Reuters

Une barrière de protection va entourer le Colisée, à Rome, pour éviter aux touristes les chutes de pierre venant des murs du monument.

Cette barrière composée de colonnes en fonte sera installée à une distance variant de cinq à 16 mètres de l'édifice, l'un des sites les plus visités de la Rome antique.

Ces dernières années, des morceaux de mortier et autres éléments se sont détachés du monument, notamment après de fortes pluies.

Moins quarante centimètres

En juillet dernier, un journal italien indiquait que le côté sud du Colisée était moins élévé de 40 cm que le côté nord, laissant entendre que l'édifice était menacé.

Les responsables des Affaires culturelles ont répondu qu'il n'y avait aucun danger quant à la stabilité de l'imposant monument, théâtre des jeux du cirque pendant l'Antiquité romaine.

Le Colisée va cependant connaître à partir de décembre un programme de rénovation, le premier depuis 73 ans. Ce projet se déroulera en plusieurs phases jusqu'en 2015, afin de permettre la venue des centaines de milliers de visiteurs qui s'y pressent chaque année.