Avec Reuters

Des responsables de l'Eglise anglicane se sont réunis mercredi dans un lieu tenu secret pour désigner le nouvel archevêque de Cantorbéry, chef spirituel de cette Eglise qui compte 80 millions de fidèles dans le monde. Un collège de seize personnes - évêques, religieux et laïques - débattra pendant trois jours à huis clos du choix du 105e archevêque de Cantorbéry pour remplacer Rowan Williams démissionnaire.

A l'issue des discussions, deux noms - celui du candidat préféré et celui d'un 'second choix' - seront donnés au Premier ministre, David Cameron, qui transmettra le seul nom du candidat préféré à la reine Elizabeth, qui est en tant que souveraine le «gouverneur suprême de l'Eglise d'Angleterre».

Une fois le choix approuvé par la reine, les services du Premier ministre annonceront le nom du nouvel archevêque la semaine prochaine, peut-être mercredi. Celui-ci aura la lourde tâche de réconcilier «modernistes» et «traditionalistes» qui s'opposent notamment sur la mariage homosexuel et le sacre d'évêques femmes.

 Rowan Williams, 62 ans, aux positions très avancées, a déclaré que son successeur devrait avoir «la constitution d'un boeuf et la peau d'un rhinocéros». L'un des favoris est l'évêque de Durham, Justin Welby, 56 ans, un ancien cadre de l'industrie pétrolière qui est entré dans les ordres après la mort de sa fille en bas âge dans un accident de voiture.

On cite aussi le nom de l'archevêque d'York John Sentamu, 63 ans, un traditionaliste qui ne mâche pas ses mots. Né en Ouganda, il avait fui la dictature d'Idi Amin Dada. Sont également évoqués l'évêque de Coventry, le libéral Christopher Cocksworth, 53 ans, père de cinq enfants, et le très traditionaliste évêque de Londres Richard Chartres, 65 ans. Pour sa part, Rowan Williams va reprendre une carrière universitaire à Cambridge, où il a déjà enseigné la théologie, avant d'être élu en 2002 à la tête de l'Eglise anglicane. Les chefs de l'Eglise anglicane se retirent généralement à l'âge de 70 ans et Rowan Williams n'a pas fourni d'explication à ce départ anticipé.