Le cyclone Haruna et les pluies qui l'ont précédé ont fait au total 10 morts, 17 blessés et près de 5.000 sinistrés en une semaine à Madagascar, a indiqué samedi le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC).
Le cyclone Haruna et les pluies qui l'ont précédé ont fait au total 10 morts, 17 blessés et près de 5.000 sinistrés en une semaine à Madagascar, a indiqué samedi le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC). - Andreea Campeanu AFP

avec AFP

Le cyclone Haruna et les pluies qui l'ont précédé ont fait au total 10 morts, 17 blessés et près de 5.000 sinistrés en une semaine à Madagascar, a indiqué samedi le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC). Le cyclone lui-même --qui est arrivé dans la région de Morombe (sud-ouest) vendredi matin et a quitté la Grande Ile vingt-quatre heures plus tard-- a fait 6 morts, 17 blessés et 3.600 sinistrés, a précisé le BNGRC dans un nouveau bilan, ne comptant plus le nombre des bâtiments ayant perdu leurs toits, où les cases inondées. L'aéroport de Toliara (Tuléar) a été fermé au moins jusqu'à lundi.

Encore beaucoup de pluies dans le sud

Accompagnés de fortes pluies, les vents ont atteint de 150 à 180 km/h, avec des rafales jusqu'à 200 km/h. «La ville de Morombe été détruite à 70%», a précisé à l'AFP le secrétaire exécutif du Bureau, Raymond Randriatahina, tandis qu'un journaliste de la radio nationale sur place a dit «à 99%». La presse malgache a fait état samedi d'un bilan plus lourd de 9 morts et près de 6.000 sinistrés depuis vendredi matin. Les fortes pluies qui avaient précédé l'arrivée du cyclone depuis le début de la semaine avaient déjà fait 4 morts et plus de 2.100 sinistrés. La coupure des communications avec les zones sinistrées complique le recueil des informations.

Haruna, qui était un cyclone tropical de catégorie 2, a été rétrogradé au rang de perturbation tropicale après être reparti en mer vers 05H30 (02H30 GMT) samedi matin. «Cette perturbation tropicale devrait encore apporter beaucoup de pluies dans le sud de Madagascar durant deux jours», a expliqué à l'AFP le responsable des prévisions de la météorologie nationale malgache, Ndinizara Newsman de Priscofe.