Capture d'écran du reportage de KTN sur le procès du violeur d'une chèvre au Kenya.
Capture d'écran du reportage de KTN sur le procès du violeur d'une chèvre au Kenya. - Capture d'écran

Elle a affronté son violeur à la barre: une chèvre était présente lors du procès de l’homme s’étant livré sur elles à des pratiques zoophiles au Kenya, rapporte la chaîne KTN. Elle n’a pas témoigné mais la vue de l’animal abusé à sans doute joué dans l’aveu du suspect: «Il a avoué s’être engagé dans des relations sexuelles avec une chèvre», rapporte la télévision kenyanne, précisant que la cour avait été très choquée.

L’homme a demandé le pardon, expliquant que son épouse était handicapée et dépendait de lui pour vivre. Mais la justice n’a pas considéré cela comme une circonstance atténuante: pris en flagrant délit par «un homme qui passait près du buisson où l’acte a eu lieu», l’homme a écopé de dix ans de prison pour «bestialité». La chèvre, elle, a «regardé calmement la sentence infligée à son assaillant».

Pour voir la vidéo sur Dailymotion, cliquer ici.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé