le nord de l'Irak, le 4 août 2014
Des déplacés originaires de Sinjar fuient vers la région autonome du Kurdistan, dans le nord de l'Irak, le 4 août 2014 - - AFP

Des combattants de l’Etat islamique (EI) auraient attaqué vendredi le village de Kojo, à 20km des Monts Sinjar, dans le nord de l’Irak, après l’avoir assiégé pendant plusieurs jours, selon un responsable kurde et un responsable religieux yazidi, cités par CNN et le Washington Post. Ces responsables affirment que 80 hommes auraient été tués dans l’attaque et 100 femmes enlevées, tous de la minorité yazidie.

La progression des jihadistes en Irak a poussé début août des dizaines de milliers de personnes, appartenant notamment aux minorités chrétienne et yazidie, à la fuite après la chute de plusieurs villes proches du Kurdistan autonome.

Jeudi, le président Barack Obama avait déclaré que les frappes aériennes américaines contre les jihadistes de l’EI avaient brisé le siège des monts Sinjar, où étaient piégés des milliers de réfugiés yazidis.

 

Mots-clés :