Premila Lal, décédée le 6 septembre 2013.
Premila Lal, décédée le 6 septembre 2013. - FACEBOOK/DR

P.B.

Faire peur à quelqu'un, ça peut mal tourner, surtout aux Etats-Unis. Dans un pays qui compte autant d'armes à feu en circulation que d'habitants, une jeune-fille a été tuée par un ami qu'elle voulait surprendre, vendredi dernier.

Premila Lal, 18 ans, s'était cachée dans un placard au domicile de Nerrek Daniel Galley, 21 ans. Selon le père de la victime, elle est sortie en hurlant, et le jeune homme, qui était armé, a tiré, pensant qu'il s'agissait d'un cambrioleur. Des proches l'ont emmenée en urgence à l'hôpital, où elle a été déclarée morte.

La police a ouvert une enquête, mais selon les autorités, tout porte à croire qu'il s'agit d'un accident tragique.