Le vétéran de l'opposition syrienne Georges Sabra, un ancien communiste, a été élu vendredi soir président du Conseil national syrien (CNS), principale composante de l'opposition, selon une journaliste de l'AFP.
Le vétéran de l'opposition syrienne Georges Sabra, un ancien communiste, a été élu vendredi soir président du Conseil national syrien (CNS), principale composante de l'opposition, selon une journaliste de l'AFP. - Mehdi Fedouach afp.com

avec AFP

Le vétéran de l'opposition syrienne Georges Sabra, un ancien communiste, a été élu vendredi soir président du Conseil national syrien (CNS), principale composante de l'opposition, selon une journaliste de l'AFP.

Georges Sabra, un chrétien, a été élu par le secrétariat général du CNS, composé de 41 membres, couronnant le processus de renouvellement des instances de cette coalition.

Election au Qatar

Le CNS, le principal mouvement de l'opposition syrienne luttant contre le régime du président Bachar Al-Assad, avait commencé mercredi à élire ses nouveaux dirigeants à Doha, au Qatar. L'assemblée générale du CNS compte 420 membres. Ils devaient désigner un président et deux nouvelles instances de direction, un secrétariat général de 40 membres et un comité exécutif de 11 membres.

Des militants présents en Syrie, qui ont récemment rejoint le CNS, devaient voter par Skype et d'autres moyens, ont déclaré les organisateurs.