Une manifestation contre la diffusion du film américain anti-islam «L'innocence des musulmans», à Chennai, en Inde, le 15 septembre 2012.
Une manifestation contre la diffusion du film américain anti-islam «L'innocence des musulmans», à Chennai, en Inde, le 15 septembre 2012. - REUTERS / Babu Babu

E.O.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Ce live est maintenant terminé, merci à tous de l'avoir suivi
    Pour retrouver la synthèse de la journée, c'est par ici

    permalien
  • 18h58: Un dirigeant salafiste parvient à s'enfuir de la mosquée
    Un dirigeant salafiste, qui s'était retranché dans la mosquée d'Al Fatah à Tunis ce lundi pour échapper aux forces de l'ordre venues l'arrêter, est parvenu à s'enfuir, rapporte un journaliste de Reuters. Saïf-Allah Benahssine, alias Abou Iyadh, est recherché par la police pour son implication présumée dans la manifestation qui a dégénéré vendredi devant l'ambassade américaine à Tunis. Selon un journaliste de Reuters, il a réussi à s'enfuir lorsqu'une centaine de ses partisans sont sortis précipitamment de la mosquée, créant un mouvement de panique parmi les passants.


    permalien
  • 17h10: Des milliers de manifestants à Beyrouth
    Plusieurs milliers de manifestants libanais ont défilé ce lundi dans les rues de Beyrouth aux cris de «Mort à l'Amérique, mort à Israël!» pour dénoncer L'Innocence des musulmans, le film islamophobe produit aux Etats-Unis.
    La manifestation, à l'appel du Hezbollah chiite, est restée pacifique, contrairement aux rassemblements de ces derniers jours dans d'autres capitales arabes où plusieurs ambassades américaines ont été prises pour cible, dégénérant en affrontements avec les forces de l'ordre.

    permalien
  • 16h45: Des images de la manifestation à Kaboul

    permalien
  • 15h36: Les forces de sécurité tunisiennes encerclent une mosquée de Tunis
    Un dirigeant salafiste protégé par plusieurs centaines de ses partisans sont retranchés dans une mosquée de la capitale tunisienne, encerclée par les forces de l'ordre, selon l'agence Reuters.
    Saïf-Allah Benahssine, alias Abou Iyadh, est recherché par la police pour son implication présumée dans la manifestation qui a dégénéré vendredi devant l'ambassade américaine à Tunis. Présenté comme le dirigeant de la branche tunisienne du groupe Ansar al Charia, Benahssine dément être mêlé aux violences de vendredi, qui ont fait deux morts et une trentaine de blessés.
    Selon un journaliste de Reuters, un millier de membres des forces de police anti-émeute, de l'armée et des forces antiterroristes encerclent la mosquée Al Fatah.

    permalien
  • 15h30: Un manifestant blessé dimanche au Pakistan est décédé
    L'homme de 44 ans, blessé par balle à Karachi, est mort ce lundi.

    permalien
  • 14h30: L'Iran se dit prêt à traquer les auteurs de la vidéo anti-islam
    «Le gouvernement de la république islamique condamne ce film déplacé et offensant», a déclaré le premier vice-président iranien Mohammad Reza Rahmini, cité par l'agence de presse Mehr. «Il (le gouvernement) va certainement chercher, traquer et poursuivre la personne coupable qui a insulté un milliard et demi de musulmans à travers le monde», a-t-il ajouté.

    permalien
  • 11h45: «Il faut reprendre la situation en main», estime Alain Juppé
    Le maire de Bordeaux a jugé sur Itélé qu'il fallait «reprendre la situation en main», après la manifestation de 250 personnes devant l'ambassade américaine à Paris, samedi. «Notre détermination à lutter contre ces manifestation qui sont inacceptables» doit être «entière», a-t-il poursuivi.
    L'ex-Premier ministre a par ailleurs indiqué «ne pas vouloir faire (de cette manifestation) un sujet de polémique» avec le gouvernement. Dimanche, François Fillon s'était étonné que cette action ait pu avoir lieu place de la Concorde, à proximité immédiate de l'Elysée et de l'Intérieur.

