Reuters

Des milliers d'étudiants ont manifesté ce vendredi dans plusieurs villes d'Italie, notamment à Rome, Milan et Naples, pour dénoncer les mesures d'austérité imposées par le gouvernement de Mario Monti.

Des affrontements se sont produits entre les forces de l'ordre et les étudiants qui scandaient des slogans comme «sauvez les écoles, pas les banques».

A Rome, six policiers ont été blessés par des manifestants casqués qui leur lançaient des pierres, ont annoncé les autorités. A Bologne, des étudiants ont lancé des oeufs sur une agence bancaire UniCredit et ont piétiné une enseigne de la banque française BNP Paribas.