L'anglais et ses origines multiples sujets d'une expo à Londres

0 contributions
Publié le 4 avril 2013.

Zombies, booze, bungalow : trois mots qui montrent que la langue anglaise tire ses origines dans le monde entier. Une exposition vient de s'ouvrir à Londres sur cette langue et son retentissement international. «The English Effect», exposition conçue par le British Council, propose une plongée en trois parties dans les apports personnels, économiques et internationaux d'une langue à vocation mondiale.

«L'anglais n'est pas seulement 'notre' langue. Elle appartient véritablement au monde entier, et profite à quiconque la parle», estime John Worn, directeur de stratégie au British Council. L'exposition doit durer jusqu'au 29 juin, au siège du British Council à Londres, et tournera ensuite dans les instituts du British Council à travers le monde.

Comprendre les autres

Le British Council, pour cette exposition, a dressé une liste de dix mots d'anglais d'origine étrangère qui lui servent à illustrer une visite scindée en trois zones interactives. On peut entendre au fil de l'exposition les footballeurs Didier Drogba (ivoirien) et Petr Cech (tchèque) expliquer en quoi l'anglais les aide à s'adresser aux autres joueurs de leur équipe et à les comprendre.

Les visiteurs peuvent aussi rédiger ou «tweeter» leurs propres histoires et les adjoindre à un «mur parlant». Ceux qui ne le sauraient pas apprendront que «bungalow» était à l'origine un mot bengali désignant, en Inde, une maison de plain-pied construite pour les premiers immigrants européens, ou encore que «booze» (picoler) vient du néerlandais médiéval busen, qui signifiait «s'adonner à la boisson». Le mot zombie plonge, lui, ses racines en Afrique de l'Ouest  

Avec Reuters
Mots-clés
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr