Tuerie de Newtown: Les 20 enfants tués, dont 12 filles, avaient entre six et sept ans

6 contributions
Publié le 15 décembre 2012.

ETATS-UNIS - La tuerie de Newton a fait 27 victimes. L'Amérique est endeuillée par l'une des pires tueries de son histoire...

23h05: Voici en résumé les dernières informations sur la tuerie de vendredi.

-Vingt enfants - douze filles et huit garçons - âgés de six ou sept ans ont été tués dans le massacre de l'école primaire Sandy Hook de Newton, dans le Connecticut, a annoncé samedi le chef des médecins légistes de l'Etat.

-Six employés de l'établissement, toutes des femmes, dont la directrice Dawn Hochsprung, ont aussi été abattues par le tueur qui s'est suicidé. Elles avaient entre 27 et 56 ans.

-«Toutes les blessures dont j'ai eu connaissance ont été faites par un fusil», a dit le Dr H.Wayne Carver III, qui a supervisé les autopsies des victimes, et en a pratiqué lui-même sept. Chaque cadavre avait reçu de multiples balles, a ajouté le médecin.

-Le corps du tueur, Adam Lanza, et celui de sa mère, retrouvée chez elle sans vie, seront autopsiés dimanche.


22h55: En excluant le tueur, les 26 victimes avaient entre six et 56 ans.

22h45: Les 20 enfants tués avaient entre six et sept ans selon la police parmi lesquels se trouvaient 12 filles et 8 garçons. Les adultes tués étaient des femmes.

22h40: Le Dr Carver et ses adjoints n'avaient pas encore examiné la dépouille du tueur présumé, il n'a donc pas pu donner de détails à son sujet. Celui-ci, présenté par les médias comme étant Adam Lanza, 20 ans, s'est apparemment donné la mort. Trois armes ont été retrouvées près de lui, deux armes de poing et un fusil d'assaut.

22h15: La plupart des victimes de la tuerie de l'école de Newtown (Connecticut, nord-est) vendredi étaient des élèves de CP, tués de plusieurs balles avec un fusil d'assaut, a déclaré le médecin légiste en charge de l'affaire lors d'une conférence de presse samedi. «Ce sont des élèves de CP. (...) Toutes les blessures que j'ai constatées ont été causées par le fusil», a déclaré le médecin Wayne Carver, ajoutant que c'était «probablement la pire scène de crime» qu'il ait vu en 30 ans. Au total, 20 enfants et six adultes ont été abattus lors de cette fusillade dans l'école.

21h50: Selon le docteur Carver qui donnait une conférence de presse à Newton, les victimes ont été tuées par un fusil d'assut et ont été touchées à plus d'une reprise. Les sept corps qu'il a examiné avaient entre trois et sept blessures chacun.

21h30: Selon une autre source citée par CNN, le tueur présumé Adam Lanza a eu une altercation avec quatre adultes dans l'école de Newton la veille du massacre. Parmi eux, trois ont été tués.

21h20: D'après une source proche de l'enquête citée par CNN, Adam Lanza avait tenté d'acheter une arme mardi à Danbury, une localité située à proximité de Newton. Les employés du magasin ont été interrogés par les enquêteurs. Ces derniers ont également cherché les caméras de surveillance pour vérifier que le tueur présumé s'était bien rendu dans ce commerce.

20h50 : La police de l'Okhlahoma a interpellé vendredi un lycéen de 18 ans qui projettait de se livrer à une tuerie dans son établissement, rapporte samedi le journal Tulsa World. L'arrestation du jeune homme a coincidé avec la tuerie de l'école primaire de Newton, dans le Connecticut, qui a fait 26 morts dont 20 enfants. Selon le rapport de police cité par le journal, Sammie Eaglebear Chavez cherchait à recruter d'autres élèves de l'école de Bartlesville pour qu'ils attirent le plus de lycéens possible dans l'auditorium de l'établissement. Le jeune homme aurait alors fermé les portes de la salle avec des chaines et ouvert le feu. L'un des élèves sollicités par Chavez a informé un responsable du lycée, qui a averti la police.

20h10: Le gouverneur du Conecticut Dannel Malloy fera une déclaration à 23h00, heure de Paris.

20h00: Selon CNN, Adam Lanza aurait eu une altercation avec des personnes à l'école quelques jours avant le drame. 

18h00: Les drapeaux seront en berne aux Etats-Unis pendant quatre jours à annoncer le président Obama

16h25: La conférence de presse a tourné court. Paul Vance promet de revenir dans une heure au mieux pour donner d'autres éléments. Selon lui, le tueur serait rentré de force dans l'école. Mais il ne confirme pas l'identité du tueur présumé, identifié comme Adam Lanza. L'enquête se poursuite et une cellule de crise a été mise en place dans la ville.

