Un avion de Malaysian Airlines s'écrase en Ukraine, le 17 juillet 2014.
Un avion de Malaysian Airlines s'écrase en Ukraine, le 17 juillet 2014. - IDE

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.


Ce live est désormais terminé. Merci de l’avoir suivi.
3h30: L'appareil abattu par erreur par des séparatistes pro-russes?
C'est l'un des scénarios qui émergent cette nuit. Le point sur cette thèse par ici.

2h30: Beaucoup de passagers allaient à une conférence sur le Sida
«Beaucoup» des passagers se trouvant à bord de l'avion malaisien qui s'est écrasé jeudi en Ukraine étaient en route pour la conférence mondiale sur le sida qui démarre ce week-end à Melbourne, a indiqué vendredi le directeur d'Onusida. «Mes pensées et mes prières vont aux familles de ceux qui ont disparu tragiquement à bord du vol MH17. Beaucoup de passagers étaient en route pour la conférence AIDS2014 ici à Melbourne», a écrit sur son compte Twitter Michel Sidibe, directeur d'Onusida, le programme qui coordonne l'action des agence de l'Onu pour lutter contre la pandémie.
1h00: Le point sur ce que l'on sait
Bonsoir à ceux qui ne sont pas encore couchés. Il y a encore beaucoup d'incertitudes sur l'origine de la catastrophe:

- Selon le renseignement US, l'appareil a été abattu par un missile sol-air.
Washington surveille la région par satellite/radar et tente de déterminer s'il a été tiré depuis l'Ukraine ou un territoire russe.

- Kiev et Moscou s'accusent mutuellement mais l'origine du tir reste flou
Obama a parlé à Vladimir Poutine et au président ukrainien, Petro Porochenko. Le président américain fait pour l'instant preuve de prudence et n'accuse personne. Il a toutefois mis en garde contre la "disparition de preuves", alors que les séparatistes pro-russes auraient retrouvé les boîtes noires de l'appareil.

- Une bavure des séparatistes pro-russes peut-être à l'origine de l'accident
Le «ministre de la Défense» des séparatistes, Igor Strelkov, a indiqué sur sa page Vkontakte (Facebook russe) que les rebelles avaient abattu un avion de transport militaire ukrainien An-26 à peu près à l'heure et dans la zone du crash de l'avion de ligne malaisien. Des conversations interceptées par le renseignement ukrainien semble indiquer une bavure et que le vol MH17 aurait été visé par erreur. Rien na pour l'instant été confirmé.

- On ne sait pas s'il y avait des Français à bord
Sur les 298 personnes à bord: 154 Néerlandais, 27 Australiens, 23 Malaisiens, 11 Indonésiens, 6 Britanniques, 4 Allemands, 4 Belges, 3 Philippins et 1 Canadien. La nationalité d'environ 50 personnes n'a pas encore été déterminée. Parmi elles pourraient se trouver 6 Français, selon iTélé.


0h10: Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU vendredi

Le Conseil de sécurité de l'ONU tiendra une réunion d'urgence vendredi à New York à partir de 10H00 (16h00 heure de Paris) à propos de l'avion de ligne malaisien qui s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine, a annoncé jeudi la présidence rwandaise du Conseil. La réunion, qui devrait être publique, a été demandée par le Royaume-Uni, avaient indiqué auparavant des diplomates du Conseil.

23h21

23h20 - Barack Obama a appelé Petro Porochenko
Le président américain Barack Obama a appelé jeudi son homologue ukrainien Petro Porochenko après le crash de l'avion. Barack Obama a également appelé le Premier ministre malaisien Najib Razak, a précisé Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche, sans donner d'autres précisions sur le contenu de ces appels qui ont été passés depuis l'avion présidentiel Air Force One.

23h16

23h16 - Londres appelle à une enquête sous l'égide de l'ONU

23h03

23h03 - Des enquêteurs malaisiens en route pour l'Ukraine

23h02

23h01 - Ban Ki-Moon demande une «enquête internationale»
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a demandé jeudi une «enquête internationale complète et transparente». Lors d'une brève déclaration, il a exprimé «ses sincères condoléances» aux familles des victimes et «au peuple de Malaisie».

22h58

22h57 - 298 personnes à bord de l’avion
Il y avait 298 personnes à bord de l’avion, dont 154 Néerlandais, selon Malaysia Airlines.

Un recueillement devant l’Ambassade des Pays-Bas avait lieu à Kiev.

