Capture d'écran d'une photogaphie du président vénézuélien Hugo Chavez entouré de ses deux filles, publiée par le ministre de l'Information, Ernesto Villegas, sur Twitter le 15 février 2013.
Capture d'écran d'une photogaphie du président vénézuélien Hugo Chavez entouré de ses deux filles, publiée par le ministre de l'Information, Ernesto Villegas, sur Twitter le 15 février 2013. - 20 MINUTES

Bérénice Dubuc

La première photo du président vénézuélien Hugo Chavez depuis sa quatrième opération pour un cancer, le 11 décembre dernier, dans un hôpital de La Havane, a été diffusée ce vendredi.

La télévision vénézuélienne Telesur l'a diffusée, tout comme la télévision publique. Le ministre vénézuélien de l'Information et de la Communication, Ernesto Villegas, a publié plusieurs photographies sur Twitter. On y voit le leader vénézuélien, au visage qui semble bouffi, alité, lisant le quotidien du Parti communiste cubain, Granma, daté de jeudi, et souriant, accompagné de ses filles, Maria Gabriela et Rosa Virginia. Ces photos ont été prises jeudi soir, selon Caracas.

 

 

Ernesto Villegas a précisé que Chavez souffrait toujours de difficultés respiratoires. «L'infection respiratoire apparue lors de la période post-opératoire a été maîtrisée, mais une certaine insuffisance persiste. Dans ces circonstances, qui font l'objet d'un traitement, le commandant respire actuellement avec l'aide d'une canule trachéenne», a-t-il déclaré.

Mercredi, le vice-président Nicolas Maduro, qui expédie les affaires courantes en attendant le retour d'Hugo Chavez, avait parlé de nouveaux traitements alternatifs «délicats» et «complexes». Le président vénézuélien, qui est âgé de 58 ans, souffre d'un cancer de la région pelvienne dont on ignore la nature. Il n'a pas été vu en public et ne s'est pas exprimé depuis sa dernière opération. L'opposition reproche au gouvernement de ne pas communiquer plus précisément sur son état de santé. Réélu en octobre, Hugo Chavez n'a pu regagner le Venezuela pour son investiture, qui était prévue le 10 janvier.

>> Regardez l'annonce faite ce vendredi par le ministre de l'Information, Ernesto Villegas (en espagnol):