La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a été hospitalisée après avoir subi une thrombose (caillot sanguin) consécutive à une commotion cérébrale il y a deux semaines.
La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a été hospitalisée après avoir subi une thrombose (caillot sanguin) consécutive à une commotion cérébrale il y a deux semaines. - John Thys afp.com

avec AFP

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a été hospitalisée après avoir subi une thrombose (caillot sanguin) consécutive à une commotion cérébrale il y a deux semaines, a annoncé dimanche l'un de ses proches conseillers au Département d'Etat, Philippe Reines.

Hillary Clinton, 65 ans, est tombée malade il y a plus de trois semaines à la suite d'un «méchant virus gastrique» puis s'est évanouie après une déshydratation une semaine plus tard qui a provoqué deux jours après une commotion cérébrale.

Après ces ennuis de santé, les services d'Hillary Clinton avaient indiqué qu'elle se sentait mieux et qu'elle reprendrait ses activités professionnelles lundi.

Hospitalisée à New York

«Au cours des examens pratiqués aujourd'hui, les médecins de Mme Clinton ont découvert qu'un caillot de sang s'était formé à la suite de la commotion cérébrale subie il y a quelques semaines», a déclaré Philippe Reines.

«Elle est soignée avec des anti-coagulants et est admise à l'Hôpital presbytérien de New York afin de pouvoir contrôler l'administration des médicaments pendant les prochaines 48 heures», a-t-il ajouté. C'est le plus grand hôpital qui se trouve dans l'Etat où habite Hillary Clinton. «Ses médecins vont continuer à évaluer son état de santé, ainsi que les autres problèmes liés à la commotion cérébrale. Ils vont déterminer s'il faut entreprendre d'autres actions», a-t-il ajouté sans préciser dans quel état de santé se trouvait Hillary Clinton.