 

22h54

22h53 - Pour Joe Biden, «ce n'est pas un accident»
Pour le vice-président américain Joe Biden, l'avion a été abattu, selon plusieurs médias américains.

 

22h41

22h39 - Un missile serait responsable du crash, selon le renseignement américain
Selon le renseignement américain, qui surveille la région par satellite, l'avion a été abattu par un missile sol air. C'est ce qu'a dit un haut responsable américain à l'agence AP, sous couvert d'anonymat.
 

22h33

22h32 - Six Français à bord du Boeing?
Selon iTélé, le Quai d'Orsay informerait que six Français se trouvaient à bord de l'appareil. Un nombre qui pourrait s'alourdir, toujours selon la chaîne.
 

22h26

22h24 - L'Assemblée nationale exprime son «émotion»
L'Assemblée nationale et son président (PS) Claude Bartolone ont exprimé leur «émotion» après l'accident. Dans un communiqué, Claude Bartolone a dit s'associer «au chagrin et à la douleur des familles touchées par cette tragédie», et leur adresser ses «condoléances, au nom de la Représentation nationale».

22h17

22h15 - Hollande ignore s'il y avait des familles françaises

Le président de la République a affirmé devant la presse ignorer si des familles françaises se trouvaient à bord de l'appareil. «C'est une tragédie. 295 personnes étaient dans cet avion. Qu'est-ce qui s'est passé?», s'interroge-t-il. «Au moment où je vous parle, je ne connaît pas l'identité des victimes, donc je ne sais pas s'il y avait des familles françaises», conclut-il.

21h54

21h53 - Une probable réunion du Conseil de sécurité vendredi
Le Royaume-Uni a demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU à propos de l’avion de ligne malaisien, ont indiqué des diplomates. La réunion, qui sera publique, devrait se tenir vendredi dans l’après-midi, a précisé un diplomate du Conseil.

21h34

21h33 - David Cameron «choqué» et «triste» sur Twitter
Le Premier ministre britannique a publié un message sur son compte Twitter.
 

21h31

21h29 - Selon «Russia Today», l'avion de Poutine aurait pu être la cible
Selon «Russia Today», l'avion de Vladimir Poutine empruntait une trajectoire similaire à celle du Boeing de la Malaysia Airlines.

21h24

21h23 - Fermeture de l'espace aérien de l'est de l'Ukraine jusqu'à nouvel ordre
«Tous les plans de vol comportant ces routes sont maintenant rejetés par Eurocontrol», a indiqué le gestionnaire de l'espace aérien européen, qui précise que «ces routes resteront fermées jusqu'à nouvel ordre».

21h22

21h22 - Pas de certitude sur la présence de Français à bord de l'avion, indique Fabius
Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré jeudi à Abidjan n'avoir «aucune précision, contrairement à ce qui avait été annoncé, sur la présence ou non de Français dans l'avion» malaisien qui s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine.

«La cellule de crise du quai d'Orsay est bien sûr mobilisée. Dès que nous aurons des éléments, nous les ferons connaître», a ajouté Laurent Fabius.

21h13

21h12 - Biden offre l'aide des Etats-Unis pour enquêter sur le crash
Le vice-président américain Joe Biden a offert jeudi au président ukrainien Petro Porochenko l'aide des Etats-Unis pour déterminer les causes du crash.

 

21h11

21h09 - Une vidéo du crash relayée par «Russia Today»

 

20h56

20h53: Delta décide de ne plus survoler l'espace aérien ukrainien
Delta Airlines, compagnie américaine, a annoncé qu'elle ne survolera plus l'espace aérien ukrainien. La Lufthansa a fait de même un peu plus tôt.
 

20h47

20h46: Entre 5 et 10 Britanniques parmi les victimes
Le Premier ministre britannique David Cameron s’est dit «choqué et triste» par le crash de l’avion malaisien dans l’Est de l’Ukraine avec 295 personnes à bord, dans un message publié jeudi sur son compte Twitter.
Entre cinq et dix Britanniques étaient à bord de l’avion de Malaysia Airlines, un Boeing 777 parti d’Amsterdam pour Kuala Lumpur, selon les médias britanniques.

20h44

20h42: Un numéro vert pour les Français mis en place
Pour ceux qui voudraient avoir des informations, un numéro vert vient d'être mis en place par le quai d'Orsay: 01 43 17 56 46.

20h42

20h41: La boite noire a été retrouvée
La boite noire de ce Boeing 777 de la Malaysia Airlines, couplé avec la compagnie Air-France KLM a été retrouvée dans les décombres.

20h40

20h39: Infographie des différents vols au dessus de l'Est de l'Ukraine


20h23

20h16: Obama parle de «terrible tragédie»
«La priorité est de savoir s’il y avait des citoyens américains», a souligné Barack Obama en déplacement dans le Delaware.
«Les Etats-Unis offriront tout leur soutien pour aider à déterminer ce qui s’est passé et pourquoi», a-t-il poursuivi, au début d’un discours sur les infrastructures de transport à Wilmington, dans l’Etat du Delaware (est).

20h15

20h15: L’équipage de l’avion malaisien n’a signalé «aucun problème» en survolant l’Ukraine
Sur Twitter, la Malaisie affirme que l’équipage de l’avion malaisien n’a signalé «aucun problème» en survolant l’Ukraine selon Reuters.

 

20h11

20h10: François Hollande exprimer son immense émotion

François Hollande a réagi dans un communiqué de l'Elysée «J’ai appris avec une immense émotion qu’un avion de ligne de la compagnie «Malaysia Airlines», effectuant le trajet Amsterdam-Kuala Lumpur, s’était écrasé sur le sol ukrainien.
La France demande que tout soit mis en oeuvre, pour faire la lumière sur les circonstances qui
ont provoqué cette tragédie. J’exprime toute ma solidarité aux proches des passagers dans l’épreuve qu’ils traversent.
Les autorités françaises, et notamment le centre de crise du ministère des Affaires étrangères
et du Développement international, sont mobilisés pour recueillir toutes les informations sur
ce drame et sur la nationalité des passagers.
Le Gouvernement a recommandé aux compagnies nationales d’éviter le survol de l’Ukraine.

20h09

20h09: Barack Obama va dire quelques mots sur le crash
Le Président américain doit intervenir dans quelques instants depuis le Delaware pour s'exprimer sur ce drame.

20h04

20h03: Fabius confirme qu'il y aurait au minimum 4 victimes françaises
«Il y a des des Français dans l'avion, 4 au minimum», assure Laurent Fabius depuis la Cöte d'Ivoire où il accompagne François Hollande.

19h58

19h58: Le Président ukrainien parle d’un «acte terroriste»
Le crash jeudi d’un avion de ligne malaisien dans la zone contrôlée par les séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine est «un acte terroriste», estime le président ukrainien Petro Porochenko.
«Ce n’est ni un incident, ni une catastrophe, c’est un acte terroriste», a écrit son porte-parole Sviatoslav Tsegolko sur Twitter.

19h57

19h55: Au moins quatre Français faisaient partie des passagers du vol


Selon le quai d'Orsay, au moins quatre Français sont morts dans le crash de l'avion de la Malaysia Airlines.

19h55

19h46: Selon Reuters, 23 Américains ont été tués dans le crash



 

19h40

19h39: Il n'y a aucun survivant sur place
Selon l'AFP, il n'y a pas de signe de survivants sur le site du crash de l'avion malaisien. 

19h39

19h38: La Lufthansa décide de contourner l’Ukraine
La compagnie allemande décide de contourner «largement» l’Ukraine après le crash.

19h38

19h37: Vladimir Poutine exprime ses condoléances
Le Président russe a exprimé ses condoléances au Premire Ministre malaysien.

 

19h35

19h34: Air France assure ne plus survoler la Crimée depuis avril
Sur Twitter, la compagnie française assure que ses avions ne survole plus cette partie de l'Ukraine. On ne sait toujours pas si des ressortissants français faisaient partie des passagers.

19h32

19h31: Peu d'espoir de retrouver des survivants
Un grand nombre de corps des passagers tués dans le crash de l'avion de ligne malaisien jeudi dans l'Est de l'Ukraine sont éparpillés dans la zone d'impact, ont constaté des journalistes de l'AFP arrivés sur place.
Des morceaux du fuselage déchiqueté, dont la queue de l'appareil avec le logo de la compagnie malaisienne, ainsi que des bagages, parsèment une vaste zone au village de Grabove, près de la ville de Chakhtarsk, dans la région de Donetsk. Des soldats des forces rebelles et des pompiers sont arrivés sur place.

19h23

19h22: Cuvilliers demande aux compagnies françaises d’éviter l’espace aérien ukrainien
Le secrétaire d’Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, «a donné instruction à la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) de prendre les mesures de précaution nécessaires. Il demande aux compagnies françaises d’éviter d’emprunter l’espace aérien ukrainien tant que les raisons de cette catastrophe ne seront pas clarifiées», indique le ministère dans un communiqué.

19h22

19h19: Les séparatistes avancent qu'un avion ukrainien, lui même ensuite abattu par les forces pro-russes, a tiré sur l'avion malaisien
L’avion de ligne malaisien avec près de 300 personnes à bord qui s’est écrasé jeudi dans la région de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine, a été abattu par un avion ukrainien lui-même abattu ensuite par les forces prorusses, affirme un site officiel des séparatistes.
«Des témoins ont vu le Boeing 777 attaqué par un avion de chasse ukrainien. Après quoi, l’avion de ligne s’est brisé en deux et est tombé sur le territoire de la " République de Lougansk" (autoproclamée par les séparatistes dans l’est de l’Ukraine, ndlr). Après l’attaque, l’avion ukrainien a été abattu et est tombé lui aussi sur le territoire de la " République de Lougansk», indique le site officiel de cette «République».

19h16

19h15: Des photos choquantes dévoilent les secours dans les décombres

19h14

19h13: Le Premier ministre néerlandais choqué»
«Je suis profondément choqué par cette nouvelle dramatique», a déclaré le Premier ministre, cité dans un communiqué, alors que Kiev n’exclut pas que l’avion ait été abattu dans cette zone contrôlée par des séparatistes prorusses, près de la frontière entre la Russie et l’Ukraine.
 

19h08

19h07: La France demande aux compagnies aériennes d'éviter l'espace aérien ukrainien
Le gouvernement français demande aux compagnies aériennes d'éviter l'espace aérien ukrainien

19h03

19h03: Les forces séparatistes accusent à leur tour les troupes ukrainiennes d'avoir tiré sur le Boeing de la Malaysia Airlines
L'avion malaisien a été abattu par un appareil ukrainien, selon les séparatistes prorusses.

18h50

18h49: Il s'agissait d'un Boeing 777
L'appareil assurant le vol MH17 était un Boeing 777 avec 295 personnes à bord. Une confirmation de Malaysia Airlines.

18h43

18h42: De nouvelles sanctions américaines évoquées
Le président Barack Obama a évoqué jeudi avec son homologue russe Vladimir Poutine les nouvelles sanctions américaines imposées contre Moscou en raison de son rôle dans la crise ukrainienne, a indiqué la Maison Blanche.
L'appel téléphonique a eu lieu jeudi matin, a précisé Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche. Il n'a pas donné d'autres précisions sur le contenu de cet appel, en particulier sur les informations faisant état du crash d'un avion de ligne malaisien dans l'Est de l'Ukraine.

18h34

18h33: Une première photo des débris de l'avion
Une première photo (dont nous n'avons pu vérifié la véracité) a été postée sur Twitter. On y découvre les débris d'une aile de l'avion de la Malaysia Airlines.
/photo/1"> /photo/1
 

18h32

18h31: La Malaisie ouvre une enquête
Selon le Premier ministre ukrainien, la Malaisie ouvre une enquête sur la disparition d'un de ses avions.

18h31

18h30: Selon le Kremlin, les présidents russe et américain se sont entretenus par téléphone au sujet du crash
Poutine et Obama ont abordé au téléphone le crash de l'avion malaisien.
 

18h29

18h28: Selon BFM, il s'agit d'un vol partagé entre Air France KLM et Malaysia Airlines
Selon BFM, il s'agit d'un vol partagé entre Air France KLM et Malaysia Airlines. Il n'y aurait pas de survivant selon l'agence russe Interfax. Pour le moment, François Hollande ne sait pas si des ressortissants français faisaient partie de ce vol.

18h25

18h25: Les secours ont découvert au moins 100 corps selon Reuters
D’après les secours, des cadavres de corps éparpillés ont été repérés jusqu’à 15 km autour du lieu du crash
 

18h24

18h22: Les Ukrainiens accusent la Russie d'avoir abattu deux avions ukrainiens
Les Ukrainiens accusent la Russie d’avoir abattu deux avions militaires ukrainiens, ce que la Russie a démenti ce jeudi après-midi via son ambassadeur à l’ONU quelques minutes seulement avant qu’on apprenne qu’un avion de la Malaysian Airlines s’était crashé en Ukraine. «Nous ne l'avons pas fait», a déclaré Vitaly Tchourkine à des journalistes depuis le siège des Nations unies à New York.
«C'est le troisième cas tragique ces derniers jours, après les avions An-26 et Su-25 des forces armées ukrainiennes abattus depuis le territoire de la Russie», déclare le président ukrainien Porochenko, cité dans un communiqué de la présidence. «Nous n'excluons pas que cet avion (malaisien) ait pu être abattu et nous soulignons que les forces armées ukrainiennes n'ont pas effectué de tirs susceptibles d'atteindre des cibles dans les airs», ajoute-t-il, avant de présenter ses condoléances aux familles des victimes.
 

18h22

18h18: Le porte-parole des rebelles pro-Russes assure qu’ils ne sont pas à l’origine du drame
«L’avion a été abattu par le côté ukrainien. Nous n’avons pas de tels systèmes de défense aérienne», affirme porte-parole des rebelles pro-Russes à l’agence de presse Russe Interfax.

Selon Reuters, le leader des séparatistes accuse le gouvernement ukrainien d’avoir abattu l’avion

 

18h18

18h17: François Hollande ne sait pas s'il y avait des Français à bord de l'avion de la Malaysia Airlines
Selon BFMTV, Le Président français ,e sait pas encore si des Français faisaient partie des passagers de l'avion.

18h16

18h14: Russia Today, groupe de média rejette toute responsabilité
Sur Twitter, un groupe de média russe assure que les groupes pro-russes ne sont pas à l'origine de ce drame. «Les groupes combattant les forces de Kiev dans l'est de l'Ukraine rejettent toute implication dans l'incident», affirme Russia Today, un groupe de média souvent accusé de relayer les messages du Kremlin.
 

 

18h14

18h13: L'avion volait à 10.000 mètres d'altitude selon un conseiller ukrainien
Le conseiller du ministre ukrainien de l’intérieur affirme sur sa page Facebook que c’est un missile sol-air tiré par des séparatistes qui a abattu l’avion qui volait à 10.000 mètres d’altitude.
 

18h13

18h11: Le président ukrainien rappelle les avions abattus ces derniers jours dans la région
«C’est le troisième cas tragique ces derniers jours, après les avions An-26 et Su-25 des forces armées ukrainiennes abattus depuis le territoire de la Russie», déclare Petro Porochenko, cité dans un communiqué de la présidence. «Nous n’excluons pas que cet avion (malaisien) ait pu être abattu et nous soulignons que les forces armées ukrainiennes n’ont pas effectué de tirs susceptibles d’atteindre des cibles dans les airs», ajoute-t-il, avant de présenter ses condoléances aux familles des victimes.

18h08

18h07: La Malaisia Airlines n'a pas confirmé officiellement le crash...
Mais elle confirme avoir perdu le contact avec son appareil.
 

18h06

18h06: Pas de confirmation du nombre de morts
«Le nombre des morts n'est pas encore connu», a indiqué l'administration de Donetsk dans un communiqué en précisant que l'avion est tombé dans une zone contrôlée par les séparatistes prorusses.
 

18h06

18h05: Comprendre avec une infographie les combats et forces en présence à l'est de l'Ukraine...
Zone d'intenses combats où cet avion aurait été abattu.

 


18h03

18h02: Selon Reuters, la carcasse de l'avion a été retrouvée
L'avion de la Malaisia Airlines a été retrouvé à l'est de l'Ukraine, selon Reuters.

 

18h02

17h59: Tous les passagers seraient décédés selon Intefax

Selon l'agence russe, les 295 passagers de ce Boeing seraient morts dans l'accident.

17h59

17h58: Le président ukrainien «n'exclut pas» que l'avion malaisien ait été abattu
L'Ukraine accuse la Russie d'avoir envoyé un missile sur ce vol.

 

17h55

17h54: Une vidéo de l'avion écrasé
Cette vidéo (dont nous n'avons pu vérifier l'origine) dévoile la fumée qui s'échappe de la carcasse de l'avion.

 

17h54

17h53: Cette infographie montre le parcours de l'avion

 

17h52

17h51: Le Boeing avait 295 passagers
Le Boeing MH17 avait 280 passagers et quinze membres de l'équipage.
 

17h47

17h47: La Malaisia Airlines précise que le vol est parti d'Amsterdam

 

17h44

17h43 : Un missile sol-air en cause
L’avion a été abattu par un missile sol-air selon un conseiller du ministère de l’Intérieur russe cité par Interfax.

 

17h41

17h39: L'avion aurait été abattu par des tirs russes

Selon l'agence russe Interfam, l'avion aurait été abattu.


Mots-clés :