Kaitlin Roig, une institutrice de 29 ans, a survécu à la tuerie de Newtown, le 14 décembre 2012 et se confie à ABC.
Kaitlin Roig, une institutrice de 29 ans, a survécu à la tuerie de Newtown, le 14 décembre 2012 et se confie à ABC. - DR

Philippe Berry

Ce sont les héros de la tragédie. Vendredi, le personnel de l'école primaire de Newtown a risqué sa vie pour mettre les enfants à l'abri. Certains ont péri, comme la principale de l'établissement. D'autres ont survécu, comme Kaitlin Roig, une institutrice de 29 ans, qui raconte à la chaîne ABC comment elle a caché 14 enfants aux toilettes.

«J'ai entendu des tirs rapides, comme une arme automatique (…) et j'ai pensé ''On est la classe suivante''», raconte-t-elle. Elle a aussitôt emmené tous les enfants et les a fait rentrer aux toilettes, avant de barricader la porte avec une armoire.

Elle leur a demandé de rester absolument silencieux. «Je ne sais pas s'il est venu dans la pièce. J'avais peur qu'il tire à travers la porte au moindre bruit», confie-t-elle.

Rentrer pour Noël

Les enfants voulaient juste «rentrer chez eux pour Noël» ou «faire un câlin à leur mère». «Je suis fort en karaté, ça va aller», a offert un jeune garçon.

L'institutrice raconte comment elle a calmé ceux qui allaient se mettre à pleurer. «Je leur ai dit que tout allait bien se passer, que je les aimais. Je voulais qu'ils le sachent si jamais c'était la dernière chose qu'ils entendaient. Je ne pensais pas qu'on allait survivre.»

Et puis les forces de l'ordre sont arrivées. Au début, elle ne les a pas crues et leur a demandé de glisser leur badge sous la porte. Avant de pouvoir quitter la scène du cauchemar. Vingt enfants et six adultes n'ont pas eu cette chance.