    permalien
  • 11h30: Un mort au Pakistan dans une manifestation
    Un manifestant a perdu la vie et deux autres ont été blessés ce lundi lors d'un échange de tirs avec des policiers à l'occasion de protestations contre le film anti-islam dans la ville de Warai, dans le nord-ouest du pays, ont indiqué des sources policières.
    Les heurts se sont produits dans cette ville du district d'Upper Dir de la province de Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), ont indiqué des responsables locaux.

    permalien
  • 10h55: Une manifestation en Indonésie
    En Indonésie, pays au monde comptant le plus de musulmans, la police a fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau pour disperser quelques centaines de manifestants rassemblés aux abords de l'ambassade des Etats-Unis, à Jakarta. Un policier a été blessé par un jet de pierre et une poignée de manifestants ont été arrêtés, a-t-on pu voir sur des images de télévision retransmettant l'événement en direct. Un drapeau américain a été brûlé.
     
    permalien
  • 10h22: Marine Le Pen: «Demain, c'est peut-être 100.000 personnes» qui manifesteront
    La présidente du Front national a dénoncé sur RTL une «intimidation» des salafistes, ainsi qu'une «manipulation», après la manifestation devant l'ambassade américaine de Paris, samedi.  «Demain, ça n'est pas 250 personnes qui manifesteront» dans Paris, mais «peut-être 100.000», a-t-elle indiqué.
    Marine Le Pen juge que les manifestations dans le monde entier sont «en réalité une démonstration de force des fondamentalistes islamiques»



    permalien
  • 9h45: Delanoë félicite Valls et sa réaction «très ferme»
    Le maire de Paris a indiqué sur Europe 1 qu'il était «confiant dans la détermination du ministre de l’Intérieur de combattre ces phénomènes» après la manifestation devant l'ambassade américaine de Paris samedi. Bertrand Delanoë s'est ainsi félicité que Manuel Valls ait été «très ferme dans sa réaction». «Je serai très vigilant évidemment», a poursuivi le maire de la capitale.



    permalien
  • 9h35: Manifestation à Paris: «On voulait se faire entendre, marquer le coup»
    Deux hommes ayant participé à la manifestation de samedi devant l'ambassade américaine de Paris témoignent ce lundi sur Itélé. «On n'est pas venus pour attaquer l'ambassade», assurent-ils, affirmant par ailleurs qu'ils pensaient que la manifestation était autorisée.  «On voulait se faire entendre, on voulait marquer le coup», expliquent les deux hommes âgés de 28 ans, qui se disent musulmans mais pas salafistes.

    permalien
  • 9h10: Le Pakistan touché par la vague de protestation
    Dimanche, des milliers de personnes ont manifesté pour dénoncer le film dénigrant l'islam, et au moins huit personnes ont été blessées dans des affrontements avec la police devant le consulat américain à Karachi (sud), a indiqué la police.
    Les forces de l'ordre ont tiré en l'air et fait usage de gaz lacrymogène et de canons à eau pour disperser un millier de personnes qui s'étaient rassemblées à l'appel du Majlis-e-Wahadatul Muslimeen, une organisation religieuse chiite. Des manifestants sont parvenus à franchir le cordon policier et se sont approchés du bâtiment hautement protégé du consulat américain de la capitale économique du Pakistan, sur lequel ils ont lancé des pierres.
    A Lahore, la grande ville de l'est du Pakistan, environ 6.000 personnes se sont rassemblées, sans heurts, pour protester contre le film, selon les estimations de la police. Quelques centaines de personnes ont également défilé à Quetta (sud-ouest), Multan (centre) et Muzaffarabad (Cachemire pakistanais).

    permalien
  • 9h: Une manifestation violente en Afghanistan
    Pour la première fois, Kaboul a été touchée par une violente manifestation de protestation contre la diffusion du film L'innocence des musulmans. Plus de mille Afghans ont ainsi manifesté, incendiant des voitures de police dans une artère de la capitale où sont notamment installées des bases de l'Otan et des Etats-Unis, ont indiqué les autorités.

    permalien
  • permalien