16h20 : Selon Paul Vance, le travail sur la scène de crime n'est pas fini, mais déjà toutes les victimes ont été identifiées par les médecins légistes

16h15: Le porte-parole de la police du Connecticut commence sa conférence de presse

15h37 26 croix sur la plage de Rio
Au Brésil, une association a dressé 26 croix sur la plage de Rio de Janeiro, en hommage aux victimes. En photo ici.

15h30 Plusieurs chefs d’Etat ont exprimé leur compassion
Le président russe Vladimir Poutine
a adressé un télégramme au président américain lui demandant «de transmettre ses mots de soutien et de sympathie aux êtres chers et aux proches de ceux qui ont été tués et a exprimé sa compassion pour tout le peuple américain» tandis qu’Angela Merkel faisait part de sa «profonde tristesse». L'Iran a aussi réagi, via le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast. Celui-ci a «condamné le massacre des enfants américains (...) et a présenté ses condoléances aux familles des victimes, regrettant un tel incident».

15h14 «Le drame de trop»
Au lendemain de la tuerie, le New York Times appelle Obama à agir sur la question du port d’armes.

 «Le 14 décembre, M. Obama a déclaré que "nous avons trop souvent subi" de tels drames, et qu'il allait "falloir que nous prenions des mesures significatives pour empêcher de nouvelles tragédies de ce genre, en dehors de toute considération politique". Quand? Cela n'a pas été le cas après la fusillade de Columbine en 1999, ni après la tuerie de Virginia Tech, ou le massacre d'Aurora l'été dernier. Plus on évoquera un contrôle sur les armes sans que rien ne se passe et plus ce discours nous paraîtra vide de sens» écrit le quotidien dans un éditorial traduit par Le Courrier International.

15h12 La presse attend toujours les déclarations de la police

14h49 Toutes les victimes du massacre ont été identifiées
Le porte-parole de la police du Connectictut Paul Vance l'a affirmé sur CBS: «L'enquête s'est poursuivie toute la nuit. Notre objectif était d'identifier toutes les victimes pour soulager les familles. Nos policiers ont travaillé toute la nuit, et ils ont pu identifier toute les victimes».

14h45  Adam Lanza, un garçon timide et calme
D'anciens camarades d'Adam Lanza disent se souvenir d'un garçon timide et d'une intelligence rare, «très calme», «sans beaucoup d'amis». Un portrait à lire ici.

14h30 L'intervention du chef de la police attendue
A Newton, l'intervention du chef de la police est attendue. Il donnera les derniers élements de l'enquête.

14h15 Les pro-armes veulent armer les professeurs
Les pro-armes restent plus déterminés que jamais. Pendant la nuit, les responsables d'organisation pro-armes ont estimé que le drame de Newton aurait pu être «minimisé» si les professeurs avaient eu le droit d'être armés. A lire ici.

14h05 Barack Obama n'évoque pas la législation sur les armes à feu
Dans son adresse hebdomadaire à la nation, Barack Obama en a appelé à la solidarité nationale et réitéré l'appel à des «actions significatives afin d'éviter de telles tragédies» qu'il avait lancé la veille, sans  toutefois évoquer la législation sur la possession des armes à feu.

«Ce week-end, Michelle et moi allons faire ce que font tous les parents, serrer nos enfants aussi près de nous que possible et leur rappeler combien nous les aimons. Il y a des familles dans le Connecticut qui ne peuvent pas le faire aujourd'hui. Et elles ont besoin de nous tous. Nous pouvons tous tendre la main vers ceux qui en ont besoin, pour leur rappeler que nous sommes là pour eux, que nous prions pour eux»

14h L'Amérique se réveille sous le choc.
Il est 7h du matin à Newton, dans le Connecticut.

Vendredi matin, un tireur a ouvert le feu dans l'école primaire Sandy Hook, à Newtown, dans le Connecticut. 26 personnes ont trouvé la mort, dont 20 enfants. Le tueur a ensuite retourné l'arme contre lui. Son frère, Ryan, a été interrogé mais n'a a priori rien à voir avec le massacre. Le père a également été entendu. La mère, elle, a été tuée à son domicile avant le massacre. 

Vendredi soir, les habitants de Newtown étaient rassemblés pour une veillée à l'église Sainte-Rose-de-Lima. Ce samedi matin, endeuillée par l'une des pires tueries de son histoire, l'Amérique se réveille sous le choc. Comment Adam Lanza a-t-il pu en arriver là? Comment a-t-il pu se procurer ses armes dont un fusil semi-automatique? 24 heures après le drame, de nombreuses questions restent sans réponse.

>>La synthèse des évènements de vendredi, c'est ici
>>Le portrait du tueur, c'est là
>> Les réactions,
>> Une chronologie des tueries aux USA,

A.L avec agences
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr